Plan National Strategique pour la Securisation des Produits de Sante de la Reproduction du Niger - Periode 2007-2010

Publication date: 2007

Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction du Niger (Période 2007-2010) Avril 2007 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 1 PREFACE Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 2 REMERCIEMENTS Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 3 LISTE DES ABBREVIATIONS AWARE/RH : Action for West Africa Region Reproductive Health ANBEF : Association Nigérienne pour le Bien Etre Familiale APSP : CCC : Communication pour Changement de Comportement CHR : Centre Hospitalier Régional CISLS : Coordination Inter Sectorielle de Lutte Contre les IST/VIH/SIDA CNO/MPCD : Conseil National de l’Ordre des Médecins Pharmaciens Chirurgiens Dentistes CNSR : Centre National de la Santé de la Reproduction CST : Country Support Team DS : District Sanitaire DPHL/MT : Direction de la Pharmacie, des Laboratoires et de la Médecine Traditionnelle DRSP : Direction Régionale de la Santé Publique DSR : Direction de la Santé de la Reproduction DIU : Dispositif Intra Utérin EAT : Equipe d’Appui Technique EDSN : Enquête Démographique et de Santé du Niger FSP : Formation Sanitaire Publique IEC : Information Education Communication IPPF : International Planned Parenthood Federation MSP/LCE : Ministère de la Santé Publique et de la Lutte Contre les Endémies ONG : Organisation Non Gouvernementale ONPPC : Office National des Produits Pharmaceutiques et Chimiques du Niger PF : Planification Familiale PNLS : Programme National de Lutte Contre le SIDA PNUD : Programme des Nations Unies pour le Développement PNSSPSR : Plan National Stratégique de Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction PSI : Population Services International SSR/AJ : Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et des Jeunes RHCSAT : Reproduction Health Commodity Security Assessment Tool SIDA : Syndrome Immuno. Déficience Acquis SIGL : Système d’Information de Gestion Logistique SPSR : Sécurisation des Produits de la Santé de la Reproduction SR : Santé de la Reproduction TAC : Tableau d’Acquisition des Produits Contraceptifs UNFPA : United Nations Population Fund UNICEF : United Nations Children Fund USAID : United States Agency for International Development USD : United States Dollar VIH : Virus de l’Immunodéficience Humaine Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 4 QUELQUES DEFINITIONS Contexte : C’est l’ensemble des facteurs contextuels (politiques, institutionnels, socio/culturels ou autres) qui affectent la capacité de l’individu à choisir, obtenir et utiliser à chaque fois qu’il en a besoin les produits de la SR. Engagement : Il s’agit d’une politique de soutien et un environnement de régulation, un capital suffisant et des capacités humaines nécessaires pour répondre aux besoins des clients. C’est donc l’engagement politique et la capacité de faire un plaidoyer en faveur de la SPSR par une approche multisectorielle. Coordination : Il s’agit de la coordination des actions des parties prenantes (Etat, partenaires techniques et financiers, secteur privé, Associations, collectivités, communauté) aux différents niveaux (national, régional et périphérique) pour aboutir à la SPSR. Capital : C’est l’ensemble de financement courant et potentiel pour les produits de la SR à travers le gouvernement, les donateurs ainsi que les parties tierces. Il examine les tendances de financement (financements actuels et futurs) ainsi que l’évaluation de leur efficacité pour assurer la disponibilité des produits aux clients qui en ont besoin. Demande et utilisation du client : Il s’agit pour cette section de (i) développer les profils de clients (actuels et potentiels) des produits de la SR, (ii) examiner les répartitions de l’usage du besoin non satisfait par âge, par lieu de résidence, par niveau d’éducation, par niveau de vie, etc. et (iii) évaluer l’efficacité des prestataires à s’occuper du marché complet des clients tout autant que sur l’accès, l’interruption (abandon) et l’impact des activités en matière d’augmentation de la demande de produits. Produit : C’est l’examen des différentes sources des produits de la SR, des circuits d’approvisionnement des secteurs publics et privés. Il tient compte des tendances passées et se penche sur les attentes pour chaque produit de la SR. Il permet ainsi d’aider à déterminer le rôle de chaque secteur dans l’approvisionnement de produits de la SR. Capacité : C’est l’évaluation des différentes ressources nécessaires pour une bonne estimation des besoins en produits SR, des procédures d’acquisition (achat local, production ou importation), du transport, de la distribution et du système d’Information et de Gestion Logistique. C’est donc l’évaluation de l’ensemble des mécanismes de mise en œuvre du cycle logistique des médicaments. But : C'est le résultat global visé par le plan stratégique. Il est décrit en termes généraux. Objectif stratégique : Décrit les résultats escomptés pour chaque domaine du plan stratégique. Ces résultats sont décrits en termes généraux Problème : Situation faisant obstacle à la sécurisation des produits contraceptifs. Les problèmes sont classés par domaines retenus pour la sécurisation des produits contraceptifs. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 5 Opportunité : Situation favorable à l'atteinte de la sécurisation des produits contraceptifs qu’on peut exploiter pour ladite cause. Les opportunités sont classées par domaine de sécurisation des produits contraceptifs Objectif opérationnel : Précise les résultats attendus pour chaque domaine de sécurisation des produits contraceptifs en prenant en compte les problèmes recensés dans le domaine en question. Activités : Actions à mener dans un temps défini pour atteindre les résultats d'un objectif opérationnel Responsable : C'est l'institution qui est tenue responsable de l'atteinte des résultats d'une activité soit en l'exécutant directement elle-même soit en assurant la coordination d'autres institutions pour son exécution. Le responsable de l’activité est dans ce cas souligné. Budget : Coût financier nécessaire à l'exécution d'une activité. Indicateur de résultats : Montre que le résultat escompté d'un objectif opérationnel a été atteint. PM : Pour mémoire. Dans ce document il s’agit de coûts pris en compte dans d’autres programmes intégrés déjà financés par d’autres acteurs. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 6 TABLE DES MATIERES PREFACE 1 REMERCIEMENTS 2 LISTE DES ABBREVIATIONS 3 QUELQUES DEFINITIONS 4 RESUME 8 1. CONTEXTE 12 2. ANALYSE DE LA SITUATION EN SR ET PRIORITES RETENUES 13 2.1. forces et Opportunités 13 2.1.1. Forces 13 2.1.2. Opportunités 13 2.2. Problèmes prioritaires par composante 14 2.2.1. composante Contexte 14 2.2.2. Composante Capital 14 2.2.3. Composante Coordination 14 2.2.4. Composante Engagement 14 2.2.5. Composante Produit 14 2.2.6. Composante Secteur Prive 15 2.2.7. Composante Utilisation et demande des services par les clients 15 2.2.8. Composante Capacité 15 2.2.9. Composante Suivi et Evaluation 15 3. CADRE STRATEGIQUE 16 3.1. But 16 3.2. Objectif Stratégique 16 3.3. Objectifs Spécifiques et Activités Par Composante 16 3.3.1. Composante Contexte 16 3.3.2. Composante Capital 16 3.3.3. Composante Coordination 17 3.3.4. Composante Engagement 21 3.3.5. Composante Produit 23 3.3.6. Composante Secteur prive 24 3.3.7. Composante Utilisation et Demande des services par les clients 26 3.3.8. Composante Capacité 29 3.3.9. Composante Suivi et Evaluation 32 4. RECAPITULATIF DU BUDGET 34 5. SUIVI ET EVALUATION DU PLAN 35 6. PLAN DE MISE EN ŒUVRE 37 7. PLANS D’ACTION 62 7.1. Plan d’action 2007 62 7.2. Plan d’action 2008 79 8. PLAN DE SUIVI ET EVALUATION 98 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 101 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 7 ANNEXES I Annexe 1 : Quantité totale de produits à sécuriser pour la période 2007-2010 II Annexe 2 : Kit d’insertion de DIU III Annexe 3 : Kit d’insertion du Norplant IV Annexe 4 : Kit de CPN V Annexe 5 : Kit d’Accouchement VI Annexe 6 : Kit Césarienne VII Annexe 7 : Kit AMIU VIII Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 8 RESUME L’Etat Nigérien consent beaucoup d’efforts pour assurer la santé de sa population. Ces efforts ont trait à tous les domaines de la santé en général mais surtout le volet Santé de la Reproduction (SR) en particulier. Cependant, on est au regret de constater qu’il existe encore beaucoup de faiblesses dans le système mis en place pour gérer la SR. Ces insuffisances ont été constatées lors de l’élaboration du Programme National de Santé de la Reproduction et des missions d’appui sollicitées par le gouvernement sur l’analyse situationnelle au Niger en 2005 et 2006. Pour remédier à ces insuffisances, le Niger a sollicité l’assistance de ses partenaires tels que l’Equipe d’Appui Technique (EAT), UNFPA de Dakar, AWARE/RH et HPI, en vue de développer un plan national stratégique de sécurisation des produits de SR (SPSR). Il s’agit d’un processus comprenant plusieurs phases, dont la première a consisté en un plaidoyer à l’endroit des autorités et des partenaires en vue d’obtenir leur adhésion et leur soutien au processus de sécurisation des produits SR (PSPSR). Le plaidoyer a eu lieu le 4 mai 2006 à l’hôtel GAWEYE à Niamey suite a quoi un comite National de sécurisation des produits SR a été crée quelques semaines après. La 2ème phase est l’analyse de la situation qui a servi de base au développement du présent plan stratégique pour la SPSR au Niger. Cette analyse a fait ressortir les forces telles qu’une volonté politique et un engagement manifeste de l’Etat qui se traduit par l’existence de plusieurs textes de loi en faveur de la SPSR et une ligne budgétaire pour l’achat des produits de SR. Des faiblesses ont également été identifiées, notamment un contexte socio culturel peu favorable à l’utilisation des produits et services de la SR, l’existence de besoins non satisfaits en PF élevés, une insuffisance des ressources pour assurer la sécurisation des produits SR, une insuffisance du système de gestion logistique des produits SR, non fonctionnalité du cadre de partenariat entre le secteur public et le secteur privé, la culture de suivi évaluation n’est pas encore une réalité dans le domaine de la gestion des produits SR. Pour faire face à cette situation, les principaux axes stratégiques d’intervention, les résultats attendus, et le budget exposés dans les tableaux ci-dessous résument le contenu du présent plan stratégique pour la sécurisation des produits SR au Niger pour la période 2007-2010. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 9 OBJECTIFS STRATEGIQUES ET RESULTATS ATTENDUS PAR COMPOSANTE Eléments stratégiques Objectifs stratégiques Résultats Attendus Contexte Améliorer le contexte politique, institutionnel et socioculturel afin de créer un environnement favorable a la sécurisation des produits de santé de la reproduction. 1. La sécurisation des produits SR est prise en compte dans tous les documents nationaux (PDS, PNP, PNSR, …) 2. La loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA, et les différents textes sur la gratuité sont vulgarisés au niveau de toutes les structures 3. L’adhésion des leaders d’opinions et les hommes en faveur de la SR/PF est acquise Capital Assurer le financement pérenne de la sécurisation des produits de SR 1. L’apport du budget national et des collectivités territoriales est accru conformément aux prévisions du Plan de financement des produits SR 2. Les procédures de décaissement des fonds alloués sur les lignes budgétaires relatives aux produits SR sont accélérées pour permettre une utilisation rapide de ces ressources 3. Leadership de l’état et des collectivités territoriales dans la coordination des financements des produits SR renforcée Coordination Renforcer la coordination des interventions pour une sécurisation pérenne des produits de SR 1. Un cadre de coordination créé et fonctionnel aux niveaux central et décentralisé 2. L’arrêté 0041/MSP/LCE/DGSP/DSR du 23 Juin 2006 est révisé Engagement Poursuivre les efforts pour concrétiser les engagements pris en faveur de la SR a tous les niveaux 1. Textes complémentaires en faveur de la SR élaborés et disponibles 2. Textes d’application en faveur de la SR et du VIH/SIDA diffusés à tous les niveaux 3. Textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA appliqués 4. Budget alloué à la santé augmenté et décaissé; 5. Part du budget de la santé affecté à la SR rehaussé et décaissé 6. La pérennité de la gratuité des services et produits SR (Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans) est assurée 7. Financement pour la mise en œuvre du Plan National de Sécurisation des produits SR acquis Produit Assurer la disponibilité de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire 1. La gamme des produits SR à sécuriser est disponible au niveau de tous les points de prestations de services 2. Les structures disposent des produits SR de qualité et de sources sûres Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 10 Eléments stratégiques Objectifs stratégiques Résultats Attendus Secteur privé Impliquer le secteur privé lucratif et non lucratif dans la mise en œuvre du plan stratégique de la sécurisation des produits SR Interventions des ONG/Associations bien coordonnées Utilisation des Services par les clients et la demande Accroître la demande et l’utilisation des services de SR/PF 1. Réduction progressive des besoins non satisfaits 2. Taux de prévalence contraceptive amélioré (méthodes modernes) 3. 75% des CSI organisent des consultations foraines 4. La DBC disponible et fonctionnelle dans 1680 villages 5. La gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau est disponible dans toutes les formations sanitaires 6. 96 CSI amis des jeunes créés et fonctionnels 7. Tous les cas de référence en SR sont pris en charge à temps 8. Agents de santé formés en SR/PF dés la sortie de l’école y compris la SPSR 9. La sécurisation des produits SR est prise en compte dans les Normes et Procédures SR, la Feuille de route pour la réduction de la MM, le PNSR et le PDS Capacité Améliorer le fonctionnement et l’efficacité du cycle logistique afin que les produits SR de qualité soient disponibles sur le territoire national 1. Les capacités nationales en matière de prévision des produits SR sont renforcées 2. L’ONPPC assure régulièrement l’approvisionnement en produits SR 3. La SONIPHAR est pleinement fonctionnelle 4. Le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs est effectif au plus tard en 2008 5. Système d’information et de gestion des données sur les produits SR est opérationnel 6. Capacités de différents acteurs renforcées Suivi et Evaluation Améliorer le système de suivi évaluation des activités relatives à la gestion des produits SR 1. Informations fiables disponibles pour la prise de décision 2. Le Suivi et Evaluation systématique dans la gestion des produits SR est assure 3. Tous les indicateurs des produits SR sécurisés sont collectés Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 11 SYNTHESE DU BUDGET Le présent budget porte sur les activités à mettre directement en œuvre dans le cadre du présent plan stratégique. Cependant, certains coûts n’ont pas été inclus notamment les ressources humaines et d’autres coûts liés aux activités intégrées à d’autres programmes du Ministère de la santé. BUDGET DU PLAN STRATEGIQUE PAR COMPOSANTE Budget estimé Composante F CFA $ US Contexte 262 561 364 525 123 Capital 203 750 000 407 500 Coordination 1 150 000 2 300 Engagement 507 722 645 1 015 445 Produit 3 395 952 259 6 791 905 Secteur privé 241 270 000 482 540 Demande et Utilisation des Services par les clients 16 118 404 978 32 236 810 Capacité 535 109 245 1 070 218 Suivi et évaluation 105 721 266 211 443 Plan de Suivi et Evaluation 246 000 000 492 000 TOTAL 21 617 641 757 43 235 284 1 USD = 500 FCFA Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 12 1. CONTEXTE La sécurisation des produits pharmaceutiques en général et ceux relatifs à la santé de la reproduction en particulier a toujours été au centre des préoccupations des politiques sanitaires au Niger. Ainsi, les « Orientations stratégiques pour le développement sanitaire de la première décennie du 21ème siècle 2002 – 2011 », accordent une attention particulière à la Santé de la Reproduction et font ressortir la nécessité entre autres, de la «mise en place un système national d’approvisionnement en contraceptifs ». Le « Plan de Développement Sanitaire 2005-2010 », tout en relevant la forte mortalité maternelle et infantile comme problème sanitaire majeur au Niger, se propose de « renforcer les activités de santé de la reproduction » y compris une meilleure accessibilité des populations aux produits de santé de la reproduction. Lors de l’élaboration du « Programme National de Santé de la Reproduction 2005-2009 » et des missions d’appui sur l’analyse situationnelle au Niger en 2005 réalisée par le Conseiller Régional CST de Dakar et en 2006 conjointement par le conseiller logistique régional de AWARE/RH à Accra et la Conseillère Régionale CST de Dakar en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte Contre les Endémies du Niger, il est ressorti entre autres les constats suivants (i) un fonctionnement intermittent et inefficace du système d’approvisionnement des produits, (ii) une faiblesse au niveau de la capacité de gestion logistique et (iii) des ruptures fréquentes en produits de la Santé de la Reproduction. Pour remédier à ces insuffisances, le Niger a sollicité l’assistance de ses partenaires tels que l’UNFPA (Equipe d’Appui Technique/Dakar et Bureau Niger), AWARE/RH et Health Policy Initiative (HPI), en vue de développer un plan stratégique national de sécurisation des produits de SR (SPSR). Il s’agit d’un processus comprenant plusieurs phases (figure 1). En effet, après la phase de sensibilisation qui a consisté en un plaidoyer auprès des autorités et des partenaires en vue d’obtenir leur adhésion et leur soutien, un Comité National de SPSR au Niger a été mis en place pour aider un consultant national à conduire l’analyse de la situation. Les résultats de cette étude qui ont permis de déterminer les forces et les faiblesses du système de gestion logistique, ont été utilisés pour faire un consensus sur les priorités. Après avoir fait le consensus sur les problèmes prioritaires et les opportunités, il s’agit maintenant d’élaborer un plan stratégique national de SPSR budgétisé en se basant sur les priorités consensuelles pour développer des stratégies, des objectifs spécifiques, des activités, etc. Les prochaines étapes consisteront en la mise en œuvre et au suivi et évaluation du plan. Figure 1 : Cycle du Programme SPSR Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 2 2. ANALYSE DE LA SITUATION EN SR ET PRIORITES RETENUES L’analyse de la situation a permis de relever des forces, des opportunités et des faiblesses dans chaque domaine selon la méthodologie RHCSAT. 