La recherche sur l'avortement médical gagne du terrain en Amérique Latine

4th December 2017

Dans une région où plus de 97% des femmes en âge de procréer vivent dans des pays où l'avortement est soit restreint, soit totalement interdit, la recherche sur l'avortement médical appuyée par la Coalition touche un auditoire réceptif et influent. L'ancien médiateur adjoint du Pérou pour les droits de la femme et l'ancien vice-ministre de la santé publique ont été parmi les participants d'une récente présentation d'une nouvelle étude intéressante "Mifépristone et misoprostol dans six pays d'Amérique Latine: enregistrement et processus de mise à disponibilité".

Lire la suite ... L'étude a révélé que l'appui de l'association des professionnels de la santé et l'enregistrement préalable pour  usage obstétrique ont été positivement associés à un plus grand succès pour obtenir l'approbation réglementaire nationale du misoprostol et du mifépristone pour l'avortement médical. Le Consortium Latino-américain contre l'avortement dangereux (CLACAI) a mené la recherche et documenté les cas d'enregistrements réussis et échoués de misoprostol et de mifépristone dans six pays latino-américains – l'Argentine, le Brésil, la Bolivie, la Colombie, le Pérou, Uruguay. Ce travail a été rendu possible grâce à une subvention du Fonds pour l'Innovation, avec l'appui financier de l'Agence Norvégienne pour la Coopération au Développement. Une centaine de participants représentant les secteurs de la santé et des sciences sociales de 15 pays y ont pris part. Pour de plus amples renseignements, merci de contacter la Conseillère Régionale Milka Dinev à mdinev@rhsupplies.org.

Search filters
You are currently offline. Some pages or content may fail to load.