Rwanda - Multiple Indicator Cluster Survey - 2000

Publication date: 2000

I I I I I I I I I I I I I I I I I I I REPUBLIQUE RWANDAISE MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION ECONOMIQUE DIRECTION DE LA STASTIQUE unicefe United Nations Children's Fund ENQUETE A INDICATEURS MULTIPLES (MICS2) Rapport Final RWANDA Juin 2001 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Table des matieres Liste des tableaux . 4 Liste des Figures . 6 Remerciements . 7 Sommaire . . 8 Principaux Indicateurs . . 12 I. Introduction . . 14 Contexte de l'enquete MICS2 . 14 Objectifs de l'Enquete . . 16 II. Methodologie de l'Enquete . 16 Plan de sondage . 16 Questionnaires . . 1 7 Collecte et traitement des donnees . 18 Formation des agents . 18 Collecte des donnees . 18 Exploitation et traitement des donnees . 18 III. Caracteristiques de l'echantillon et qualite des donnees . 18 Couverture de l'echantillon . 18 Qua lite des donnees . 19 Structure par sexe et par age . 19 Taux de reponses . 21 Les erreurs de sondages . . . 22 Caracteristiques des membres de menages . 22 Structures par age et par sexe . 23 Femmes agees de 15-49 ans . 23 Enfants ages de mains de 5 ans . 25 IV. Resultats . . . 25 Education . 25 Considerations pre/imina ires . 25 Education prescolaire . 26 Education de base . . 26 Alphabetisation . . 28 Eau et Assainissement . 28 Principales sources d'approvisionnement en eau de boisson . 28 Installations sanitaires . 30 Malnutrition des Enfants de mains de 5 ans . 31 Etat Nutritionnel . 31 Allaitement maternel . 34 Iodation du sel. . 35 Supplement en Vitamine A . 36 Insujjisance ponderale a fa naissance . . . 3 7 Sante de l'enfant . 38 Couverture vaccinale . 38 Maladies Diarrheiques . 41 Infections Respiratoires Aigues . 43 Prise en Charge Integree des maladies de l'enfance . . . 44 Paludisme . 46 2 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I So ins Prrinatals . . . 4 7 Assistance a l 'accouchement . 49 Droits de !'Enfant . 50 Enregistrement des naissances . 50 Situation des orphelins et arrangements concernant Ia residence des enfants . 51 Travail des Enfants . 52 3 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Liste des tableaux Repartition des grappes selon les strates, Rwanda, MICS2 . 17 Tableau 1 : Taux de couverture de l'echantillon et taux de reponse, RWANDA, 2000 . 19 Tableau 3 : Pourcentage de valeurs manquantes pour quelques questions selectionnees, RWANDA, 2000 . 21 Tableau 4:Repartition en% des menages interviewes selon le milieu de residence, RWANDA, 2000 . 22 Repartition de la population par groupe d'age et par sexe, RWANDA, 2000 . 23 Tableau 5: Repartition en% des femmes 15-49 selon caracteristiques socio-demographiques, RWANDA, 2000 ········································································································································ 24 Tableau 6 : Repartition en % des enfants de moins de 5 ans selon les caracteristiques socio- demographiques, RWANDA, 2000 . 25 Tableau 9: Proportion d'enfants ages de 36-84 mois qui ont suivi un programme d'education formelle pour enfants a bas age RW ANDA,2000 . 26 Tableau 11 : Pourcentage d'enfants d'age scolaire qui sont actuellement scolarises, RWANDA, 2000 . 27 Tableau 10: Pourcentage d'enfants entrant en premiere annee du primaire qui atteignent, par Ia suite Ia cinquieme annee, Rwanda, 2000 . 27 Tableau 12: Pourcentage de la population agee de 15 ans et plus qui est alphabetisee, Rwanda, 2000 . 28 Tableau 13 : Pourcentage de la population qui a acces a une eau a boire salubre, Rwanda, 2000 29 Tableau 14: Pourcentage de la population qui a acces un systeme sanitaire pour le traitement des excrements, Rwanda, 2000 . 30 Tableau 15: Pourcentage des enfants de moins de cinq ans qui souffre d'une sous-nutrition severe ou moderee, Rwanda, 2000 . 