2.1. Forces et opportunités 2.1.1. Forces 1. Existence d’une loi sur la santé de la reproduction élaborée et adoptée en juin 2006 (Loi Nº2006-16 du 21 juin 2006) ; 2. Existence de l’ Ordonnance N°88-89 du 7 avril 1988 et son décret d’application N°88- 129/MSP/AS ; 3. Les médicaments essentiels, les réactifs et consommables médicaux sont exonérés de toutes taxes douanières ; 4. la publicité grand public sur les produits pharmaceutiques est interdite (arrêté Nº0050/MSP/DPHL du 23 février 1998) et cette mesure permet de limiter la prolifération des médicaments de la rue, limite l’automédication, sécurise les populations utilisatrices etc.) ; 5. La liste nationale des médicaments essentiels existe et prend en compte l’essentiel des produits de la santé de la reproduction y compris les contraceptifs et Anti rétro viraux 6. Création d’un comité national chargé d’élaborer un plan national de sécurisation des produits de la SR et d’un comité technique en son sein ; 7. L’élaboration et l’adoption de documents tels que : le Plan de Développement Sanitaire du Niger pour la période 2005-2010, le Programme National de Santé de la Reproduction, la Feuille de route pour la réduction de la mortalité maternelle, etc. 8. la gratuité de certaines prestations de la SR (césariennes, les soins des enfants de 0 à 5 ans, la consultation pré natale, les préservatifs et les contraceptifs consacrée par les textes réglementaires ; 9. la création d’une ligne budgétaire spécifique pour l’achat des produits de la SR. 2.1.2. Opportunités 1. Existence d’un cadre de coordination et d’échanges entre le Ministère de la santé et les Partenaires Techniques et Financiers fonctionnel ; 2. Existence de l’ONPPC et des centrales d’achat pour la sécurisation des produits SR ; 3. Existence d’un système national d’information sanitaire qui a des démembrements dans tous les districts sanitaires avec des agents formes en technique de collectes de données et des équipements acceptables (radio BLU, logiciels de gestion EPI Info, le téléphone, supports de collectes et de suivi de données etc. ; 4. Existence d’un cadre informel de concertation entre le MSP, APSP, ONPPC, et CNO/MPCD sur le secteur pharmaceutique. 5. Existence de centres de conseils et d’écoute des jeunes et adolescents ; 6. Existence d’un programme de marketing social des préservatifs ; 7. Existence de centre de prise en charge des cas de fistules obstétricales ; 8. La capacité de stockage de l’ONPPC est adéquate pour contenir les quantités actuelles de produits aux niveaux Central, Régional ; 9. La distribution des produits contraceptifs est intégrée au circuit MEG. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 3 2.2. Problèmes prioritaires par composante Au-delà des points forts et opportunités, des faiblesses ont été relevées avec une série de recommandations qui ont servi de base de discussion et d’analyse au sein d’un atelier regroupant des acteurs multisectoriels et des bailleurs pour avoir un consensus sur les problèmes prioritaires : 2.2.1. Composante Contexte 1) Contexte socio culturel peu favorable à l’utilisation des produits et services de la SR (pronatalisme, statut de la femme, réticence de certains courants religieux à la SR, etc.) ; 2) Insuffisance de Vulgarisation des textes législatifs et réglementaires de la SR ; 3) Insuffisance dans l’application des textes législatifs et réglementaires de la SR ; 4) Existence d’un marché illicite de médicaments ; 5) Insuffisance des l’implication des communautés dans les questions de la SR. 2.2.2. Composante Capital 1) Le budget de l’Etat et des collectivités territoriales dégagé pour l’achat des produits SR ne couvre pas l’ensemble des besoins; 2) Les fonds mobilisés par les partenaires pour appuyer l’approvisionnement en produits SR ne sont pas encore bien coordonnés par l’Etat 3) Non disponibilité des informations spécifiques sur le financement des produits SR 2.2.3. Composante Coordination 1) Absence d’un cadre de coordination entre le MSP/LCE et les autres acteurs d’approvisionnement en produits SR. 2) Non fonctionnalité du cadre de partenariat entre le secteur public et le secteur privé 2.2.4. Composante Engagement L’engagement politique n’est pas suffisamment traduit en actions concrètes sur le terrain 2.2.5. Composante Produit 1) La prolifération des produits d’origines et de qualité douteuses 2) Non respect des normes de distribution des produits SR par niveau de prestations 3) Ruptures fréquentes de stocks des produits SR 4) La non disponibilité de la gamme de produits SR pour une bonne prise en charge Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 4 2.2.6. Composante Secteur privé 1) Le secteur privé lucratif n’est pas suffisamment impliqué dans l’élaboration des stratégies SR ; 2) Le secteur privé non lucratif n’est pas suffisamment impliqué dans la mise en œuvre des activités SR ; 3) Les données statistiques du secteur privé sont difficilement accessibles au système national d’information sanitaire; 4) La collaboration entre les ONG/Associations elles mêmes et entre elles et le secteur public est insuffisante 5) Problème de Leadership et de coordination dans la mise en œuvre des stratégies SR du secteur public envers les ONG/associations 2.2.7. Composante Utilisation et demande des services par les clients 1) Existence de besoins non satisfaits en PF élevés 2) La faible accessibilité de la population aux services SR/PF, surtout des adolescents et des jeunes 3) Les normes en personnel ne sont pas respectées au niveau des formations sanitaires 4) Le système de référence et contre référence est peu développé. 5) Les agents de santé ne sont pas suffisamment formés en SR/PF. 2.2.8. Composante Capacité 1) L’estimation des besoins en produits SR n’est pas encore bien maîtrisée 2) L’ONPPC a une insuffisance des ressources pour assurer la sécurisation des produits SR 3) Faible capacité de la production locale en produits SR par la SONIPHAR 4) Le LANSPEX ne dispose pas de matériels et réactifs adéquats pour assurer le contrôle de qualité des préservatifs et des contraceptifs 5) Les normes de stockage ne sont pas respectées au niveau des formations sanitaires périphériques 6) Insuffisance du système d’information et de gestion des produits SR 2.2.9. Composante Suivi et Evaluation 1) Le mécanisme de suivi évaluation existant ne permet pas de générer les informations sur les produits SR pour une prise de décision; 2) La culture de suivi évaluation n’est pas encore une réalité dans le domaine de la gestion des produits SR 3) La multiplicité et l’absence d’harmonisation des outils de collecte de données ne permettent pas de recueillir des informations nécessaires sur les produits SR. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 5 3. CADRE STRATEGIQUE La stratégie globale proposée pour sécuriser les produits de Santé de la Reproduction au Niger s’inscrit dans un processus continu et à long terme, qui touche les différents domaines ou composantes tels que proposés dans l’outil RHCSAT. 3.1. But Le but visé par le présent plan stratégique est que d’ici fin 2010: Chaque femme et chaque homme au Niger peut choisir, obtenir et utiliser des produits de santé de la Reproduction de qualité chaque fois qu’il ou elle en manifeste le besoin. 3.2. Objectifs stratégiques par composante Eléments stratégiques (Composantes) Objectifs stratégiques Contexte Améliorer le contexte politique, institutionnel et socioculturel afin de créer un environnement favorable a la sécurisation des produits de santé de la reproduction. Capital Assurer le financement pérenne de la sécurisation des produits de SR Coordination Renforcer la coordination des interventions pour une sécurisation pérenne des produits de SR Engagement Poursuivre les efforts pour concrétiser les engagements pris en faveur de la SR a tous les niveaux Produit Assurer la disponibilité de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire Secteur privé Impliquer le secteur privé lucratif et non lucratif dans la mise en œuvre du plan stratégique de la sécurisation des produits SR Utilisation des Services par les clients et la demande Accroître la demande et l’utilisation des services de SR/PF Capacité Améliorer le fonctionnement et l’efficacité du cycle logistique afin que les produits SR de qualité soient disponibles sur le territoire national Suivi et Evaluation Améliorer le système de suivi évaluation des activités relatives à la gestion des produits SR Les objectifs stratégiques tels que proposés ne sont pas isolés mais il s’agira de développer des actions faisant le lien entre «la logistique» sur laquelle l’accent est mis d’habitude, et tout ce qui doit être fait pour que les produits soient disponibles auprès des populations : le contexte, le capital, l’engagement, les produits, etc. ; le tout dans un cadre de coordination efficace. Un accent particulier sera mis sur le suivi évaluation qui devra permettre de réajuster la mise en œuvre. Il s’agira particulièrement de mettre en place et faire fonctionner d’une manière efficace un dispositif de suivi évaluation du développement et de l’exécution du plan stratégique en sécurité des produits de Santé de la Reproduction. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 6 3.3. Objectifs spécifiques et activités par composante A partir des objectifs stratégiques, des objectifs spécifiques ont été identifiés et des activités sont proposées pour atteindre ces objectifs. 3.3.1. Composante Contexte La prise en compte des opportunités et des problèmes ont permis de retenir trois (3) principaux objectifs spécifiques devant permettre de mobiliser les énergies et contribuer à lever les obstacles à l’accès des utilisateurs aux produits de santé de la reproduction. Objectif stratégique : Améliorer le contexte politique, institutionnel et socioculturel afin de créer un environnement favorable a la sécurisation des produits de santé de la reproduction. Problèmes prioritaires : ƒ Contexte socio culturel peu favorable à l’utilisation des produits et services de la SR (pronatalisme, statut de la femme, réticence de certains courants religieux à la SR, etc.) ; ƒ Insuffisance de Vulgarisation des textes législatifs et réglementaires de la SR ; ƒ Insuffisance dans l’application des textes législatifs et réglementaires de la SR ; ƒ Existence d’un marché illicite de médicaments ; ƒ Insuffisance des l’implication des communautés dans les questions de la SR. Objectif spécifique 1: s’assurer de l’intégration de la stratégie de sécurisation des Produits SR dans tous les documents de SR d’ici 2010. Depuis Mars 1995, la Politique pharmaceutique nationale faisait déjà du médicament un outil de promotion de la santé en général, de prévention et de la lutte contre la maladie en particulier. Par ailleurs le Plan de Développement Sanitaire 2005-2010 faisant de la réduction de la mortalité maternelle et infanto juvénile son objectif général, accorde une place privilégiée à la santé de la reproduction. Le Programme national de la santé de la reproduction 2005-2009 révèle des préoccupations en matière de couverture de soins obstétricaux et la persistance d’une faible prévalence contraceptive sans mettre en exergue de manière explicite la sécurisation des produits SR. C’est pourquoi la sécurisation des produits SR est indispensable pour la mise en œuvre des politiques et stratégies sanitaires. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : valider le Plan National de Sécurisation des Produits SR Activité 1.2 : développer des outils de plaidoyer; Activité 1.3 : élaborer et mettre en œuvre un plan de plaidoyer pour la SPSR Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 7 Objectif spécifique 2 : Vulgariser la loi SR, la loi VIH/SIDA la loi pharmaceutique, et les différents textes sur la gratuité. « Nul n’est censé ignorer la Loi ». C’est là un principe fondamental de droit. Mais dans un pays où près de 80% de la population est analphabète, ce principe ne peut s’appliquer sans une vulgarisation de ces textes en français et en langues nationales pour leur bonne connaissance et leur application judicieuse dans l’espace nigérien par les sujets et bénéficiaires des droits prônés. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : Reproduire en 5000 exemplaires la loi SR, la loi VIH/SIDA la loi pharmaceutique, et les différents textes sur la gratuité ; Activité 2.2 : Disséminer la loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIA et les différents textes sur la gratuité au niveau des formations sanitaires et à tous les sujets de droit. Objectif spécifique 3 : Acquérir l’adhésion des leaders d’opinion et des hommes en faveur de la SR/PF Au Niger, des contraintes socioculturelles limitent l’accès des populations aux soins. Ainsi, certains courants religieux ne sont pas favorables à la planification familiale, à la prévention des IST/VIH/SIDA, aux accouchements assistés par du personnel de santé masculin et à l’utilisation des méthodes contraceptives modernes. Pour changer ces attitudes et ces comportements, il est indispensable d’acquérir l’adhésion des leaders d’opinion et des hommes en faveur de la SR/PF. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 3.1 : organiser des réunions de sensibilisation et de plaidoyer en faveur de la SR/PF auprès des différents groupes de leaders d’opinions : religieux, chefs coutumiers, groupements/coopératives Activité 3.2 : organiser 25 séances de formation de trois jours pour 50 leaders d’opinions en SR/PF Activité 3.3 : former 50 communicateurs des médias en SR/PF Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 8 3.3.2. Composante Capital Objectif stratégique : Assurer le financement pérenne de la sécurisation des produits SR. Problèmes prioritaires : ƒ Le budget de l’Etat et des collectivités territoriales dégagé pour l’achat des produits SR ne couvre pas l’ensemble des besoins; ƒ Les fonds mobilisés par les partenaires pour appuyer l’approvisionnement en produits SR ne sont pas encore bien coordonnés par l’Etat ƒ Non disponibilité des informations spécifiques sur le financement des produits SR Objectif spécifique 1 : Accroître de manière progressive (de 5% par an) l’apport du budget national et du budget des collectivités territoriales dans le financement des produits SR. Bien que les données recueillies lors de la collecte n’ont pas permis d’avoir une situation spécifique des financements des produits de la santé de la reproduction au Niger, il en est ressorti que le financement du Plan d’action de la santé (y compris les produits contraceptifs) reste largement tributaire des financements extérieurs. Dans le contexte de gratuité et dans le cadre de la mobilisation des ressources pour la réduction de la mortalité maternelle à travers l’outil « Reduce Alive », cet objectif vise à augmenter la part de l’état et des partenaires dans le financement des produits de santé de la reproduction. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : Faire l’état des lieux du financement des produits SR au niveau du pays Activité 1.2 : Adapter l’outil de plaidoyer « Reduce Alive » pour la sécurisation des produits contraceptifs et des Kits CPN, Césarienne, Accouchement et AMIU Activité 1.3 : Tenir une journée parlementaire sur l’outil « Reduce Alive » adapté Activité 1.4 : Organiser une réunion de sensibilisation et de plaidoyer pour les membres du gouvernement sur la sécurisation des produits SR Activité 1.5 : Tenir 265 ateliers de sensibilisation sur la sécurisation des produits SR à l’intention des élus locaux Objectif spécifique 2 : Renforcer le leadership de l’Etat et des collectivités territoriales dans la coordination des financements des produits SR L’analyse de la situation n’a pas permis d’avoir des données spécifiques sur les ressources financières allouées aux contraceptifs par source de financement et par année y compris en 2007. Ce qui traduit une coordination des financements des contraceptifs insuffisante dans le pays. Cet objectif vise à corriger cette insuffisance à travers l’élargissement du cadre actuel de concertation des PTFs du secteur de la santé aux autres acteurs impliqués dans la sécurisation des produits SR. Cela permettra une plus grande mobilisation et une utilisation coordonnée des ressources des partenaires. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 9 Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : Elargir le cadre actuel de concertation des PTF au niveau national et au niveau décentralisé Activité 2.2 : Inscrire la SPSR dans l’agenda des réunions avec les PTF Activité 2.3 : Organiser une table ronde de mobilisation des ressources pour le financement du Plan stratégique pour la SPSR. 3.3.3. Composante Coordination Objectif stratégique : Renforcer la coordination des interventions pour une sécurisation pérenne des produits de la SR Problèmes prioritaires : ƒ Absence d’un cadre de coordination entre le MSP/LCE et les autres acteurs d’approvisionnement en produits SR. ƒ Non fonctionnalité du cadre de partenariat entre le secteur public et le secteur privé Objectif spécifique 1 : Créer et rendre fonctionnel un cadre de coordination entre le MSP et les autres acteurs impliqués dans l’approvisionnement et la distribution des produits SR (centrales d’approvisionnement, les pharmacies privées, ONG, cliniques privées, le Marketing social, etc.) d’ici fin 2007. L’analyse de la situation a mis en exergue une insuffisance de cadre formel de partenariat et de concertation entre les acteurs du secteur public et privé. En effet, il n’existe aucun cadre spécifique à la coordination des actions relatives à la SPSR notamment la gestion de la collecte des données en SR à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. L’atteinte de cet objectif permettra donc de résoudre ce problème. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : Identifier les acteurs impliqués dans l’approvisionnement et la distribution des produits SR Activité 1.2 : Elaborer un texte formalisant le cadre de coordination Activité 1.3 : Définir le cadre de concertation et le type de collaboration entre les parties prenantes Activité 1.4 : Tenir des réunions périodiques entre les représentants des secteurs publics et privés sur la base du cadre de partenariat existant Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 10 Objectif spécifique 2 : Réviser l’arrêté 0041/MSP/LCE/DGSP/DSR du 23 Juin 2006 pour prendre en compte dans les attributions du comité l’aspect de mise en œuvre, suivi et évaluation du Plan de sécurisation des produits SR d’ici fin 2007. L’arrêté 0041/MSP/LCE/DGSP/DSR du 23 Juin qui a mis en place le comité National de Sécurisation n’a pas pris en compte l’aspect de mise en œuvre, de suivi et évaluation du Plan par ce comité. Au risque de créer un autre comité, il convient donc de réviser cet article pour prendre en compte ces aspects qui sont importants pour la mise en œuvre du plan. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : Plaidoyer pour la révision des attributions du comité Activité 1.2 : Révision du texte 3.3.4. Composante Engagement Objectif stratégique : Poursuivre les efforts pour concrétiser les engagements pris en faveur de la SR à tous les niveaux Problème prioritaire : L’engagement politique n’est pas suffisamment traduit en actions concrètes sur le terrain. Objectif spécifique 1 : Elaborer les textes complémentaires en faveur de la SR d’ici fin 2007. Les parlementaires du Niger ont eu à initier et faire voter une loi sur la Santé de la Reproduction en mai 2006 et une loi sur le VIH/SIDA en avril 2007. Ces lois traduisent l’engagement du Niger à se conformer aux normes de la communauté internationale relatives à la SR/PF. Cependant, il est reconnu qu’une loi ne change rien sans une série d’actions pour assurer une réelle mise en vigueur. C’est pourquoi l’élaboration des textes d’application est nécessaire. La principale activité à réaliser pour cet objectif spécifique est: Activité 1.1: Elaborer les textes d’application de la loi SR du 21 juin 2006 et de la loi sur le VIH/SIDA du 12 Mars 2007 Objectif spécifique 2 : Vulgariser les textes d’application en faveur de la SR et du VIH/SIDA dès leur adoption «Nul n’est censé ignoré la loi» ; cependant, il arrive très souvent que des textes de loi ne soient pas connus du grand public et ni même du personnel de santé censés les appliquer. Pour remédier à cette situation et afin que les populations puissent jouir de leur droit à des services SR de qualité et assumer leurs obligations, les textes doivent être vulgarisés à tous les niveaux. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 11 Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : Disséminer les textes relatifs à la SR et VIH/SIDA au niveau des structures concernées Activité 2.2 : Assurer une large diffusion des textes en faveur de la SR et VIH/SIDA auprès de la population à travers les différents canaux de communication (y compris en langues nationales) Objectif spécifique 3 : Suivre l’application effective des textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA dès le premier trimestre de l’année 2008. Le suivi de l’application des textes de droit permet aux gouvernants de s’assurer de la compréhension des citoyens des normes édictées par ces textes. C’est pourquoi le présent objectif qui renforce le précédent est indispensable à développer pour que les normes sociales soient connues et appliquées par tous et qu’elles puissent avoir force obligatoire dans la société. La principale activité à réaliser pour cet objectif spécifique est: Activité 3.1 : Organiser des missions périodiques de suivi évaluation de l’application des textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA Objectif spécifique 4 : Contribuer à accroître le budget alloué à la santé de 7 à 15% et affecter 25% de ce budget de la santé à la SR à partir de 2008 Pour marquer leur engagement à promouvoir le bien être des populations, les pays de la sous région dont le Niger se sont engagés à rehausser la part du budget de l’état alloué à la santé à au moins 15% du budget national. Vu la part importante que représente la SR dans la santé en général, il est souhaitable de revoir à la hausse la part du budget de la santé allouée à la SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 4.1 : Développer des outils de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR (recueillir des informations fiables et préparer un argumentaire solide) Activité 4.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République, Parlementaires, Gouvernement) pour une augmentation de l’enveloppe budgétaire du secteur de la santé Objectif spécifique 5 : Assurer la pérennité de la gratuité des services et produits SR qui sont gratuits Dans le cadre de la lutte contre la forte mortalité maternelle et néonatale, estimée être une des plus élevées du monde, l’état nigérien a consenti différentes gratuités dans la prise en charge de certains services et produits SR ; c’est ainsi que sont proclamés gratuits (i) la contraception, (ii) la césarienne, (iii) la consultation prénatale et (iv) la prise en charge des soins médicaux des enfants de moins de cinq ans. Pour préserver ces acquis très importants pour une population très pauvre et victime d’une forte mortalité maternelle et infantile, l’état doit étudier les possibilités de garantir leur pérennisation. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 12 Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont : Activité 5.1 : Développer un plan de pérennisation du financement des différentes gratuités des prestations des services SR Activité 5.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République, Parlementaires, Gouvernement) pour la pérennisation de la gratuité des services et produits SR Objectif spécifique 6 : Mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre du plan de sécurisation des produits SR. Pour couronner ses efforts dans la lutte contre la forte mortalité maternelle à travers une sécurisation de produits essentiels en SR sur toute l’étendue du territoire nigérien, objet de ce Plan Stratégique, l’état devra mobiliser ses partenaires pour assurer la mise en œuvres des activités et la disponibilité des produits sur toute la durée du plan. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 6.1 : Poursuivre le plaidoyer pour le financement du plan ; Activité 6.2 : Organiser une table ronde des PTF autour du plan de sécurisation des produits SR en vue de la mobilisation des ressources nécessaires pour sa mise en œuvre 3.3.5. Composante Produit Objectif Stratégique : Assurer la disponibilité de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire Problèmes prioritaires : ƒ La prolifération des produits d’origines et de qualité douteuses ƒ Non respect des normes de distribution des produits SR par niveau de prestations ƒ Ruptures fréquentes de stocks des produits SR ƒ La non disponibilité de la gamme de produits SR pour une bonne prise en charge Objectif Spécifique 1: Assurer la disponibilité continue de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire national de 2007 à 2010 L’analyse de la situation a fait ressortir des ruptures de stocks fréquentes et prolongées des produits contraceptifs et des produits SONU. Dans le contexte d’une faible capacité de production locale de ces produits, l’état doit prendre toutes les dispositions pour mettre en place un système logistique performant afin d’éviter les ruptures. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 13 Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : Mener une étude sur les ruptures de stocks en produits SR (outil ŒIL = Outil d’Evaluation des Indicateurs de la Logistique) Activité 1.2 : Former les agents en gestion de stock ; Activité 1.3 : Faire un plaidoyer du MSP et Ministère des finances pour régulariser à temps les frais des soins engagés dans le cadre de la gratuité des soins ; Activité 1.4 : Doter les formations sanitaires en produits SR selon les normes Activité 1.5 : 5 Appliquer la convention Etat/ONPPC pour l’approvisionnement en produits SR Objectif Spécifique 2 : Améliorer le système d’approvisionnement des produits SR à sécuriser pour lutter contre le marché illicite L’analyse de la situation a démontré que la non disponibilité des produits contraceptifs et des produits SONU a amené certains prestataires à s’approvisionner au niveau des vendeurs ambulants et au niveau de certains dépôts de médicaments non agréés dont la qualité des produits n’est pas garantie. Afin d’assurer la disponibilité des produits de qualité à tous les niveaux et à tout moment, il est indispensable de sensibiliser les populations sur les sources agréées d’approvisionnement en produits SR, les dangers des marchés illicites et des médicaments contrefaits. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : Constituer une banque des données sur les sources d’approvisionnement agréées; Activité 2.2 : Diffuser l’information auprès des services de santé ; Activité 2.3 : Coordonner le processus d’approvisionnement en produits SR; Activité 2.4 : Sensibiliser la population et les agents sur le danger des marchés illicites et des médicaments contrefaits; Activité 2.5 : Faire un contrôle systématique de la qualité des produits SR 3.3.6. Composante Secteur Privé Objectif stratégique : Impliquer le secteur privé lucratif et non lucratif dans la mise en œuvre du plan stratégique de la sécurisation des produits SR. Problèmes prioritaires : ƒ Le secteur privé lucratif n’est pas suffisamment impliqué dans l’élaboration des stratégies SR ; ƒ Le secteur privé non lucratif n’est pas suffisamment impliqué dans la mise en œuvre des activités SR ; ƒ Les données statistiques du secteur privé sont difficilement accessibles au système national d’information sanitaire; ƒ La collaboration entre les ONG/Associations elles mêmes et entre elles et le secteur public est insuffisante ƒ Problème de Leadership et de coordination dans la mise en œuvre des stratégies SR du secteur public envers les ONG/associations Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 14 Objectifs spécifique 1 : Redynamiser le cadre de partenariat entre le secteur public et le secteur privé pour la sécurisation des produits SR Malgré leur développement au cours de ces dernières années, les activités du secteur privé dans le domaine de la santé en général et sur la SR en particulier ne sont pas suffisamment connues et coordonnées. Cet objectif vise à rendre effectif le partenariat entre le secteur public et le secteur privé à travers la formalisation des cadres d’échanges existants et une plus grande implication des acteurs du privé dans le développement et la mise en œuvre des actions relatives à la sécurisation des produits SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : Tenir régulièrement des réunions d’échanges entre les ONG/Associations du secteur privé ; Activité 1.2 : Recueillir les données statistiques du secteur privé lucratif sur la base des supports révisés Activité 1.3 : Développer la contractualisation des prestations SR entre les ONG/Associations et le secteur public Activité 1.4: Organiser les ONG/associations intervenant en SR en réseau Activité 1.5 : Coordonner les interventions des ONG/Associations intervenant en SR Activité 1.6 : Suivi des interventions (pour tout le volet suivi/évaluation, voir la composante S/E Objectif spécifique 2 : Opérationnaliser le système national d’information sanitaire au niveau du secteur privé d’ici fin 2008 Malgré diverses activités menées dans le domaine de la SR par les structures privées, leurs données ne sont pas suffisamment prises en compte dans le calcul de la couverture et autres statistiques sanitaires. Cet objectif vise à rendre disponibles les données de ce secteur à travers le renforcement de ses capacités dans le domaine et le renforcement du partenariat avec le secteur public. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : Former les agents du secteur privé Activité 2.2 : Doter les structures du secteur privé en supports de collecte des données suffisants Activité 2.3 : Assurer la transmission des données Activité 2.4 : Faire la rétro - information Activité 2.5 : Suivi évaluation Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 15 3.3.7. Composante Utilisation et demande des services par les clients Objectif stratégique : Accroître la demande et l’utilisation des services de SR/PF Problèmes prioritaires : ƒ Existence de besoins non satisfaits en PF élevés ƒ La faible accessibilité de la population aux services SR/PF, surtout des adolescents et des jeunes ƒ Les normes en personnel ne sont pas respectées au niveau des formations sanitaires ƒ Le système de référence et contre référence est peu développé. ƒ Les agents de santé ne sont pas suffisamment formés en SR/PF. Objectif spécifique1 : Réduire chaque année de 5% le taux des besoins non satisfaits en PF d’ici 2010 L’analyse secondaire de l’EDSN du Niger a révélé un taux de besoins non satisfaits en PF à environ 22%. Face à cette situation, le plan de sécurisation des produits SR se propose d’une part de mettre à la portée de toutes les clientes éventuelles en PF, la gamme des produits contraceptifs de qualité et d’autre part, amener les leaders coutumiers, religieux et élus locaux à adhérer et à promouvoir l’utilisation des services SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1 : Organiser des plaidoyers auprès des leaders religieux, coutumiers et Elus locaux Activité 1.2 : Sensibiliser les hommes à travers des prêches (leaders religieux) et des réunions de villages /quartiers (chefs traditionnels et Elus locaux) Activité 1.3 : Sensibiliser les femmes à travers des prêches (leaders religieuses) et des réunions de villages / quartiers (Paires éducatrices, relais communautaires) Activité 1.4 : Sensibiliser les agents de santé sur les besoins non satisfaits en PF et sur l’accueil des clients Objectif spécifique 2 : Amener 75% des CSI à organiser des consultations foraines d’ici 2010 La couverture sanitaire du Niger est estimée à 49,8%. Pour atteindre les populations vivant dans des zones isolées, des formations périphériques doivent envisager d’approcher les offres de services des populations par des activités de proximité dites activités foraines prenant en compte le volet SPSR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : Doter les CSI en personnel selon les normes (redéploiement du personnel) Activité 2.2 : Renforcer la logistique au niveau des CSI Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 16 Objectif spécifique 3 : Créer et/ou redynamiser la DBC dans 10 villages par an et par DS d’ici 2010 8 3,7 % de la population du Niger vit en milieu rural. Face à la faible couverture sanitaire, un système de services à base communautaire permettrait d’atteindre les populations dans les zones les plus reculées et de ce fait contribuer à une meilleure accessibilité des populations aux produits SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 3.1 : Faire l’état des lieux de la DBC Activité 3.2 : Former les agents de santé des CSI en DBC y compris la SPSR Activité 3.3 : Former les agents de DBC y compris la SPSR Activité 3.4 : Equiper les sites de DBC Activité 3.5 : Assurer le suivi des agents de DBC Objectif spécifique 4 : Assurer la disponibilité de la gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau dans 100% des formations sanitaires La qualité des services en matière de planification familiale implique le choix éclairé du client. La non disponibilité de toute la gamme de produits contraceptifs et les ruptures fréquentes de stocks, limite le choix des clients. Pour assurer la qualité des services, il est indispensable de s’assurer que toute la gamme des méthodes contraceptives est disponible aux points de prestations SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 4.1 : Former les agents de santé en technologies contraceptives Activité 4.2 : Doter les formations sanitaires en kits (mallettes PF, Kits d’insertion et retrait DIU et Implant) Activité 4.3 : Suivre les activités de PF et la gestion des contraceptifs Objectif spécifique 5 : Créer 3 CSI amis des jeunes par région et par an d’ici 2010 Les jeunes de moins de 25 ans constituent une frange importante de la population du Niger (70%). Cependant, le système sanitaire n’a pas prévu suffisamment de structures sanitaires d’accueil des jeunes. De ce fait, les jeunes ont des difficultés à se rendre dans les services de santé de peur de rencontrer leurs parents. C’est ainsi que des prestataires de CSI sont formés à faire face aux besoins spécifiques de jeunes en matière de SSR. Dans le cadre de la sécurisation des produits SR, cette action est à renforcer. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 5.1 : Former les agents de santé des CSI en SSRJA Activité 5.2 : Former les pairs éducateurs en SSRJA et en Life Skills Activité 5.3 : Doter les CSI amis des jeunes en supports éducatifs/ en kit IST Activité 5.4 : Suivre les activités relatives à la SSRJA Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 17 Objectif spécifique 6 : Renforcer le système de référence et contre référence dans 100% des DS d’ici 2010 Dans la plupart des pays d’Afrique Subsaharienne et particulièrement au Niger, le système de référence contre référence présente des insuffisances. En effet, moins de 50% des populations ont un accès facile (moins de 5km) aux structures sanitaires et il n’existe pratiquement pas de moyens de transport adéquat (ambulance) pour assurer le transport des patientes dans les centres de référence après une décision d’évacuation. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 6.1 : Evaluer les deux expériences en cours dans les DS de Ouallam et Dosso Activité 6.2 : Tenir un atelier d’harmonisation Activité 6.3 : Standardiser les supports de référence et contre référence Activité 6.4 : Suivre et évaluer le système de référence et contre référence Objectif spécifique 7 : Renforcer les compétences de 50% des agents de santé par formation sanitaire en SR/PF d’ici 2010 Le taux d’utilisation des structures sanitaires est faible à cause, notamment de l’insuffisance des activités de sensibilisation, du mauvais accueil des prestataires et surtout de leur manque de compétence dans le domaine de la SR. La réalisation des activités dans le cadre de l’atteinte de cet objectif permettra donc d’améliorer progressivement la compétence des prestataires et partant le taux d’utilisation des structures sanitaires en matière de SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 7.1 : Faire une évaluation des besoins de formation Activité 7.2 : Former 100 formateurs dans les domaines en SR/PF (SONU, CPN, PTME, PF) Activité 7.3 : Former 200 agents de santé en SR/PF par an Activité 7.4 : Suivre/évaluer les agents formés en SR/PF Objectif spécifique 8 : Intégrer la SR/PF dans les curricula de formation de base des agents de santé en tenant compte de la vision actuelle de la SR/PF y compris la sécurisation des produits SR d’ici 2010 Le concept de SR est encore nouveau au Niger et dans la plupart des pays d’Afrique. Les curricula de formations étant dans la majorité des cas plus anciens que ce concept, ils ne prennent pas en compte tous les aspects de la SR dans leur programme. La principale activité à réaliser pour cet objectif spécifique est : Activité 8.1 : Mettre à jour les curricula de formation en prenant en compte les SONU, la PTME, la CPN recentrée et la PF Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 18 Objectif spécifique 9 : Intégrer la sécurisation des produits SR dans 4 documents (les Normes et Procédures SR, la Feuille de route pour la réduction de la MM, le PNSR et le PDS) La plupart des documents de référence en SR déjà élaborés ne prennent pas en compte la sécurisation des produits de santé de la reproduction qui pourtant est nécessaire pour assurer que chaque personne puisse choisir, obtenir et utiliser des produits de SR de qualité chaque fois qu’elle en manifeste le besoin. Il est donc important que des actions soient menées dans le sens de la révision de ces documents pour intégrer cette composante. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 9.1 : Mettre à jour les documents Normes et Procédures SR en prenant en compte la sécurisation des produits SR Activité 9.2 : Mettre à jour le PNSR pour intégrer la sécurisation des produits SR Activité 9.3 : Mettre à jour la Feuille de Route pour la RMM pour intégrer la sécurisation des produits SR Activité 9.4 : Intégrer la sécurisation des produits SR dans le prochain PDS 3.3.8. Composante Capacité Objectif stratégique : Améliorer le fonctionnement et l’efficacité du cycle logistique afin que les produits SR de qualité soient disponibles sur le territoire national Problèmes prioritaires : ƒ L’estimation des besoins en produits SR n’est pas encore bien maîtrisée ƒ L’ONPPC a une insuffisance des ressources pour assurer la sécurisation des produits SR ƒ Faible capacité de la production locale en produits SR par la SONIPHAR ƒ Le LANSPEX ne dispose pas de matériels et réactifs adéquats pour assurer le contrôle de qualité des préservatifs et des contraceptifs ƒ Les normes de stockage ne sont pas respectées au niveau des formations sanitaires périphériques ƒ Insuffisance du système d’information et de gestion des produits SR Objectif spécifique 1 : Renforcer les capacités nationales en matière de prévision de produits SR d’ici 2008 Les méthodes de prévision des besoins ne sont pas bien maîtrisées à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. En outre, le système d’information pour la gestion logistique présente des insuffisances qui font que les données de consommation, pourtant nécessaires à une bonne prévision, ne sont pas toujours disponibles. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 19 Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 1.1: Organiser deux fois par an une réunion d’estimation des besoins regroupant les structures impliquées dans l’approvisionnement des produits SR (la DSR, DPHL/PT, l’ONPPC, les Centrales Privées, le Marketing, les partenaires, les ONG/Associations ; Activité 1.2: Former 20 formateurs sur l’estimation des besoins et la maîtrise des outils de prévision des produits SR ; Activité 1.3: Former 752 acteurs au niveau régional (8 SPIS, 42 CSE, 48 Gérants de pharmacie populaire, 600 chefs CSI, 42 gérants pharmacie hôpital de district, 6 gérants de pharmacies des hôpitaux nationaux et maternités de références, 6 Gérants de pharmacies des CHR) ; Activité 1.4: Prendre en compte l’estimation des besoins dans le cadre des supervisions intégrées pour s’assurer de l’appropriation des outils utilisés Objectif spécifique 2 : Rendre l’ONPPC pleinement fonctionnel pour lui permettre de remplir sa mission de sécurisation des produits de la SR d’ici fin 2008 L’ONPPC qui est la Centrale d’Achat Publique chargée de la gestion médicaments essentiels y compris les produits de la Santé de la reproduction, doit avoir les capacités requises pour bien mener la mission qu’on lui a confiée et pour cela, un renforcement des capacités de tous les gestionnaires de stock de l’ONPPC pour une meilleure rentabilité doit être effectué. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 2.1 : former et recycler 16 agents des magasins de l’ONPPC au niveau central et régional impliqué dans la gestion des stocks Activité 2.2 : organiser 2 réunions au niveau central et 9 réunions de coordination de zone par an; Activité 2.3 : : Mener 6 supervisions du niveau central vers les zones et 12 supervisons des zones vers les pharmacies populaires. Objectif spécifique 3 : Appuyer la SONIPHAR (Société Nigérienne de Pharmacie) dans sa mission de production locale des produits d’ici 2008 La SONIPHAR est une société d'économie mixte dont le capital est à 50% détenu par l'Etat du Niger. Cette société a des arriérés de plus de 3 milliards de FCFA qui l’empêchent de fonctionner correctement et augmenter la gamme de ses produits. Cet objectif vise donc à renforcer la capacité financière et humaine pour exécuter ses activités. La principale activité à réaliser pour cet objectif spécifique est : Activité 3.1 : Mener le plaidoyer en faveur : ƒ de la viabilité financière de la SONIPHAR, ƒ de l’élaboration et l’exécution du plan d’apurement des arriérés de la SONIPHAR ƒ l’exemption des impôts et taxes de la SONIPHAR durant au moins deux ans ƒ du renforcement de la SONIPHAR en personnel qualifié pour la production locale ; Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 20 Objectif spécifique 4 : Assurer les contrôles de qualité des préservatifs et contraceptifs par le LANSPEX (Laboratoire National de Santé Publique et d’Expertise). Le laboratoire LANSPEX (Laboratoire National de Santé Publique et d'Expertise) n'a pas la capacité de faire le contrôle de qualité des denrées, des produits pharmaceutiques, notamment les produits contraceptifs et des préservatifs conformément á la réglementation en vigueur. Le local n'est pas approprié pour les activités et a besoin de réhabilitation. Les matériels et réhabilitation demandés ici concernent essentiellement le contrôle des contraceptifs et préservatifs. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 4.1 : Acquérir les matériels pour le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs Activité 4.2 : Réhabiliter les locaux du LANSPEX pour l’installation du matériel de contrôle des préservatifs et contraceptifs Activité 4.3 : Doter le LANSPEX de réactifs et substances de référence en rapport avec les préservatifs et contraceptifs Activité 4.4 : Poursuivre la formation du personnel en contrôle de qualité des ARV, des préservatifs et des contraceptifs Activité 4.5 : Amener les importateurs à faire contrôler tous les produits importés par le LANSPEX Activité 4.6 : Assurer le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs Objectif spécifique 5 : Rendre opérationnel le système national d’information et de gestion des données sur les produits SR d’ici 2008 L'objet visé est de savoir comment réduire les systèmes parallèles de collecte de données et renforcer le rôle du SNIS par rapport á la collecte de données. En effet, il faut éviter que le même agent de santé face la même chose plusieurs fois (collecter les données pour plusieurs demandeurs). Les programmes ne doivent collecter que les données complémentaires à celles collectées par le SNIS. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 5.1 : Réviser les supports de collecte des données sur les produits SR en collaboration avec le SNIS Activité 5.2 : Reproduire et disséminer les supports de collecte des données sur les produits SR Activité 5.3 : Mettre en place une cellule de collecte et de traitement de données sur les produits SR au niveau de la DSR Activité 5.4 : Doter la cellule et points focaux régionaux SR en matériels Activité 5.5 : Définir un mécanisme de collecte de données en collaboration avec le SNIS Activité 5.6 : Assurer le suivi des activités SR Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 21 Objectif spécifique 6 : Renforcer les capacités des différents acteurs tant au niveau public que privé en gestion de stock de produits SR d’ici 2008 Tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement ne maîtrisent pas la gestion des stocks des produits de SR. A ce jour, il n’existe pas suffisamment de supports de collecte de données pour remonter l’information des CSI vers les districts et puis le niveau central. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 6.1 : Former et/ou recycler 852 agents (752 du secteur public et 100 du secteur privé) en matière de gestion des stocks Activité 6.2 : Doter les acteurs des outils nécessaires à la gestion des stocks Activité 6.3 : Prendre en compte la gestion des stocks lors des supervisions 3.3.9. Composante Suivi et Evaluation Objectif stratégique : Améliorer le système de suivi évaluation des activités relatives à la gestion des produits SR Problèmes prioritaires : ƒ Le mécanisme de suivi évaluation existant ne permet pas de générer les informations sur les produits SR pour une prise de décision; ƒ La culture de suivi évaluation n’est pas encore une réalité dans le domaine de la gestion des produits SR ƒ La multiplicité et l’absence d’harmonisation des outils de collecte de données ne permettent pas de recueillir des informations nécessaires sur les produits SR. Objectif spécifique 1 : Mettre en place un mécanisme de Suivi évaluation permettant une prise de décision pour la gestion des produits SR La sécurisation des Produits SR dépend d’une bonne information sur les stocks, sur l’utilisation des produits, en un mot sur la gestion logistique des produits. Un bon système de Suivi Evaluation établira la remontée des informations et un feed back permettant à tous les acteurs de prendre des discussions responsables pour une bonne gestion du système, d’où l’importance du suivi Evaluation dans les processus de sécurisation des produits SR. La principale activité à réaliser pour cet objectif spécifique est: Objectif spécifique 2 : Instituer une culture de Suivi et Evaluation dans le domaine de la gestion des produits SR Le Suivi Evaluation, d’une façon générale n’est pas systématique dans le système de santé pour plusieurs raisons dont (i) le manque ou l’insuffisance de la formation des acteurs en Suivi Evaluation et (ii) l’insuffisance des ressources financières et logistiques. La sécurisation des produits de SR étant tributaire du Suivi Evaluation, le présent Plan voudrait contribuer à former les responsables en Suivi Evaluation, en supervision formative et élaborer un manuel de procédures de gestion des produits SR. Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 22 Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont : Activité 2.1 : Former les responsables en suivi&évaluation au niveau national, régional et district (150) 3/région, 2/district, 12 MSP, 30/secteur privé Activité 2.2 : Former les responsables en supervision formative Activité 2.3 : Elaborer un manuel de procédures de gestion des produits SR Objectif spécifique 3 : Assurer la prise en compte des indicateurs relatifs aux produits SR sécurisés dans les outils harmonisés de collecte des données Assurer la prise en compte des indicateurs relatifs aux produits SR sécurisés dans les outils harmonisés de collecte de données. L’analyse de la situation a montré que le système national d’information sanitaire ne tient pas suffisamment compte des indicateurs relatifs aux produits SR, alors que la remontée des informations à travers des indicateurs harmonisés tenant en compte les produits SR est indispensable pour une bonne gestion des produits SR. Les principales activités à réaliser pour cet objectif spécifique sont: Activité 3.1 : Organiser un atelier de consensus sur les indicateurs clefs des produits SR à sécuriser Activité 3.2 : Prendre part au processus de d’harmonisation des outils de collecte de données du SNIS Activité 3.3 : Réviser/adapter les supports de collecte des données sur les produits SR par la cellule de suivi évaluation de la DSR Activité 3.4 : Reproduire et disséminer les supports de collecte de données sur les produits SR Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 23 4. BUDGET Les présentes estimations budgétaires n’ont pas pris en compte les ressources humaines nécessaires ni certains coûts liés aux activités intégrés du système de santé. Au-delà des composantes, l’aspect achat des contraceptifs a été ressorti pour une meilleure visibilité des montants. La synthèse du budget peut se résumer par composante suivant le tableau ci-après : Budget estimé Composante F CFA $ US Contexte 262 561 364 525 123 Capital 203 750 000 407 500 Coordination 1 150 000 2 300 Engagement 507 722 645 1 015 445 Produit 3 395 952 259 6 791 905 Secteur privé 241 270 000 482 540 Demande et Utilisation des Services par les clients 16 118 404 978 32 236 810 Capacité 535 109 245 1 070 218 Suivi et évaluation 105 721 266 211 443 Plan de Suivi et Evaluation 246 000 000 492 000 TOTAL 21 617 641 757 43 235 284 1$ = 500 FCFA Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 24 5. SUIVI EVALUATION DU PLAN Il s’agit de mettre en place et faire fonctionner d’une manière efficace un dispositif de suivi évaluation de l’exécution du plan stratégique national pour la sécurisation de l’approvisionnement des produits contraceptifs. 3.4. Mécanismes de suivi Le suivi sera assuré à travers les visites de terrain, les réunions périodiques, les rapports d’activités, les revues et éventuellement les enquêtes. Les différents organes responsables du suivi sont : Au niveau central ƒ suivis semestriels ƒ réunions de coordination et de concertation périodique avec tous les acteurs Niveau régional ƒ suivis semestriels ƒ réunion de coordination avec les Districts Sanitaires Niveau district ƒ réunions mensuelles ƒ monitoring des activités 3.5. Indicateurs de suivi En vue de suivre la mise en œuvre du plan au niveau opérationnel, il faudrait déterminer les indicateurs qui permettront d’apprécier le déroulement de l’exécution des activités. Indicateurs de processus ƒ Activités de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR réalisées ƒ Activités de plaidoyer en faveur de la pérennisation de la gratuité des services et produits SR gratuits réalisées ƒ Nombre de ruptures de stock de produits SR observé ƒ Nombre d’agents de santé formés en gestion des stocks ƒ % des structures approvisionnées en produits SR selon les normes ƒ % de services de santé disposant de l’information sur les sources d’approvisionnement agréées ƒ Nombre de formateurs formés dans les différents domaines de SR/PF ƒ Nombre de médecins/infirmiers/sages femmes formés en SR/PF ƒ Normes et Procédures SR intégrant la SPSR disponible ƒ Feuille de Route pour la RMM intégrant la SPSR disponible ƒ Nombre de formateurs formés en estimation des besoins ƒ Les supports de collecte de données sur la SR disponibles à tous les niveaux ƒ Cellule de collecte et traitement de données mise en place à la DSR ƒ % des indicateurs clefs des produits SR pris en compte par le SNIS ƒ Un manuel de procédures de gestion des produits SR disponible Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 25 Indicateurs de résultats ƒ Proportion de structures estimant les besoins selon les normes ƒ Nombre des documents ayant intégré la SPSR ƒ Proportion des agents formés/recyclés en SR/PF par structure ƒ Les produits SR non gratuits disponibles à tous les points de prestations de l’ONPPC (dépôts et pharmacies populaires) ƒ Les produits SR gratuits disponibles au niveau de tous les dépôts de districts ƒ % des DS ayant un système de référence et contre référence fonctionnel ƒ % de formations sanitaires disposant de la gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau ƒ % de la population qui connaisse les textes d’application des lois SR et VIH/SIDA ƒ Proportion de structures intégrant les dispositions des textes d’application dans leur processus de planification ƒ Pourcentage du budget de l’Etat affecté à la santé et décaissé ƒ Pourcentage du budget de la santé affecté à la SR et décaissé ƒ Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans gratuits jusqu’en 2010 ƒ Proportion de fonds mobilisés par l’état et ses partenaires pour le financement du plan ƒ Table ronde des PTF tenue ƒ % de structures ayant connu des ruptures de stock ƒ % de produits ayant connu de ruptures de stock aux points des prestations de services ƒ Taux en besoins non satisfaits des méthodes modernes ƒ Taux de prévalence contraceptive Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 26 6. PLAN DE MISE EN OEUVRE COMPOSANTE : CONTEXTE OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le contexte politique, institutionnel et socio culturel afin de créer un environnement favorable à la sécurisation des produits SR Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations La stratégie SPSR est intégrée dans tous les documents nationaux de la SR Activité 1.1 : Valider le Plan Stratégique National de Sécurisation des Produits SR Atelier de validation tenu T2 DSR 6 800 000 Activité 1.2 : Développer les outils de plaidoyer (argumentaire) Outils de plaidoyer en faveur de la SPSR disponibles T3 DSR/COMITE SPSR 1 000 000 La sécurisation des produits SR est prise en compte dans tous les documents nationaux (PDS, PNP, PNSR, etc.) Activité 1.3 Elaborer et mettre en œuvre un plan de plaidoyer pour la SPSR Nombre d’activités de plaidoyers menés T3-T4 T1 DSR/COMITE SPSR 1 000 000 % des structures sanitaires qui disposent d’une copie de la loi % des structures qui appliquent les dispositions de ces lois Pourcentage de textes vulgarisés Nombre de textes vulgarisés La loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA, et les différents textes sur la gratuité sont vulgarisés au niveau de toutes les structures Activité 2.1 : Reproduire en 5000 exemplaires la loi SR, la loi VIH/SIDA la loi pharmaceutique, et les différents textes sur la gratuité Nombre d’exemplaires des lois produites T3 DSR 3 150 000 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 27 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 2.2: Disséminer la loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA et les différents Nombre d’activités de dissémination menées à tous les niveaux. T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DGSP/DLC/COMITE SPSR 19 111 364 textes sur la gratuité au niveau des formations sanitaires et à tous les sujets de droit. % structure ayant bénéficié d’information sur les lois SR, la VIH/SIDA, pharmaceutique, et les différents textes sur la gratuité tendance des déclarations publiques des leaders d’opinions par rapport à la SR/PF tendance des témoignages publics des hommes par rapport à la SR/PF Nombre des réunions de sensibilisation et de plaidoyer en faveur de la SR/PF auprès des différents groupes de leaders d’opinions tenues T2-T4 DSR 189 000 000 L’adhésion des leaders d’opinions et les hommes en faveur de la SR/PF est acquise Activité 3.1 Organiser des réunions de sensibilisation et de plaidoyer en faveur de la SR/PF auprès des différents groupes de leaders d’opinions : religieux, chefs coutumiers, groupements/coopératives Nombre de leaders touchés sur le nombre de leaders ciblés Nombre de mesures/décisions prises par les leaders en faveur de la SR Nombre de leaders d’opinions formés en SR/PF T2-T4 DSR/COMITE SPSR 37 500 000 Activité 3.2 organiser 25 séances de formation de trois jours pour 50 leaders d’opinions en SR/PF Activité 3.3. former 5O communicateurs des médias en SR/PF Nombre de communicateurs formés T2-T4 DSR/COMITE SPSR 5 000 000 T O T A L 262 561 364 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 28 COMPOSANTE : CAPITAL OBJECTIF STRATEGIQUE : Assurer le financement pérenne de la sécurisation des produits SR Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations L’apport du budget national et des collectivités territoriales est accru conformément aux prévisions du Plan de financement des produits SR Taux d’accroissement de l’apport du budget national et des collectivités territoriales par an Activité 1.1 : Faire l’état des lieux du financement des produits SR au niveau du pays Etat des financements des produits SR disponible T3-T4 DSR/COMITE SPSR 2 500 000 Activité 1.2 : Adapter l’outil de plaidoyer « Reduce Alive » pour la sécurisation des produits contraceptifs et des Kits CPN, Césarienne, Accouchement et AMIU Outil « Reduce Alive » adapté à la SPSR T2 DSR/COMITE SPSR PM PM Activité 1.3 : Tenir une journée parlementaire sur l’outil « Reduce Alive » adapté Une journée parlementaire organisée T2 DSR/COMITE SPSR PM Mettre à profit l'utilisation de l'outil Reduce Alive lors de la présentation à l'Assemblée Nationale le 18 Mai 2007 Activité 1.4 : Organiser une réunion de sensibilisation et de plaidoyer pour les membres du gouvernement et du CESOC sur la sécurisation des produits SR Réunion de sensibilisation et de plaidoyer tenue T3 DSR/COMITE SPSR 1 000 000 % des membres du gouvernement touchés Les procédures de décaissement des fonds alloués sur les lignes budgétaires relatives aux produits SR sont accélérées pour permettre une utilisation rapide de ces ressources Activité 1.5 : Tenir 265 ateliers de sensibilisation sur la sécurisation des produits SR à l’intention des élus locaux Nombre d’ateliers de sensibilisation tenus à l’intention des élus locaux par rapport au nombre prévu T1-T4 DSR/COMITE SPSR/DRSP 198 750 000 Impliquer le HCCT Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 29 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Financements des produits SR coordonnés Activité 2.1 : Elargir le cadre actuel de concertation des PTF au niveau national et au niveau décentralisé Cadre de concertation élargi à d’autres partenaires au niveau national et au niveau décentralisé T3 MSP PM % PTF ayant intégré le cadre de concertation Activité 2.2: Inscrire la SPSR dans l’agenda des réunions avec les PTF SPSR inscrite dans l’agenda des réunions avec les PTF T3 DSR/COMITE SPSR PM Leadership de l’état et des collectivités territoriales dans la coordination des financements des produits SR renforcée Activité 2.3:Organiser une table ronde de mobilisation des ressources pour le financement du Plan stratégique pour la SPSR Table ronde tenue T3 SG/COMITE SPSR 1 500 000 O T A L 203 750 000 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 30 COMPOSANTE : COORDINATION OBJECTIF STRATEGIQUE : Renforcer la coordination des interventions pour une sécurisation pérenne des produits de la SR Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Existence d’un cadre de coordination fonctionnel. Activité 1.1 Identifier les acteurs impliqués dans l’approvisionnement et la distribution des produits SR Une liste de tous les acteurs d’approvisionnement établie T3 DPHL/COMITE SPSR 500 000 Activité 1.2 Elaborer un texte formalisant le cadre de coordination Un arrêté formalisant le cadre de coordination signé T4 DPHL/DLC/DSR/COMITE SPSR PM Activité 1.3 Définir le cadre de concertation et le type de collaboration entre les parties prenantes Textes créant le cadre de concertation et le type de collaboration adopté et disponible T4 DPHL 300 000 Un cadre de coordination créé et fonctionnel aux niveaux central et décentralisé Activité 1.4 Tenir des réunions périodiques entre les représentants des secteurs public et privé sur la base du cadre de partenariat existant Nombre de réunions tenues avec PV T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/COMITE SPSR 350 000 Les attributions du comité élargies aux aspects de mise en œuvre et suivi évaluation du Plan L’arrêté 0041/MSP/LCE/DGSP/DS R du 23 Juin 2006 est révisé Activité 1.1 Plaidoyer pour la révision des attributions du comité Plaidoyer mené T2 DSR/COMITE SPSR PM Activité 1.2 Réviser l'arrêté Arrêté révisé et signé T3 DSR/DLC PM T O T A L 1 150 000 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 31 COMPOSANTE : ENGAGEMENT OBJECTIF STRATEGIQUE : Poursuivre les efforts pour concrétiser les engagements pris en faveur de la SR à tous les niveaux Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de textes complémentaires élaborés et adoptés Activité 1.1: Elaborer les textes d’application de la loi SR du 21 juin 2006 et de la loi sur le VIH/SIDA du 12 Mars 2007 Textes d’application sur la loi SR élaborés et signés ; T3 T1 DLC/DSR/CISLS 3 070 000 TA de Loi VIH SIDA T1 2008 Textes complémentaires en faveur de la SR élaborés et disponibles Textes d’application de la loi sur le VIH/SIDA élaborés et signés % de la population qui connaisse les textes d’application des lois SR et VIH/SIDA Activité 2.1 : Disséminer les textes relatifs à la SR et VIH/SIDA au niveau des structures concernées % de structures qui disposent des textes en faveur de la SR et VIH/SIDA ; T2 DLC/DSR/CISLS/COMITE 19 546 145 Nombre de diffusions à la radio et à la télévision ; Activité 2.2 : Assurer une large diffusion des textes en faveur de la SR et VIH/SIDA auprès de la population à travers les différents canaux de communication (y compris en langues nationales) Nombre d’articles parus dans les journaux, T2-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DAID/CISLS/ COMITE SPSR 388 800 000 Textes d’application en faveur de la SR et du VIH/SIDA diffusés à tous les niveaux Nombre de causeries débats à tous les niveaux Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 32 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Proportion de structures intégrant les dispositions des textes d’application dans leur processus de planification Nombre de missions de suivi/ évaluation réalisées T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DLC/CISLS/C OMITE SPSR 77 500 000 Proportion de structures qui appliquent les textes Textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA appliqués Activité 3.1 : Organiser des mission périodiques de suivi/ évaluation de l’application des textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA Pourcentage du budget de l’Etat affecté à la santé et décaissé Budget alloué à la santé augmenté et décaissé; Pourcentage du budget de la santé affecté à la SR et décaissé Activité 4.1 : Développer des outils de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR (recueillir des informations fiables et préparer un argumentaire solide) Outils de plaidoyer développés T3 DSR/COMITE SPSR 1 000 000 Juillet 2007 Activités de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR réalisées T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/COMITE SPSR 4 000 000 Part du budget de la santé affecté à la SR rehaussé et décaissé Activité 4.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République Parlementaires, Gouvernement, CESOC) pour une augmentation de l’enveloppe budgétaire du secteur de la santé Catégories de décideurs politiques touchés par le plaidoyer Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 33 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans gratuits jusqu’en 2011 Activité 5.1: Développer un plan de pérennisation du financement des différentes gratuités des prestations des services SR Plan de pérennisation des services et produits SR gratuits développé T2 DSR/COMITE SPSR 5 806 500 Consultant international Activité 5.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République Parlementaires, Gouvernement) pour la pérennisation de la gratuité des services et produits SR Activités de plaidoyer en faveur de la pérennisation de la gratuité des services et produits SR gratuits réalisées T2-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/COMITE SPSR 4 000 000 La pérennité de la gratuité des services et produits SR (Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans) est assurée Catégories de décideurs politiques touchés par le plaidoyer Proportion de fonds mobilisés par l’état et ses partenaires pour le financement du plan Activité 6.1 : Poursuivre le plaidoyer pour le financement du plan Nombre d’activités de plaidoyer réalisées T2-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/COMITE SPSR 4 000 000 Financement pour la mise en œuvre du Plan National de Sécurisation des produits SR acquis Activité 6.2 : Organiser une table ronde des PTF autour du plan de sécurisation des produits SR en vue de la mobilisation des ressources nécessaires pour sa mise en œuvre Table ronde des PTF tenue T3 PM T O T A L 507 722 645 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 34 COMPOSANTE : PRODUIT OBJECTIF STRATEGIQUE : Assurer la disponibilité de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de structures ayant connu des ruptures de stock % de produits ayant connu de ruptures de stock aux points des prestations de services Activité 1.1 Mener une étude sur les ruptures de stocks en produits SR (outil ŒIL = Outil d’Evaluation des Indicateurs de la Logistique) Etude menée T1 DPHL/DSR/COMITE SPSR 26 452 000 Nombre rupture observée de produits SR à sécuriser Activité 1.2 Former les agents en gestion de stock DPHL/DSR/COMI TE SPSR PM Cf. Composante capacité Nombre d’agents formés en gestion des stocks Activité 1.3 Faire un plaidoyer auprès du MSP et Ministère des finances pour régulariser à temps les frais des soins engagés dans le cadre de la gratuité des soins T2-T3 DSR/COMITE SPSR PM Cf. Financement La gamme des produits SR à sécuriser est disponible au niveau de tous les points de prestations de services Activité 1.4 Doter les formations sanitaires en produits SR selon les normes % de remboursements effectués à temps T1-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 ONPPC/DSR 3 339 320 259 Budget couvrant le transport des produits. Plaidoyer auprès du gouvernement pour le matériel roulant Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 35 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 1.5 Appliquer la convention Etat/ONPPC pour l’approvisionnement en produits SR T1-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/DLC/DSR PM Cf. Activités de supervision % des structures approvisionnées en produits SR selon les normes % des formations sanitaires respectant la convention Sources d’approvisionnement des produits SR respectent les normes et procédures en vigueur Activité 2.1 : Constituer une banque des données sur les sources d’approvisionnement agréées Base de données disponible T3 DPHL/DSR PM Activité 2.2 : Diffuser l’information auprès des services de santé % de services de santé disposant de l’information sur les sources d’approvisionnement agréées T4 DPHL/DSR 180 000 Activité 2.3 : Coordonner le processus d’approvisionnement en produits SR Nombre de réunions de coordination avec PV T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/DSR PM Cf. réunions d'estimation des besoins Activité 2.4 : Sensibiliser la population et les agents sur le danger des marchés illicites et des médicaments contrefaits Nombre de séances de sensibilisation effectuées, T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 MSP PM cette activité doit être intégrée dans le plan stratégique IEC Les structures disposent des produits SR de qualité et de sources sûres Nombre de personnes touchées Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 36 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 2.5 : Faire un contrôle systématique de la qualité des produits SR Nombre de bulletins conformes par rapport au nombre de lots des produits reçus T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 LANSPEX/ONPPC 30 000 000 TOTAL 3 395 952 259 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 37 COMPOSANTE : SECTEUR PRIVE OBJECTIF STRATEGIQUE : Impliquer le secteur privé lucratif et non lucratif dans la mise en œuvre du plan stratégique de la sécurisation des produits SR Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de réunions Nombre de décisions concertées Nombre de réunions de concertation tenues T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DGSP/DPHL/DSR/ COMITE SPSR 270 000 Activité 1.1 : Tenir régulièrement des réunions d’échanges entre les ONG/Associations du secteur privé Proportion d’ONGs participant aux réunions T2-T4 T1-T4 T1-T4 SNIS/CELLULE DSR 1 000 000 Activité 1.2 : Recueillir les données statistiques du secteur privé lucratif sur la base des supports révisés Données du secteur du secteur privé lucratif disponibles Activité 1.3 : Développer la contractualisation des prestations SR entre les ONG/associations et le secteur public T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/COMITE SPSR/DRSP/DIST RICTS/ 240 000 000 CPN, IEC,DBC,FORMA TION Nombre de contrats signés T1-T4 T1-T4 T1-T4 DISTRICTS PM Coûts à inclure dans le contrat des ONG Associations au niveau des districts Interventions des ONG/Associations bien coordonnées Activité 1.4 : Suivi des interventions Nombre d’activités de suivis réalisées TOTAL 241 270 000 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 38 COMPOSANTE : UTILISATION DES SERVICES PAR LES CLIENTS ET LA DEMANDE OBJECTIF STRATEGIQUE : Accroître la demande et l’utilisation des services de SR/PF Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Réduction progressive des besoins non satisfaits Taux en besoins non satisfaits Prévalence contraceptive des méthodes modernes Nombre de séances de plaidoyers T2-T4 T1-T4 T1-T4 PM Prendre en cpte dans le plaidoyer du contexte 1.1. Organiser des plaidoyers auprès des leaders religieux, coutumiers et Elus locaux Nombre de leaders touchés Nombre de villages/quartiers touchés T2-T4 T1-T4 T1-T4 PM Prendre en cpte dans le plaidoyer du contexte 1.2. Sensibiliser les hommes à travers des prêches (leaders religieux) et des réunions de villages /quartiers (chefs traditionnels et Elus locaux) Nombre de prêches sur la SR à l’endroit des hommes Nombre de personnes touchées T2-T4 T1-T4 T1-T4 PM Prendre en cpte dans le plaidoyer du contexte Nombre de prêches sur la SR à l’endroit des femmes 1.3. Sensibiliser les femmes à travers des prêches (leaders religieuses) et des réunions de villages / quartiers (Paires éducatrices, relais communautaires) Nombre de villages/ quartiers touchés Nombre de personnes touchées T1-T4 T1-T4 T1-T4 PM cf. Formations, supervisions, réunions de coordination Taux de prévalence contraceptive amélioré (méthodes modernes) 1.4. Sensibiliser les agents de santé sur les besoins non satisfaits en PF et sur l’accueil des clients Nombre d’agents sensibilisés Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 39 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Proportion des CSI organisant des consultations foraines 2.1. Doter les CSI en personnel selon les normes (redéploiement du personnel) % CSI ayant le nombre de personnel requis T1-T4 T1-T4 T1-T4 PM A prendre en compte dans le plaidoyer auprès des décideurs au niveau décentralisé 75% des CSI organisent des consultations foraines 2.2. Renforcer la logistique au niveau des CSI % CSI ayant la logistique requise T2-T4 T1-T4 T1-T4 DGR/DIE/DGSP/D RSP 84 813 120 Motos et carburant Nombre de villages bénéficiant de la DBC 3.1. Faire l’état des lieux de la DBC Rapport état de lieux disponible T1 DSR/COMITE SPSR 10 000 000 3.2. Former les agents de santé des CSI en DBC y compris la SPSR Nombre d’agents de santé formés en DBC T3-T4 T1-T4 DSR/DRSP/DISTR ICTS 66 192 000 3.3. Former les agents de DBC y compris en SPSR Nombre d’agents DBC formés T4 T1-T4 DRSP/DISTRICTS 166 635 000 3.4. Equiper les sites de DBC Nombre de sites DBC équipés T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DRSP/DISTR ICTS 44 100 000 La DBC disponible et fonctionnelle dans 1680 villages 3.5. Assurer le suivi des agents de DBC Nombre de supervisions réalisées T2-T4 T1-T4 DISTRICTS/CSI 61 349 400 % de formations sanitaires disposant de la gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau 4.1. Former les agents de santé en technologies contraceptives Nombre d’agents formés en logistique PF T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DRSP/DISTR ICTS 131 712 000 4.2. Doter les formations sanitaires en kits Nombre de CSI disposant de KITS PF T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/ONPPC 15 453 174 664 La gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau est disponible dans toutes les formations sanitaires 4.3. Suivre les activités de PF et la gestion des contraceptifs Nombre d’activités de suivi réalisées T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DRSP/DISTR ICTS 15 212 794 2 supervisions par an pendant 2 ans Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 40 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de CSI amis de jeunes créés Ces activités sont exécutées par la division Santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes et des Adolescents: le plan doit sécuriser les produits SR dans ces centres 5.1. Former les agents de santé des CSI en SSRJA Nombre d’agents de CSI formés en SSRJA T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR PM 5.2. Former les pairs éducateurs en SSRJA et en Life Skills Nombre de pairs éducateurs formés en SSRJA/Life skills T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR PM 5.3. Doter les CSI amis des jeunes en supports éducatifs/ en kit IST Nombre de CSI équipés de supports éducatifs T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR PM 5.4. Suivre les activités relatives à la SSRJA Nombre de CSI équipés en KIT IST T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR PM 96 CSI amis des jeunes créés et fonctionnels 5.4. Suivre les activités relatives à la SSRJA Nombre de supervision réalisée T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DSR PM % des DS ayant un système de référence et contre référence fonctionnel 6.1. Evaluer les deux expériences en cours dans les DS de Ouallam et Dosso Rapport d’évaluation disponible T2 DSR/DOS/COMIT E SPSR/CTB/DEP 5 000 000 6.2. Tenir un atelier d’harmonisation des systèmes de référence et contre référence Rapport atelier d’harmonisation disponible T4 DSR/DOS/COMITE SPSR/CTB/DEP 7 354 000 6.3. Standardiser les supports de référence et contre référence Supports standardisés T4 SNIS/DSR 500 000 Tous les cas de référence en SR sont pris en charge à temps % des DS utilisant les supports standardisés Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 41 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 6.4. Suivre et évaluer le système de référence et contre référence % des DS utilisant les supports standardisés T1-T4 T1-T4 DOS/DSR/DRSP PM Cf. SUPERVISIONS Nombre d’activités de suivi évaluation réalisées Proportion des agents formés/recyclés en SR/PF par structure 7.1. Faire une évaluation des besoins de formation SR Les besoins en formation sont déterminés T1 DSR/DRSP/DS 2 500 000 7.2. Former 100 formateurs dans les domaines de SR/PF (SONU CPN, PTME, PF) Nombre de formateurs formés dans les différents domaines de SR/PF T2 DSR/DRSP/DS 57 762 000 7.3. Former 200 agents de santé en SR/PF par an Nombre de médecins/infirmiers/ sages femmes formés en SR/PF T3-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DRSP/DS PM cf. FORMATION CONTRACEPTIVE 50% des agents de santé par formation sanitaire sont formés/recyclés en SR/PF 7.4. Suivre/évaluer les agents formés en SR/PF Nombre d’activités de suivi réalisées T3-T4 T1-T4 T1-T4 DSR/DRSP/DS PM Nouveau programme de formation mis en œuvre 8.1. Mettre à jour les curricula de formation base des écoles de santé en prenant en compte les SONU La PTME, la CPN recentrée, la PF Curricula de formation mis à jour T2-T3 DSR/DRH 2 100 000 Normes et Procédures SR mis à jour Agents de santé formés en SR/PF dés la sortie de l’école y compris la SPSR PNSR mis à jour Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 42 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre des documents ayant intégré la SPSR 9.1. Mettre à jour les documents de Normes et Procédures SR en prenant en compte la sécurisation des produits SR Normes et Procédures SR intégrant la SPSR disponible T2-T3 DGSP/DSR/DOS 10 000 000 9.2. Mettre à jour le PNSR pour intégrer la sécurisation des produits SR PNSR intégrant la SPSR disponible T1-T4 DSR/COMITE SPSR PM Au cours de la révision du PNSR 9.3. Mettre à jour la Feuille de Route pour la RMM pour intégrer la sécurisation des produits SR Feuille de Route pour la RMM intégrant la SPSR disponible T1-T4 DSR/COMITE SPSR PM Au cours de la revue annuelle de la feuille de route La sécurisation des produits SR est prise en compte dans les Normes et Procédures SR, la Feuille de route pour la réduction de la MM, le PNSR et le PDS 9.4. Intégrer la sécurisation des produits SR dans le prochain PDS Nouveau PDS intégrant la SPSR T1-T4 DSR/COMITE SPSR PM A voir au cours de la révision du PDS T O T A L 16 118 404 978 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 43 COMPOSANTE : CAPACITE OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le fonctionnement et l’efficacité du cycle logistique afin que les produits SR de qualité soient disponibles sur le territoire national Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Proportion de structures estimant les besoins selon les normes 1. 1. Organiser deux fois par an une réunion d’estimation des besoins regroupant les structures impliquées dans l’approvisionnement des produits SR (la DSR, DPHL/PT, l’ONPPC, les Centrales Privées, le Marketing, les partenaires, les ONG/Associations) Nombre de réunions tenues avec PV T4 T1, T3 T1, T3 T1, T3 DPHL/DSR/ONPP C/COMITE SPSR 12 810 000 40 PERSONNES Besoins en produits SR déterminés 1. 2. Former 20 formateurs sur l’estimation des besoins et la maîtrise des outils de prévision des produits SR Nombre de formateurs formés en estimation des besoins T1 DPHL/DSR/ONPPC/COMITE SPSR 10 000 000 Y COMPRIS UN CONSULTANT INTERNATIONAL Les capacités nationales en matière de prévision des produits SR sont renforcées 1.3. Former 852 acteurs au niveau régional (8 SPIS, 42 CSE, 48 Gérants de pharmacie populaire, 600 chefs CSI, 42 gérants pharmacie hôpital de district, 6 gérants de pharmacies des hôpitaux nationaux et maternités de références, 6 Gérants de pharmacies des CHR, Nombre d’acteurs formés ou recyclés en estimation des besoins T2-T4 DPHL/DSR/ONPPC/COMITE SPSR 174 326 000 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 44 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 1.4. Prendre en compte l’estimation des besoins dans le cadre des supervisions intégrées pour s’assurer de l’appropriation des outils utilisés Nombre de supervisions ayant pris en compte l’estimation des besoins T3-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/DSR/ONPPC/COMITE SPSR PM Les produits SR non gratuits disponibles à tous les points de prestations de l’ONPPC (dépôts et pharmacies populaires) Les produits SR gratuits disponibles au niveau de tous les dépôts de districts 2.1. former et recycler 16 agents des magasins de l’ONPPC au niveau central et régional impliqué dans la gestion des stocks : Nombre d’agents formés ou recyclés T1 DPHL/ONPPC 4 539 750 2.2. organiser 2 réunions au niveau central et 9 réunions de coordination de zone par an Nombre de réunions tenues par niveau avec PV T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/ONPPC 33043500 2.3. Mener 6 supervisions du niveau central vers les zones et 12 supervisions des zones vers les pharmacies populaires. Nombre de supervisions effectuées T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/ONPPC 51975995 L’ONPPC assure régulièrement l’approvisionnement en produits SR NB : Préparer un argumentaire pour le rehaussement de la subvention de l’Etat pour renouveler le parc auto de l’ONPPC et enveloppe financières Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 45 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations La SONIPHAR est pleinement fonctionnelle La gamme des produits SR de la SONIPHAR accrue 3.1. Mener le plaidoyer en faveur : ƒ de la viabilité financière de la SONIPHAR ƒ de l’élaboration et l’exécution du plan d’apurement des arriérés de la SONIPHAR ƒ l’exemption des impôts et taxes de la SONIPHAR durant au moins deux ans ƒ du renforcement de la SONIPHAR en personnel qualifié pour la production locale Plaidoyer mené T3-T4 T1-T4 DPHL/ONPPC 5 000 000 Faire le lien avec plaidoyer auprès des décideurs politiques % de lots de préservatifs et contraceptifs contrôlés % de lots remplissant les normes de qualité 4.1. Acquérir les matériels pour le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs Matériel acquis ; T1 DPHL 70 000 000 Budget acquis 4.2. Réhabiliter les locaux du Lanspex pour l’installation du matériel de contrôle des préservatifs et contraceptifs Locaux réhabilités et matériels installés T4 DPHL 5 000 000 Le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs est effectif au plus tard en 2008 4.3. Doter le LANSPEX de réactifs et substances de référence en rapport avec les préservatifs et contraceptifs réactifs et substance de référence disponibles T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/LANSPEX 30 060 000 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 46 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 4.4. Poursuivre la formation du personnel en contrôle de qualité des ARV, des préservatifs et des contraceptifs % d’agents formés en contrôle de qualité au niveau du LANSPEX T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/LANSPEX 17 200 000 4.5. Amener les importateurs à faire contrôler tous les produits importés par le LANSPEX % d’importateurs ayant eu recours au contrôle de qualité T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/LANSPEX PM 4.6. Assurer le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs Nombre de lots contrôlés T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/LANSPEX 30 000 000 Données sur les produits SR disponibles 5.1. Réviser les supports de collecte des données sur les produits SR en collaboration avec le SNIS Les supports de collecte de données sur la SR révisés T3-T4 SNIS/DSR 240 000 5.2. Reproduire et disséminer les supports de collecte des données sur les produits SR Les supports de collecte de données sur la SR disponibles à tous les niveaux T1-T4 T1-T4 T1-T4 SNIS/DSR 14 400 000 5.3. Mettre en place une cellule de collecte et de traitement de données sur les produits SR au niveau de la DSR Cellule de collecte et traitement de données mise en place à la DSR T4 DSR PM 5.4. Doter la cellule et points focaux régionaux SR en matériels Matériels de traitement des données disponibles au niveau de la Cellule et des points focaux T4 T1-T4 DSR 23 000 000 5.5. Définir un mécanisme de collecte de données en collaboration avec le SNIS mécanisme de collecte de données clairement défini T1 SNIS/DSR PM 5.6. Assurer le suivi des activités SR Nombre de suivis des activités SR réalisés T3-T4 T1-T4 T1-T4 T1-T4 PM Système d’information et de gestion des données sur les produits SR est opérationnel % de structures publiques et privées utilisant des outils de gestion standardisés Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 47 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de structures ayant des agents formés Capacités de différents acteurs renforcées % de structures publiques et privées respectant les normes de stockage 6.1. Former et/ou recycler 852 agents (752 du secteur public et 100 du secteur privé) en matière de gestion des stocks Nombre d’agents formés et/ou recyclés T1-T4 DPHL/ONPPC 53 514 000 Coûts et activités à reverser dans les activités de formations en estimation des besoins 6.2. Doter les acteurs des outils nécessaires à la gestion des stocks Nombre de structures disposant des outils de gestion de stocks T1-T4 T1-T4 T1-T4 DPHL/ONPPC PM Cf. activité 2 6.3. Prendre en compte la gestion des stocks lors des supervisions Nombre de supervision ayant pris en compte la gestion des stocks T3-T4 T1-T4 T1-T4 PM Cf. activité 6 TOTAL 535 109 245 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 48 COMPOSANTE : SUIVI ET EVALUATION OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le système de suivi évaluation des activités relatives à la gestion des produits SR Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Informations fiables disponibles pour la prise de décision (Cf. Activités Objectif 5 de la composante capacité) Proportion des décisions basées sur les informations recueillies PM Nombre de plan d’action assortis de plan de suivi Nombre d’activités de suivi réalisées. 1. Former les responsables en suivi&évaluation au niveau national, régional et district (150) 3/région, 2/district, 12 MSP, 30/secteur privé Nombre de responsables formés en suivi évaluation T3-T4 DEP/DSR/DRSP 36 657 280 2. Former les responsables en supervision formative Nombre de responsables formés en supervision formative T3-T4 DEP/DSR/DRSP 30 091 280 Le Suivi et Evaluation systématique dans la gestion des produits SR est assure 3. Elaborer un manuel de procédures de gestion des produits SR Un manuel de procédures de gestion des produits SR disponible T1-T2 DPHL/ONPPC 4 800 000 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 49 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % d’indicateurs sur les produits SR sécurisés disponibles % d’indicateur fournis par les outils de collecte harmonisés 3.1. Organiser un atelier de consensus sur les indicateurs clefs des produits SR à sécuriser Indicateurs clefs des produits SR identifiés T3 SNIS/DSR/COMIT E SPSR 10 030 426 Tous les indicateurs des produits SR sécurisés sont collectés 3.2. Prendre part au processus d’harmonisation des outils de collecte de données du SNIS % Indicateurs clefs des produits SR pris en compte par le SNIS T2-T3 SNIS/DSR/COMITE SPSR 450 000 3.3. Réviser/adapter les supports de collecte des données sur les produits SR par la cellule de suivi évaluation de la DSR Supports de collecte de données adaptés. T4 DSR/COMITE SPSR 700 000 3.4. Reproduire et disséminer les supports de collecte des données sur les produits SR % de structures utilisant les supports de collecte adaptés T1-T4 T1-T4 T1-T4 SNIS/DSR 22 992 280 TOTAL 105 721 266 - - TOTAL GENERAL 21 416 641 757 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 50 7. PLANS D’ACTION 7.1 Plan d’Action 2007 COMPOSANTE : CONTEXTE OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le contexte politique, institutionnel et socio culturel afin de créer un environnement favorable à la sécurisation des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations La stratégie SPSR est intégrée dans tous les documents nationaux de la SR Activité 1.1 : Valider le Plan Stratégique National de Sécurisation des Produits SR Atelier de validation tenu DSR 6 800 000 Activité 1.2 : Développer les outils de plaidoyer (argumentaire) Outils de plaidoyer en faveur de la SPSR disponibles DSR/COMITE SPSR 1 000 000 La sécurisation des produits SR est prise en compte dans tous les documents nationaux (PDS, PNP, PNSR, etc.) Activité 1.3 Elaborer et mettre en œuvre un plan de plaidoyer pour la SPSR Nombre d’activités de plaidoyers menés DSR/COMITE SPSR 800 000 % des structures sanitaires qui disposent d’une copie de la loi % des structures qui appliquent les dispositions de ces lois Pourcentage de textes vulgarisés La loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA, et les différents textes sur la gratuité sont vulgarisés au niveau de toutes les structures Nombre de textes vulgarisés Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 51 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 2.1 : Reproduire en 5000 exemplaires la loi SR, la loi VIH/SIDA la loi pharmaceutique, et les différents textes sur la gratuité Nombre d’exemplaires des lois produites DSR 3 150 000 Activité 2.2: Disséminer la loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA et les différents textes sur la gratuité au niveau des formations sanitaires et à tous les sujets de droit. Nombre d’activités de dissémination menées à tous les niveaux. DGSP/DLC/COMITE SPSR 1 470 105 T O T A L 13 220 105 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 52 COMPOSANTE : CAPITAL OBJECTIF STRATEGIQUE : Assurer le financement pérenne de la sécurisation des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T3 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations L’apport du budget national et des collectivités territoriales est accru conformément aux prévisions du Plan de financement des produits SR Taux d’accroissement de l’apport du budget national et des collectivités territoriales par an Activité 1.1 : Faire l’état des lieux du financement des produits SR au niveau du pays Etat des financements des produits SR disponible DSR/COMITE SPSR 2 500 000 Activité 1.2 : Adapter l’outil de plaidoyer « Reduce Alive » pour la sécurisation des produits contraceptifs et des Kits CPN, Césarienne, Accouchement et AMIU Outil « Reduce Alive » adapté à la SPSR DSR/COMITE SPSR PM Activité 1.3 : Tenir une journée parlementaire sur l’outil « Reduce Alive » adapté Une journée parlementaire organisée DSR/COMITE SPSR PM Mettre à profit l'utilisation de l'outil Reduce Alive lors de la présentation à l'Assemblée Nationale le 18 Mai 2007 Activité 1.4 : Organiser une réunion de sensibilisation et de plaidoyer pour les membres du gouvernement et du CESOC sur la sécurisation des produits SR Réunion de sensibilisation et de plaidoyer tenue DSR/COMITE SPSR 1 000 000 Les procédures de décaissement des fonds alloués sur les lignes budgétaires relatives aux produits SR sont accélérées pour permettre une utilisation rapide de ces ressources % des membres du gouvernement touchés Financements des produits SR coordonnés Activité 2.1 : Elargir le cadre actuel de concertation des PTF au niveau national et au niveau décentralisé Cadre de concertation élargi à d’autres partenaires au niveau national et au niveau décentralisé MSP PM Leadership de l’état et des collectivités territoriales dans la coordination des financements des produits SR renforcée % PTF ayant intégré le cadre de concertation Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 53 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T3 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 2.2: Inscrire la SPSR dans l’agenda des réunions avec les PTF SPSR inscrite dans l’agenda des réunions avec les PTF DSR/COMITE SPSR PM Activité 2.3:Organiser une table ronde de mobilisation des ressources pour le financement du Plan stratégique pour la SPSR Table ronde tenue SG/COMITE SPSR 1 500 000 T O T A L 5000 000 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 54 COMPOSANTE : COORDINATION OBJECTIF STRATEGIQUE : Renforcer la coordination des interventions pour une sécurisation pérenne des produits de la SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Existence d’un cadre de coordination fonctionnel. Activité 1.1 Identifier les acteurs impliqués dans l’approvisionnement et la distribution des produits SR Une liste de tous les acteurs d’approvisionnement établie DPHL/COMITE SPSR 500 000 Activité 1.2 Elaborer un texte formalisant le cadre de coordination Un arrêté formalisant le cadre de coordination signé DPHL/DLC/DSR/COMITE SPSR PM Activité 1.3 Définir le cadre de concertation et le type de collaboration entre les parties prenantes Textes créant le cadre de concertation et le type de collaboration adopté et disponible DPHL 300 000 Un cadre de coordination créé et fonctionnel aux niveaux central et décentralisé Activité 1.4 Tenir des réunions périodiques entre les représentants des secteurs public et privé sur la base du cadre de partenariat existant Nombre de réunions tenues avec PV DPHL/COMITE SPSR 21075 Les attributions du comité élargies aux aspects de mise en œuvre et suivi évaluation du Plan Activité 1.1 Plaidoyer pour la révision des attributions du comité Plaidoyer mené DSR/COMITE SPSR PM L’arrêté 0041/MSP/LCE/DGSP/DS R du 23 Juin 2006 est révisé Activité 1.2 Réviser l'arrêté Arrêté révisé et signé DSR/DLC PM T O T A L 821 075 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 55 COMPOSANTE : ENGAGEMENT OBJECTIF STRATEGIQUE : Poursuivre les efforts pour concrétiser les engagements pris en faveur de la SR à tous les niveaux Période Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de textes complémentaires élaborés et adoptés Activité 1.1: Elaborer les textes d’application de la loi SR du 21 juin 2006 et de la loi sur le VIH/SIDA du 12 Mars 2007 Textes d’application sur la loi SR élaborés et signés ; DLC/DSR/CISLS 2 046 667 TA de Loi VIH SIDA T1 2008 Textes d’application de la loi sur le VIH/SIDA élaborés et signés Textes complémentaires en faveur de la SR élaborés et disponibles Nombre de causeries débats à tous les niveaux Textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA appliqués Proportion de structures intégrant les dispositions des textes d’application dans leur processus de planification Budget alloué à la santé augmenté et décaissé; Pourcentage du budget de la santé affecté à la SR et décaissé Part du budget de la santé affecté à la SR rehaussé et décaissé Activité 4.1 : Développer des outils de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR (recueillir des informations fiables et préparer un argumentaire solide) Outils de plaidoyer développés DSR/COMITE SPSR 1 000 000 Juillet 2007 Activités de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR réalisées DSR/COMITE SPSR 571 429 Activité 4.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République, Parlementaires, Gouvernement, CESOC) pour une augmentation de l’enveloppe budgétaire du secteur de la santé Catégories de décideurs politiques touchés par le plaidoyer Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 56 Période Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans gratuits jusqu’en 2011 Activité 5.1: Développer un plan de pérennisation du financement des différentes gratuités des prestations des services SR Plan de pérennisation des services et produits SR gratuits développé DSR/COMITE SPSR 5 806 500 Consultant international Activité 5.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République, Parlementaires, Gouvernement) pour la pérennisation de la gratuité des services et produits SR Activités de plaidoyer en faveur de la pérennisation de la gratuité des services et produits SR gratuits réalisées DSR/COMITE SPSR 800 000 La pérennité de la gratuité des services et produits SR (Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans) est assurée Catégories de décideurs politiques touchés par le plaidoyer Proportion de fonds mobilisés par l’état et ses partenaires pour le financement du plan Financement pour la mise en œuvre du Plan National de Sécurisation des produits SR acquis Activité 6.1 : Poursuivre le plaidoyer pour le financement du plan Nombre d’activités de plaidoyer réalisées DSR/COMITE SPSR 800 000 Activité 6.2 : Organiser une table ronde des PTF autour du plan de sécurisation des produits SR en vue de la mobilisation des ressources nécessaires pour sa mise en œuvre Table ronde des PTF tenue PM T O T A L 11 024 596 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 57 COMPOSANTE : PRODUIT OBJECTIF STRATEGIQUE : Assurer la disponibilité de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de structures ayant connu des ruptures de stock % de produits ayant connu de ruptures de stock aux points des prestations de services Activité 1.2 Former les agents en gestion de stock DPHL/DSR/COMI TE SPSR PM Nombre d’agents formés en gestion des stocks Activité 1.3 Faire un plaidoyer auprès du MSP et Ministère des finances pour régulariser à temps les frais des soins engagés dans le cadre de la gratuité des soins DSR/COMITE SPSR PM Activité 1.4 Doter les formations sanitaires en produits SR selon les normes % de remboursements effectués à temps ONPPC/DSR 677 921 122 Budget couvrant le transport des produits. Plaidoyer auprès du gouvernement pour le matériel roulant Activité 1.5 Appliquer la convention Etat/ONPPC pour l’approvisionnement en produits SR DPHL/DLC/DSR PM La gamme des produits SR à sécuriser est disponible au niveau de tous les points de prestations de services % des structures approvisionnées en produits SR selon les normes Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 58 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % des formations sanitaires respectant la convention Sources d’approvisionnement des produits SR respectent les normes et procédures en vigueur Activité 2.1 : Constituer une banque des données sur les sources d’approvisionnement agréées Base de données disponible DPHL/DSR PM Activité 2.2 : Diffuser l’information auprès des services de santé % de services de santé disposant de l’information sur les sources d’approvisionnement agréées DPHL/DSR 180 000 Nombre de séances de sensibilisation effectuées, MSP PM cette activité doit être intégrée dans le plan stratégique IEC Activité 2.4 : Sensibiliser la population et les agents sur le danger des marchés illicites et des médicaments contrefaits Nombre de personnes touchées Les structures disposent des produits SR de qualité et de sources sûres Activité 2.5 : Faire un contrôle systématique de la qualité des produits SR Nombre de bulletins conformes par rapport au nombre de lots des produits reçus LANSPEX/ONPPC 4 285 714 TOTAL 682 386 836 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 59 COMPOSANTE : SECTEUR PRIVE OBJECTIF STRATEGIQUE : Impliquer le secteur privé lucratif et non lucratif dans la mise en œuvre du plan Stratégique de la sécurisation des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de réunions Nombre de décisions concertées Activité 1.1 : Tenir régulièrement des réunions d’échanges entre les ONG/Associations du secteur privé Nombre de réunions de concertation tenues DGSP/DPHL/DSR/ COMITE SPSR 20 769 Interventions des ONG/Associations bien coordonnées Proportion d’ONGs participant aux réunions TOTAL 20 769 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 60 COMPOSANTE : UTILISATION ET DEMANDE DE SERVICES PAR LES CLIENTS OBJECTIF STRATEGIQUE : Accroître la demande et l’utilisation des services de SR/PF Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de CSI amis de jeunes créés Ces activités sont exécutées par la division Santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes et des Adolescents: le plan doit sécuriser les produits SR dans ces centres 5.1. Former les agents de santé des CSI en SSRJA Nombre d’agents de CSI formés en SSRJA DSR PM 5.2. Former les pairs éducateurs en SSRJA et en Life Skills Nombre de pairs éducateurs formés en SSRJA/Life skills DSR PM 5.3. Doter les CSI amis des jeunes en supports éducatifs/ en kit IST Nombre de CSI équipés de supports éducatifs DSR PM 5.4. Suivre les activités relatives à la SSRJA Nombre de CSI équipés en KIT IST DSR PM 5.4. Suivre les activités relatives à la SSRJA Nombre de supervision réalisée DSR PM 8.1. Mettre à jour les curricula de formation base des écoles de santé en prenant en compte les SONU, La PTME, la CPN recentrée, la PF Curricula de formation mis à jour DSR/DRH 2 100 000 Normes et Procédures SR mis à jour 96 CSI amis des jeunes créés et fonctionnels PNSR mis à jour Nombre des documents ayant intégré la SPSR La sécurisation des produits SR est prise en compte dans les Normes et Procédures SR, la Feuille de route pour la réduction de la MM, le PNSR et le PDS 9.1. Mettre à jour les documents de Normes et Procédures SR en prenant en compte la sécurisation des produits SR Normes et Procédures SR intégrant la SPSR disponible DGSP/DSR/DOS 10 000 000 T O T A L 12 100 000 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 61 COMPOSANTE : CAPACITE OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le fonctionnement et l’efficacité du cycle logistique afin que les produits SR de qualité soient disponibles sur le territoire national Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Proportion de structures estimant les besoins selon les normes 1. 1. Organiser deux fois par an une réunion d’estimation des besoins regroupant les structures impliquées dans l’approvisionnement des produits SR (la DSR, DPHL/PT, l’ONPPC, les Centrales Privées, le Marketing, les partenaires, les ONG/Associations) Nombre de réunions tenues avec PV DPHL/DSR/ONPP C/COMITE SPSR 935 385 40 PERSONNES Besoins en produits SR déterminés Les capacités nationales en matière de prévision des produits SR sont renforcées 1.4. Prendre en compte l’estimation des besoins dans le cadre des supervisions intégrées pour s’assurer de l’appropriation des outils utilisés Nombre de supervisions ayant pris en compte l’estimation des besoins DPHL/DSR/ONPPC/COMITE SPSR PM La SONIPHAR est pleinement fonctionnelle La gamme des produits SR de la SONIPHAR accrue 3.1. Mener le plaidoyer en faveur : ƒ de la viabilité financière de la SONIPHAR ƒ de l’élaboration et l’exécution du plan d’apurement des arriérés de la SONIPHAR ƒ l’exemption des impôts et taxes de la SONIPHAR durant au moins deux ans ƒ du renforcement de la SONIPHAR en personnel qualifié pour la production locale Plaidoyer mené DPHL/ONPPC 1 666 667 Faire le lien avec plaidoyer auprès des décideurs politiques Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 62 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de lots de préservatifs et contraceptifs contrôlés % de lots remplissant les normes de qualité 4.2. Réhabiliter les locaux du Lanspex pour l’installation du matériel de contrôle des préservatifs et contraceptifs Locaux réhabilités et matériels installés DPHL 5 000 000 Le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs est effectif au plus tard en 2008 4.4. Poursuivre la formation du personnel en contrôle de qualité des ARV, des préservatifs et des contraceptifs % d’agents formés en contrôle de qualité au niveau du LANSPEX DPHL/LANSPEX 2 457 143 Données sur les produits SR disponibles Système d’information et de gestion des données sur les produits SR est opérationnel 5.1. Réviser les supports de collecte des données sur les produits SR en collaboration avec le SNIS Les supports de collecte de données sur la SR révisés SNIS/DSR 240 000 5.3. Mettre en place une cellule de collecte et de traitement de données sur les produits SR au niveau de la DSR Cellule de collecte et traitement de données mise en place à la DSR DSR PM 5.4. Doter la cellule et points focaux régionaux SR en matériels Matériels de traitement des données disponibles au niveau de la Cellule et des points focaux DSR 4 600 000 5.6. Assurer le suivi des activités SR Nombre de suivis des activités SR réalisés PM % de structures publiques et privées utilisant des outils de gestion standardisés % de structures ayant des agents formés Capacités de différents acteurs renforcées % de structures publiques et privées respectant les normes de stockage TOTAL 14 899 195 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 63 COMPOSANTE : SUIVI ET EVALUATION OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le système de suivi évaluation des activités relatives à la gestion des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 3.1. Organiser un atelier de consensus sur les indicateurs clefs des produits SR à sécuriser Indicateurs clefs des produits SR identifiés SNIS/DSR/COMIT E SPSR 10 030 426 3.2. Prendre part au processus d’harmonisation des outils de collecte de données du SNIS % Indicateurs clefs des produits SR pris en compte par le SNIS SNIS/DSR/COMITE SPSR 450 000 3.3. Réviser/adapter les supports de collecte des données sur les produits SR par la cellule de suivi évaluation de la DSR Supports de collecte de données adaptés. DSR/COMITE SPSR 700 000 TOTAL 11 180 426 - - TOTAL GENERAL 750 653 002 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 64 7.2 Plan d’Action 2008 COMPOSANTE : CONTEXTE OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le contexte politique, institutionnel et socio culturel afin de créer un environnement favorable à la sécurisation des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations La stratégie SPSR est intégrée dans tous les documents nationaux de la SR La sécurisation des produits SR est prise en compte dans tous les documents nationaux (PDS, PNP, PNSR, …) Activité 1.3 Elaborer et mettre en œuvre un plan de plaidoyer pour la SPSR Nombre d’activités de plaidoyers menés DSR/COMITE SPSR 200 000 % des structures sanitaires qui disposent d’une copie de la loi % des structures qui appliquent les dispositions de ces lois Pourcentage de textes vulgarisés Nombre de textes vulgarisés La loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA, et les différents textes sur la gratuité sont vulgarisés au niveau de toutes les structures Activité 2.2: Disséminer la loi SR, la loi pharmaceutique, la loi VIH/SIDA et les différents textes sur la gratuité au niveau des formations sanitaires et à tous les sujets de droit. Nombre d’activités de dissémination menées à tous les niveaux. DGSP/DLC/COMI TE SPSR 5 880 420 % structure ayant bénéficié d’information sur les lois SR, la VIH/SIDA, pharmaceutique, et les différents textes sur la gratuité tendance des déclarations publiques des leaders d’opinions par rapport à la SR/PF L’adhésion des leaders d’opinions et les hommes en faveur de la SR/PF est acquise tendance des témoignages publics des hommes par rapport à la SR/PF Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 65 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 3.1 Organiser des réunions de sensibilisation et de plaidoyer en faveur de la SR/PF auprès des différents groupes de leaders d’opinions : religieux, chefs coutumiers, groupements/coopératives Nombre des réunions de sensibilisation et de plaidoyer en faveur de la SR/PF auprès des différents groupes de leaders d’opinions tenues DSR 189 000 000 Nombre de leaders touchés sur le nombre de leaders ciblés Nombre de mesures/décisions prises par les leaders en faveur de la SR Activité 3.2 organiser 25 séances de formation de trois jours pour 50 leaders d’opinions en SR/PF Nombre de leaders d’opinions formés en SR/PF DSR/COMITE SPSR 37 500 000 Activité 3.3. former 50 communicateurs des médias en SR/PF Nombre de communicateurs formés DSR/COMITE SPSR 5 000 000 T O T A L 237 580 420 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 66 COMPOSANTE : COORDINATION OBJECTIF STRATEGIQUE : Renforcer la coordination des interventions pour une sécurisation pérenne des produits de la SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Existence d’un cadre de coordination fonctionnelle Un cadre de coordination créé et fonctionnel aux niveaux central et décentralisé Activité 1.4 Tenir des réunions périodiques entre les représentants des secteurs public et privé sur la base du cadre de partenariat existant Nombre de réunions tenues avec PV DPHL/COMITE SPSR 109 375 T O T A L 109 375 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 67 COMPOSANTE : ENGAGEMENT OBJECTIF STRATEGIQUE : Poursuivre les efforts pour concrétiser les engagements pris en faveur de la SR à tous les niveaux Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de textes complémentaires élaborés et adoptés Activité 1.1: Elaborer les textes d’application de la loi SR du 21 juin 2006 et de la loi sur le VIH/SIDA du 12 Mars 2007 Textes d’application sur la loi SR élaborés et signés ; DLC/DSR/CISLS 1 02 3 333 TA de Loi VIH SIDA T1 2008 Textes complémentaires en faveur de la SR élaborés et disponibles Textes d’application de la loi sur le VIH/SIDA élaborés et signés % de la population qui connaisse les textes d’application des lois SR et VIH/SIDA Activité 2.1 : Disséminer les textes relatifs à la SR et VIH/SIDA au niveau des structures concernées % de structures qui disposent des textes en faveur de la SR et VIH/SIDA ; DLC/DSR/CISLS/COMITE 19 546 145 Nombre de diffusions à la radio et à la télévision ; Textes d’application en faveur de la SR et du VIH/SIDA diffusés à tous les niveaux Activité 2.2 : Assurer une large diffusion des textes en faveur de la SR et VIH/SIDA auprès de la population à travers les différents canaux de communication (y compris en langues nationales) Nombre d’articles parus dans les journaux, DSR/DAID/CISLS/ COMITE SPSR 159 054 545 Nombre de causeries débats à tous les niveaux Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 68 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Proportion de structures intégrant les dispositions des textes d’application dans leur processus de planification Activité 3.1 : Organiser des mission périodiques de suivi/ évaluation de l’application des textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA Nombre de missions de suivi/ évaluation réalisées DSR/DLC/CISLS/C OMITE SPSR 8 611 111 Proportion de structures qui appliquent les textes Textes en faveur de la SR et du VIH/SIDA appliqués Pourcentage du budget de l’Etat affecté à la santé et décaissé Budget alloué à la santé augmenté et décaissé; Pourcentage du budget de la santé affecté à la SR et décaissé Activité 4.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République, Parlementaires, Gouvernement, CESOC) pour une augmentation de l’enveloppe budgétaire du secteur de la santé Activités de plaidoyer en faveur du rehaussement du financement de la SR réalisées DSR/COMITE SPSR 1 142 857 Part du budget de la santé affecté à la SR rehaussé et décaissé Catégories de décideurs politiques touchés par le plaidoyer La pérennité de la gratuité des services et produits SR (Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans) est assurée Contraception, CPN, Césarienne, prise en charge des enfants 0-5 ans gratuits jusqu’en 2011 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 69 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 5.2 : Organiser un plaidoyer auprès des décideurs politiques (Président de la République, Parlementaires, Gouvernement) pour la pérennisation de la gratuité des services et produits SR Activités de plaidoyer en faveur de la pérennisation de la gratuité des services et produits SR gratuits réalisées DSR/COMITE SPSR 1 066 667 Catégories de décideurs politiques touchés par le plaidoyer Proportion de fonds mobilisés par l’état et ses partenaires pour le financement du plan Financement pour la mise en œuvre du Plan National de Sécurisation des produits SR acquis Activité 6.1 : Poursuivre le plaidoyer pour le financement du plan Nombre d’activités de plaidoyer réalisées DSR/COMITE SPSR 1 066 667 T O T A L 191 511 325 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 70 COMPOSANTE : PRODUIT OBJECTIF STRATEGIQUE : Assurer la disponibilité de la gamme des produits SR à sécuriser sur toute l’étendue du territoire Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de structures ayant connu des ruptures de stock % de produits ayant connu de ruptures de stock aux points des prestations de services Activité 1.1 Mener une étude sur les ruptures de stocks en produits SR (outil ŒIL = Outil d’Evaluation des Indicateurs de la Logistique) Etude menée DPHL/DSR/COMITE SPSR 26 452 000 Nombre rupture observée de produits SR à sécuriser Nombre d’agents formés en gestion des stocks Activité 1.4 Doter les formations sanitaires en produits SR selon les normes % de remboursements effectués à temps ONPPC/DSR 833 414 711 Budget couvrant le transport des produits. Plaidoyer auprès du gouvernement pour le matériel roulant Activité 1.5 Appliquer la convention Etat/ONPPC pour l’approvisionnement en produits SR DPHL/DLC/DSR PM Cf. Activités de supervision La gamme des produits SR à sécuriser est disponible au niveau de tous les points de prestations de services % des structures approvisionnées en produits SR selon les normes % des formations sanitaires respectant la convention Les structures disposent des produits SR de qualité et de sources sûres Sources d’approvisionnement des produits SR respectent les normes et procédures en vigueur Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 71 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Activité 2.3 : Coordonner le processus d’approvisionnement en produits SR Nombre de réunions de coordination avec PV DPHL/DSR PM Cf. réunions d'estimation des besoins Activité 2.4 : Sensibiliser la population et les agents sur le danger des marchés illicites et des médicaments contrefaits Nombre de séances de sensibilisation effectuées, MSP PM cette activité doit être intégrée dans le plan stratégique IEC Nombre de personnes touchées Activité 2.5 : Faire un contrôle systématique de la qualité des produits SR Nombre de bulletins conformes par rapport au nombre de lots des produits reçus LANSPEX/ONPPC 8 571 429 TOTAL 868 438 140 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 72 COMPOSANTE : SECTEUR PRIVE OBJECTIF STRATEGIQUE : Impliquer le secteur privé lucratif et non lucratif dans la mise en œuvre du plan stratégique de la sécurisation des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de réunions Nombre de décisions concertées Activité 1.1 : Tenir régulièrement des réunions d’échanges entre les ONG/Associations du secteur privé Nombre de réunions de concertation tenues DGSP/DPHL/DSR/ COMITE SPSR 83 077 Proportion d’ONGs participant aux réunions Activité 1.2 : Recueillir les données statistiques du secteur privé lucratif sur la base des supports révisés SNIS/CELLULE DSR 272 727 Données du secteur du secteur privé lucratif disponibles Activité 1.3 : Développer la contractualisation des prestations SR entre les ONG/associations et le secteur public DSR/COMITE SPSR/DRSP/DIST RICTS/ 80 000 000 CPN, IEC,DBC,FORMA TION Activité 1.4 : Suivi des interventions Nombre de contrats signés DISTRICTS Coûts à inclure dans le contrat des ONG Associations au niveau des districts Interventions des ONG/Associations bien coordonnées Nombre d’activités de suivis réalisées TOTAL 80 355 804 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 73 COMPOSANTE : UTILISATION ET DEMANDE DE SERVICES PAR LES CLIENTS OBJECTIF STRATEGIQUE : Accroître la demande et l’utilisation des services de SR/PF Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Réduction progressive des besoins non satisfaits Taux en besoins non satisfaits Prévalence contraceptive des méthodes modernes 1.1. Organiser des plaidoyers auprès des leaders religieux, coutumiers et Elus locaux Nombre de séances de plaidoyers PM Prendre en cpte dans le plaidoyer du contexte Nombre de leaders touchés 1.2. Sensibiliser les hommes à travers des prêches (leaders religieux) et des réunions de villages /quartiers (chefs traditionnels et Elus locaux) Nombre de villages/quartiers touchés PM Prendre en cpte dans le plaidoyer du contexte Nombre de prêches sur la SR à l’endroit des hommes 1.3. Sensibiliser les femmes à travers des prêches (leaders religieuses) et des réunions de villages / quartiers (Paires éducatrices, relais communautaires) Nombre de personnes touchées PM Prendre en cpte dans le plaidoyer du contexte Nombre de prêches sur la SR à l’endroit des femmes Nombre de villages/ quartiers touchés 1.4. Sensibiliser les agents de santé sur les besoins non satisfaits en PF et sur l’accueil des clients Nombre de personnes touchées PM cf. Formations, supervisions, réunions de coordination Taux de prévalence contraceptive amélioré (méthodes modernes) Nombre d’agents sensibilisés Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 74 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Proportion des CSI organisant des consultations foraines 2.1. Doter les CSI en personnel selon les normes (redéploiement du personnel) % CSI ayant le nombre de personnel requis PM A prendre en compte dans le plaidoyer auprès des décideurs au niveau décentralisé 75% des CSI organisent des consultations foraines 2.2. Renforcer la logistique au niveau des CSI % CSI ayant la logistique requise DGR/DIE/DGSP/D RSP 23 130 851 Motos et carburant Nombre de villages bénéficiant de la DBC 3.1. Faire l’état des lieux de la DBC Rapport état de lieux disponible DSR/COMITE SPSR 10 000 000 3.2. Former les agents de santé des CSI en DBC y compris la SPSR Nombre d’agents de santé formés en DBC DSR/DRSP/DISTR ICTS 11 032 000 3.3. Former les agents de DBC y compris en SPSR Nombre d’agents DBC formés DRSP/DISTRICTS 33 327 000 La DBC disponible et fonctionnelle dans 1680 villages 3.4. Equiper les sites de DBC Nombre de sites DBC équipés DSR/DRSP/DISTRICTS 4 900 000 % de formations sanitaires disposant de la gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau 4.1. Former les agents de santé en technologies contraceptives Nombre d’agents formés en logistique PF DSR/DRSP/DISTR ICTS 43 904 000 4.2. Doter les formations sanitaires en kits Nombre de CSI disposant de KITS PF DSR/ONPPC 4 063 779 603 La gamme de produits contraceptifs selon le paquet d’activités défini par niveau est disponible dans toutes les formations sanitaires 4.3. Suivre les activités de PF et la gestion des contraceptifs Nombre d’activités de suivi réalisées DSR/DRSP/DISTR ICTS 5 070 931 2 supervisions par an pendant 2 ans Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 75 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Nombre de CSI amis de jeunes créés Ces activités sont exécutées par la division Santé Sexuelle et Reproductive des Jeunes et des Adolescents: le plan doit sécuriser les produits SR dans ces centres 5.1. Former les agents de santé des CSI en SSRJA Nombre d’agents de CSI formés en SSRJA DSR PM 5.2. Former les pairs éducateurs en SSRJA et en Life Skills Nombre de pairs éducateurs formés en SSRJA/Life skills DSR PM 5.3. Doter les CSI amis des jeunes en supports éducatifs/ en kit IST Nombre de CSI équipés de supports éducatifs DSR PM 5.4. Suivre les activités relatives à la SSRJA Nombre de CSI équipés en KIT IST DSR PM 96 CSI amis des jeunes créés et fonctionnels 5.4. Suivre les activités relatives à la SSRJA Nombre de supervision réalisée DSR PM % des DS ayant un système de référence et contre référence fonctionnel 6.1. Evaluer les deux expériences en cours dans les DS de Ouallam et Dosso Rapport d’évaluation disponible DSR/DOS/COMITE SPSR/CTB/DEP 5 000 000 6.2. Tenir un atelier d’harmonisation des systèmes de référence et contre référence Rapport atelier d’harmonisation disponible DSR/DOS/COMIT E SPSR/CTB/DEP 7 354 000 6.3. Standardiser les supports de référence et contre référence Supports standardisés SNIS/DSR 500 000 Tous les cas de référence en SR sont pris en charge à temps % des DS utilisant les supports standardisés Nombre d’activités de suivi évaluation réalisées 50% des agents de santé par formation sanitaire sont formés/recyclés en SR/PF Proportion des agents formés/recyclés en SR/PF par structure Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 76 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 7.1. Faire une évaluation des besoins de formation SR Les besoins en formation sont déterminés DSR/DRSP/DS 2 500 000 7.2. Former 100 formateurs dans les domaines de SR/PF (SONU, CPN, PTME, PF) Nombre de formateurs formés dans les différents domaines de SR/PF DSR/DRSP/DS 57 762 000 7.3. Former 200 agents de santé en SR/PF par an Nombre de médecins/infirmiers/ sages femmes formés en SR/PF DSR/DRSP/DS PM cf. FORMATION CONTRACEPTIVE 7.4. Suivre/évaluer les agents formés en SR/PF Nombre d’activités de suivi réalisées DSR/DRSP/DS PM Cf. Activité 4.3 Nombre des documents ayant intégré la SPSR La sécurisation des produits SR est prise en compte dans les Normes et Procédures SR, la Feuille de route pour la réduction de la MM, le PNSR et le PDS 9.3. Mettre à jour la Feuille de Route pour la RMM pour intégrer la sécurisation des produits SR Feuille de Route pour la RMM intégrant la SPSR disponible DSR/COMITE SPSR PM Au cours de la revue annuelle de la feuille de route T O T A L 4 268 260 385 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 77 COMPOSANTE : CAPACITE OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le fonctionnement et l’efficacité du cycle logistique afin que les produits SR de qualité soient disponibles sur le territoire national Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Les capacités nationales en matière de prévision des produits SR sont renforcées Proportion de structures estimant les besoins selon les normes 1. 1. Organiser deux fois par an une réunion d’estimation des besoins regroupant les structures impliquées dans l’approvisionnement des produits SR (la DSR, DPHL/PT, l’ONPPC, les Centrales Privées, le Marketing, les partenaires, les ONG/Associations) Nombre de réunions tenues avec PV DPHL/DSR/ONPP C/COMITE SPSR 3 341 538 40 PERSONNES Besoins en produits SR déterminés 1. 2. Former 20 formateurs sur l’estimation des besoins et la maîtrise des outils de prévision des produits SR Nombre de formateurs formés en estimation des besoins DPHL/DSR/ONPP C/COMITE SPSR 10 000 000 Y COMPRIS UN CONSULTANT INTERNATIONAL 1.3. Former 852 acteurs au niveau régional (8 SPIS, 42 CSE, 48 Gérants de pharmacie populaire, 600 chefs CSI, 42 gérants pharmacie hôpital de district, 6 gérants de pharmacies des hôpitaux nationaux et maternités de références, 6 Gérants de pharmacies des CHR, Nombre d’acteurs formés ou recyclés en estimation des besoins DPHL/DSR/ONPP C/COMITE SPSR 174 326 000 1.4. Prendre en compte l’estimation des besoins dans le cadre des supervisions intégrées pour s’assurer de l’appropriation des outils utilisés Nombre de supervisions ayant pris en compte l’estimation des besoins DPHL/DSR/ONPP C/COMITE SPSR PM Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 78 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Les produits SR non gratuits disponibles à tous les points de prestations de l’ONPPC (dépôts et pharmacies populaires) Les produits SR gratuits disponibles au niveau de tous les dépôts de districts 2.1. former et recycler 16 agents des magasins de l’ONPPC au niveau central et régional impliqué dans la gestion des stocks : Nombre d’agents formés ou recyclés DPHL/ONPPC 4 539 750 2.2. organiser 2 réunions au niveau central et 9 réunions de coordination de zone par an Nombre de réunions tenues par niveau avec PV DPHL/ONPPC 11 014 500 2.3. Mener 6 supervisions du niveau central vers les zones et 12 supervisions des zones vers les pharmacies populaires. Nombre de supervisions effectuées DPHL/ONPPC 17 325 332 L’ONPPC assure régulièrement l’approvisionnement en produits SR NB : Préparer un argumentaire pour le rehaussement de la subvention de l’Etat pour renouveler le parc auto de l’ONPPC et enveloppe financières La SONIPHAR est pleinement fonctionnelle La gamme des produits SR de la SONIPHAR accrue 3.1. Mener le plaidoyer en faveur : ƒ de la viabilité financière de la SONIPHAR ƒ de l’élaboration et l’exécution du plan d’apurement des arriérés de la SONIPHAR ƒ l’exemption des impôts et taxes de la SONIPHAR durant au moins deux ans ƒ du renforcement de la SONIPHAR en personnel qualifié pour la production locale Plaidoyer mené DPHL/ONPPC 3 333 333 Faire le lien avec plaidoyer auprès des décideurs politiques Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 79 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de lots de préservatifs et contraceptifs contrôlés % de lots remplissant les normes de qualité 4.1. Acquérir les matériels pour le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs Matériel acquis ; DPHL 70 000 000 Budget acquis 4.2. Réhabiliter les locaux du Lanspex pour l’installation du matériel de contrôle des préservatifs et contraceptifs Locaux réhabilités et matériels installés DPHL 5 000 000 4.3. Doter le LANSPEX de réactifs et substances de référence en rapport avec les préservatifs et contraceptifs réactifs et substance de référence disponibles DPHL/LANSPEX 10 020 000 4.4. Poursuivre la formation du personnel en contrôle de qualité des ARV, des préservatifs et des contraceptifs % d’agents formés en contrôle de qualité au niveau du LANSPEX DPHL/LANSPEX 4 914 286 Le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs est effectif au plus tard en 2008 4.5. Amener les importateurs à faire contrôler tous les produits importés par le LANSPEX % d’importateurs ayant eu recours au contrôle de qualité DPHL/LANSPEX PM 4.6. Assurer le contrôle de qualité des préservatifs et contraceptifs Nombre de lots contrôlés DPHL/LANSPEX 10 000 000 Données sur les produits SR disponibles 5.2. Reproduire et disséminer les supports de collecte des données sur les produits SR Les supports de collecte de données sur la SR disponibles à tous les niveaux SNIS/DSR 4 800 000 5.4. Doter la cellule et points focaux régionaux SR en matériels Matériels de traitement des données disponibles au niveau de la Cellule et des points focaux DSR 18 400 000 5.5. Définir un mécanisme de collecte de données en collaboration avec le SNIS mécanisme de collecte de données clairement défini SNIS/DSR PM Système d’information et de gestion des données sur les produits SR est opérationnel 5.6. Assurer le suivi des activités SR Nombre de suivis des activités SR réalisés PM Cf. suivi activités Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 80 Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations % de structures publiques et privées utilisant des outils de gestion standardisés % de structures ayant des agents formés % de structures publiques et privées respectant les normes de stockage 6.1. Former et/ou recycler 852 agents (752 du secteur public et 100 du secteur privé) en matière de gestion des stocks Nombre d’agents formés et/ou recyclés DPHL/ONPPC 53 514 000 Coûts et activités à reverser dans les activités de formations en estimation des besoins 6.2. Doter les acteurs des outils nécessaires à la gestion des stocks Nombre de structures disposant des outils de gestion de stocks DPHL/ONPPC PM 6.3. Prendre en compte la gestion des stocks lors des supervisions Nombre de supervision ayant pris en compte la gestion des stocks PM Capacités de différents acteurs renforcées TOTAL 400 528 739 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 81 COMPOSANTE : SUIVI ET EVALUATION OBJECTIF STRATEGIQUE : Améliorer le système de suivi évaluation des activités relatives à la gestion des produits SR Trimestre Résultats attendus Activités Indicateurs T1 T2 T3 T4 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations Informations fiables disponibles pour la prise de décision Proportion des décisions basées sur les informations recueillies (Cf. Activités Objectif 5 de la composante capacité) Nombre de plan d’action assortis de plan de suivi Nombre d’activités de suivi réalisées. 1. Former les responsables en suivi&évaluation au niveau national, régional et district (150) 3/région, 2/district, 12 MSP, 30/secteur privé Nombre de responsables formés en suivi évaluation DEP/DSR/DRSP 36 657 280 2. Former les responsables en supervision formative Nombre de responsables formés en supervision formative DEP/DSR/DRSP 30 091 280 Le Suivi et Evaluation systématique dans la gestion des produits SR est assure 3. Elaborer un manuel de procédures de gestion des produits SR Un manuel de procédures de gestion des produits SR disponible DPHL/ONPPC 4 800 000 % d’indicateurs sur les produits SR sécurisés disponibles % d’indicateur fournis par les outils de collecte harmonisés Tous les indicateurs des produits SR sécurisés sont collectés 3.4. Reproduire et disséminer les supports de collecte des données sur les produits SR % de structures utilisant les supports de collecte adaptés SNIS/DSR 7 664 093 TOTAL 79 212 653 - - TOTAL GENERAL 6 125 996 841 - - Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 82 8. PLAN DE SUIVI ET EVALUATION L’évaluation se fera à mi-parcours en 2008 et à la fin en 2010 de la mise en œuvre du plan avec le concours d’un consultant national. Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 1. Le Suivi et l’exécution du Plan National Stratégique de Sécurisation des Produits de SR (PNSSPSR) sont assurés 1.1. Effectuer deux tournées de suivi par an dans chaque région Nombre de suivis réalisés T2- T4 T2-T4 T2-T4 DSR/DSRP 75.000.000 1.2. Effectuer deux tournées de suivi par an dans chaque district par les DRSP. Nombre de suivis réalisés T1-T3 T1-T3 T1-T3 DSRP/DS 111.000.000 1.3. Produire les rapports d’activités à tous les niveaux en incluant les données sur la gestion des produits SR Rapport d’activités de chaque entité disponible T1-T4 T1-T4 T1-T4 CSI/DS DRSP/DSR _ 1.4 Diffuser les rapports d’activités à tous les niveaux Rapports d’activités de chaque entité diffusée à tous les niveaux T1-T4 T1-T4 T1-T4 CSI/DS DSRP/DSR SNIS PM Les responsables de la mise en œuvre sont assurés du bon avancement des activités Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 83 Période Résultats attendus Activités Indicateurs 2007 2008 2009 2010 Responsables Coûts (FCFA) Sources de financement Hypothèses /Observations 2. Le processus de mise en œuvre du (PNSSPSR) est évalué 2.1. Réaliser une revue à mi-parcours du PNSSPSR Une revue à mi- parcours tenue T4 DSR/Comité/D EP 20.000.000 2.2. Mettre en œuvre les recommandations issues de la revue à mi- parcours Les recommandations sont mises en application T3 DSR/DEP PM 2.3. Réaliser une évaluation finale du PNSSPSR Evaluation finale réalisée avec un rapport disponible T4 DSR/Comité/DEP 25.000.000 2.4. Élaborer un nouveau PNSSPSR nouveau PNSSPSR élaboré T4 DSR/Comité 15.000.000 Le processus et les résultats sont appréciés et permettent de réorienter les actions futures Total Suivi-Evaluation 246.000.000 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 101 REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES 1. Rapport de l’analyse de la situation du système de gestion logistique du Niger, 2007 2. Enquête démographique et de Santé et à Indicateurs Multiples du Niger, 2006 3. Plan Stratégique de Sécurisation des Produits Contraceptifs au Burkina Faso, 2006-2010 4. Plan Stratégique National pour la Sécurisation de l’Approvisionnement en Produits Contraceptifs au Togo, 2006-2010 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 I ANNEXES Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 II ANNEXE 1 PU** BESOIN COUT BESOIN COUT BESOIN COUT BESOIN COUT BESOIN COUT 1 Pilule combinee (Lo-femenal) Cycle 132 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Pilule progestative (Ovrette) Cycle 132 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 2 Injectables 3 mois (Depo provera) Flacon 473 153 782 72 738 886 199 917 94 560 552 209 912 99 288 579 220 408 104 253 008 784 019 370 841 026 3 Condom - Masculin Piece 17 5 343 476 88 167 354 6 412 171 105 800 825 6 732 780 111 090 866 7 069 419 116 645 409 25 557 846 421 704 454 4 Condom - Feminin Piece 471 1 252 589 873 1 377 648 860 1 446 681 303 1 518 715 368 5 592 2 635 404 5 DIU (Copper T380A) Piece 275 130 35 750 169 46 475 177 48 799 186 51 239 663 182 262 6 Implant (Norplant) Piece 13 750 130 1 787 500 143 1 966 250 150 2 064 563 158 2 167 791 581 7 986 103 7 Spermicide (Neosampoon) Tube 880 182 160 160 200 176 176 210 184 985 221 194 234 813 715 555 8 Kit Insertion Implant (Jadelle/Norplant) Piece 1 810 55 98 905 169 306 549 292 527 735 422 763 072 937 1 696 261 9 Kit Insertion DIU Piece 82 500 55 4 509 368 169 13 976 408 292 24 060 850 422 34 790 525 937 77 337 150 TOTAL - - 168 087 796 - 217 482 094 - 237 947 679 - 259 580 647 - 883 098 216 IST-VIH/SIDA 1 AZT/3TC 8 100 763 6 180 300 916 7 416 360 961 7 787 178 1 009 8 176 537 3 649 29 560 375 2 Nevirapine comprime 3 000 273 819 000 278 835 380 292 877 149 307 921 006 1 151 3 452 535 3 Nevirapine sirop 1 970 0 0 150 295 500 158 310 275 165 325 789 473 931 564 4 Doxycyline 100mg comprime 10 539 258 2 719 062 335 3 534 781 352 3 711 520 370 3 897 096 1 315 13 862 458 5 Benzathine B. Peniciline 2.4M injectable 146 345 340 50 419 640 448 942 65 545 532 471 389 68 822 809 494 959 72 263 949 1 760 630 257 051 930 6 Cotrimoxazole 480mg comprime 5 437 22 398 121 777 926 24 638 133 955 719 25 870 140 653 505 27 163 147 686 180 100 069 544 073 329 7 Metronidazole 500mg comprime 183 11 900 2 177 700 14 280 2 613 240 14 994 2 743 902 15 744 2 881 097 56 918 10 415 939 8 Erythromycine 500mg comprime 45 814 504 23 090 256 655 30 017 333 688 31 518 199 722 33 094 109 2 570 117 719 898 9 Ciprofloxacine 500mg comprime 10 009 2 403 24 051 627 3 124 31 267 115 3 280 32 830 471 3 444 34 471 994 12 251 122 621 207 10 Gants d’examen steriles 7,7.5, 8 3 647 5 955 21 719 344 7 742 28 235 147 8 129 29 646 904 8 536 31 129 250 30 362 110 730 645 TOTAL - 252 954 855 - 303 716 106 - 318 901 911 - 334 847 007 - 1 210 419 879 CONSULTATIONS PRENATALES (CPN) 1 Sels ferreux 200mg comprime 318 3 171 1 008 378 3 488 1 109 216 3 663 1 164 677 3 846 1 222 910 14 167 4 505 181 2 Acide folique 5mg comprime 4 295 2 031 8 723 145 2 640 11 340 089 2 772 11 907 093 2 911 12 502 448 10 355 44 472 774 3 Sulfadoxine pyriméthamine 500mg/25mg comprime 4 666 1 599 7 460 934 1 919 8 953 121 2 015 9 400 777 2 115 9 870 816 7 648 35 685 647 4 VAT (Vaccin anti-ténatique + seringue) injectable 1 800 660 1 188 000 726 1 306 800 762 1 372 140 800 1 440 747 2 949 5 307 687 5 Kit CPN 6 900 322 289 2 223 796 446 390 877 2 697 053 922 463 559 3 198 557 928 540 547 3 729 774 300 1 717 273 11 849 182 596 TOTAL - 2 242 176 903 - 2 719 763 147 - 3 222 402 614 - 3 754 811 221 - 11 939 153 885 PLANIFICATION FAMILIALE Forme QUANTITE TOTALE DE PRODUITS SELON LA LISTE DES PRODUITS SR A SECURISER 2007-2010 2 010 TOTAL (Tous les couts sont en Francs CFA) 2 008 2 0092 007 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 III PU BESOIN COUT BESOIN COUT BESOIN COUT BESOIN COUT BESOIN COUT 1 Oxytocine inj. 5UI/ml ampoule 978 6 700 6 552 600 8 710 8 518 380 9 146 8 944 299 9 603 9 391 514 34 158 33 406 793 2 Ergométrique 0,2mg/ml inj. injectable 1 053 12 220 12 867 660 14 664 15 441 192 15 397 16 213 252 16 167 17 023 914 58 448 61 546 018 3 Sulfate de magnésium. 40% (boite de 100) injectable 11 440 44 503 360 48 553 696 51 581 381 53 610 450 197 2 248 887 4 Clonidine 0,15mg injectable 12 597 302 3 804 294 393 4 945 582 412 5 192 861 433 5 452 504 1 540 19 395 242 5 Gélatine fluide modifiée 4% 4 187 1 306 5 468 222 1 437 6 015 044 1 508 6 315 796 1 584 6 631 586 5 835 24 430 649 6 Kit d’accouchement 4 846 126 814 614 539 912 209 916 1 017 251 143 299 070 1 449 295 158 386 105 1 871 064 830 1 021 905 4 952 151 044 7 Kit césarienne 30 630 6 341 194 215 410 10 496 321 485 787 14 954 458 026 318 19 305 591 319 808 51 095 1 565 047 322 8 Kit AMIU 40 000 423 16 908 513 700 27 988 751 997 39 876 053 1 287 51 480 667 3 406 136 253 984 9 Ventouses electrique 72 500 29 2 124 504 49 3 516 703 69 5 010 308 89 6 468 393 236 17 119 909 10 Ventouses manuel 13 950 29 408 784 49 676 662 69 964 052 89 1 244 608 236 3 294 107 TOTAL - 857 393 260 - 1 406 392 941 - 1 990 419 478 - 2 560 688 274 - 6 814 893 953 SOINS AU NOUVEAU NE 1 Tétracycline 1% 117 163 658 19 147 986 212 755 24 892 382 223 393 26 137 001 234 563 27 443 851 834 369 97 621 220 2 Phytoménadione 10mg/ml 11 213 908 10 181 404 999 11 199 544 1 049 11 759 522 1 101 12 347 498 4 057 45 487 968 TOTAL - 29 329 390 - 36 091 926 - 37 896 523 - 39 791 349 - 143 109 187 1 Seringues 2cc UU 3 pièces avec une aiguille G21 35 128 560 4 499 600 167 128 5 849 480 175 484 6 141 954 184 259 6 449 052 655 431 22 940 086 2 Seringues 5cc UU 3 pièces avec une aiguille G21 47 963 340 45 276 980 1 156 008 54 332 376 1 213 808 57 048 995 1 274 499 59 901 445 4 607 655 216 559 795 3 Seringues 10cc UU avec aiguille G21 57 826 520 47 111 640 1 074 476 61 245 132 1 128 200 64 307 389 1 184 610 67 522 758 4 213 806 240 186 919 4 Stéthoscope obstétrical 261 100 26 100 110 28 710 116 30 146 121 31 653 447 116 608 5 Tensiomètre vaquez Adulte 8 606 1 000 8 606 000 1 300 11 187 800 1 365 11 747 190 1 433 12 334 550 5 098 43 875 540 105 520 320 - 132 643 498 - 139 275 673 - 146 239 457 - 523 678 947 3 727 381 403 - 4 816 089 713 - 5 946 843 879 - 7 095 957 953 - 21 586 272 948 ** Tous les prix unitaires sont majores de 10% pour tenir compte des frais administratifs et le transport *Le stock des kits d'insertion des implants est constitue de trocart TOTAL GENERAL TOTAL CONSOMMABLES MEDICAUX ACCOUCHEMENT ET POST PARTUM Forme 2 0082 007 2 009 TOTAL2 010 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 III ANNEXE 2 KIT D’INSERTION DE DIU DESIGNATION QUANTITE PAR CARTON QUANTITE TOTALE Disposable needles 21g 1 189 Jar for forceps 114mm deep 4 756 Disinfector for boiling water 302x200x63.5mm 3 567 Scissors Tonsil curved baby, Metz 150mm double blunt 4 756 Scissors Operating Straight 145mm B/B 4 756 Kidney Dishes (larges) 4 756 Pairs Gloves Sterile 7.5 2 378 Uterine sound 320mm 10 1890 Forceps Dressing 250mm Cheron 2 378 Forceps, Uterine curved Museux 240mm 10 1890 Forceps Tissue, straight Forester 200mm 2 378 Forceps Uterine, Double-curved duplay 280mm 10 1890 Tray Instruments with cover 30x35x5cm 2 378 Disposable Syringes 2ml 100 18900 Speculum vaginal small Graves 6 1134 Speculum vaginal medium Graves 20 3780 Speculum vaginal large Graves 20 3780 Stethoscope Binaural 2 378 Thermometers 10 1890 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 IV ANNEXE 3 KIT Norplant Nº Ordre DESIGNATION QUANTITE 1 Surgical knife blade, number/10, disposable, sterile, carbon steel 2 2 Hemostatic forceps kelly, 14cm, straight, multiple ratchet, box lock, stainless steel 1 3 Knife handle, number 3, for minor surgery, for blade numbers 10, 11,12,15 1 4 Hemostatic forceps Mosquito Halstead, 12.5cm, curved, multiple ratchet, box lock, stainless steel 1 5 Solution Cup, 180ml, stainless steel 1 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 V ANNEXE 4 KIT Consultation Prénatal Natal Nº Ordre DESIGNATION QUANTITE 1 Moustiquaire imprégnée 1 2 Carnet de santé 1 3 Albendazole (plaquette) 1 4 Comprimes de Fansidar ou Sulfadoxine (plaquette de 2 5 Test de dépistage SIDA 1 6 Fer Acide Folique (comprime) 100 8 Vaccin Anti tétanique 1 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 VI ANNEXE 5 KIT d'Accouchement Nº Ordre DESIGNATION QUANTITE 1 Paire de gants stériles 1 2 Seringue à usage unique 1 3 Alèse plastique 1 4 Morceau de savon Marseille 1 5 Bande 1 6 Compresse 1 7 Lame rasoir 1 8 Eau de javel 1 9 Argyrol 1 10 Sac d’emballage 1 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 VII ANNEXE 6 KIT Césarienne Nº Ordre DESIGNATION QUANTITE 1 Compresses stériles 40*40 40 2 Gants stériles (6 x 7,5 + 2 x 8) 6 3 Gants d’examen 10 4 Betadine dermique (jaune) 1 5 Sonde urinaire ch16 1 6 Poche Urinaire 1 8 Soluté ringer lactate 500ml 2 9 Soluté sale a 9%° 500ml 2 10 Soluté glucose a 5% 500 ml 2 11 Cathéter 16g 2 12 Sparadrap perfore 5*18 1 13 Perfuseur+ aiguille 1 14 Transfuseur 1 15 Syntocinon 5ui 4 16 Ampicilline 1gr 6 17 Seringue 10cc+aig 4 18 Seringue 5cc+aig 2 19 Lame de bistouri 1 20 Fil de vicryl n°1 2 21 Fil de vicryl n°1 1 22 Fil de nylon serti n° 0 2 23 Atropine 1 mg 1 24 Diazepam 10 mg 1 25 Fentanyl 0,05 mg 1 26 Marcaine 4 ml 1 27 Suxamethonium 100mg 1 28 Hydrocortisone 500 mg 1 29 Ephedrine 50 mg* 1 30 Adrénaline 1mg 1 31 Aminophylline 250 mg 1 32 Aiguille spinale 22g 1 33 Diclofenac iv 3ml 25mg/l 1 34 Bande pour pansement ombilical 1 35 Argyrol collyre 1 Plan National Stratégique pour la Sécurisation des Produits de Santé de la Reproduction au Niger – Avril 2007 VIII ANNEXE 7 KIT AMIU Nº Ordre DESIGNATION QUANTITE 1 Sonde Nº 4 2 2 Sonde Nº 5 2 3 Sonde Nº 6 2 4 Sonde Nº 7 2 5 Sonde Nº 8 2 6 Sonde Nº 9 2 8 Sonde Nº 10 2 9 Sonde Nº 11 2 10 Sonde Nº 12 2 11 Seringue 2

View the publication

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.