32 Tableau 16:Pourcentage d'enfants vivants par pratique d'allaitement, Rwanda, 2000 . 34 Tableau 16w: Pourcentage enfants vivants par pratique d'allaitement, Rwanda, 2000 . 35 Tableau 17 : Pourcentage des menages ayant consomme du sel suffisamment lode, Rwanda, 2000, Rwanda, 2000 . 36 Tableau 18: Repartition (en%) des enfants ages de 6-59 mois selon qu'ils ont re9u une dose elevee de vitamine A ou non pendant les six demiers mois, Rwanda, 2000 . 37 Table 20a. Poids et grosseur ala naissance . 38 Tableau 20 : Pourcentage des naissances vivantes survenues au cours des 12 demiers mois dont le poids ala naissance est inferieur a 2500 grammes, Rwanda, 2000 . 38 Tableau 21b: Pourcentage des enfants de 12-23 mois ayant re9u des vaccinations contre les maladies de l'enfance avant leur premier anniversaire pour les enfants avec dates completes sur leur carte de vaccination, Rwanda, 2000 . 39 Tableau 21a: Pourcentage des enfants de 12-23 mois ayant reyu des vaccinations contre les maladies de l'enfance quel que soit l'age avant enquete et avant premier anniversaire, Rwanda, 2000 . 40 Tableau 21 : Pourcentage d'enfants ages de 12-23 mois ayant re9u des vaccinations contre les maladies de l'enfance quel que soit l'age avant l'enquete et avant le premier anniversaire, Rwanda, 2000 . 40 Tableau 22 : Pourcentage d'enfants ages de 12-23 mois qui sont actuellement vaccines contre les maladies de l'enfance, Rwanda, 2000 . 41 Tableau 23 : Pourcentage enfants de moins de 5 ans ayant eu la diarrhee au cours des deux demieres semaines qui ont re9u du SRO ou TRO, Rwanda, 2000 . 42 4 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 24 : Pourcentage enfants de mains de 5 ans ayant eu la diarrhee au cours des deux dernieres semaines qui ont revu davantage de liquides et ont continue a manger pendant la maladie, Rwanda, 2000 . . . . . . . . . . 43 Tableau 25 : Pourcentage enfants de mains de cinq ans ayant eu des infections respiratoires aigues (IRA) durant les deuxdernieres semaines qui ont ete traites par les fournisseurs de service de sante, Rwanda, 2000 . . . . . . . . . . 44 Tableau 26: Pourcentage enfants ages de 0-59 mois reportes malades durant les deux dernieres semaines qui ont revu davantage de liquides et ont continue a manger, Rwanda, 2000 . 45 Tableau 27: Pourcentage de personnes en charge enfants 0-59 mois qui connaissent au mains deux signes pour aller chercher immediatement des soins, Rwanda, 2000 . . . 45 Tableau 28: Pourcentage enfants 0-59 mois qui ont dormi la nuit derniere sous une moustiquaire impregnee d'insecticide Rwanda, 2000 . . . . . . . . . . . . . . 46 Tableau 29: Pourcentage enfants ages de 0-59 mois souffrant de la fievre durant les deux dernieres semaines qui ont ete traites avec un Antipaludeen, Rwanda, 2000 . . 47 Tableau 37: Pourcentage des meres ayant eu une naissance survenue au cours des 12 derniers mois qui sont protegees contre le tetanos neonatal , Rwanda, 2000 . . . . . 48 Tableau 38 :Repartition en% des femmes agees de 15-49 ayant eu une naissance vivante survenue au cours des 12 derniers mois selon le type de personnel dispensant des soins prenatals, Rwanda, 2000 . . 49 Tableau 39 : Repartition en % des femmes agees de 15-49 ayant eu une naissance vivante au cours des 12 derniers mois selon le type de personnel assistant durant l'accouchement, Rwanda, 2000 . . . . . . . . 50 Tableau 40: Repartition en% des enfants ages de 0-59 mois selon que la naissance est enregistree ou non et les raisons de non-enregistrement, Rwanda, 2000 . . . 51 Tableau 41 : Pourcentage d'enfants ages de 0-14 ans dans les menages et qui ne vivent pas avec un parent biologique, Rwanda, 2000 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Tableau 42: Pourcentage d'enfants ages de 5-15 ans qui travaillent actuellement, Rwanda, 2000 ············· ·· ················· ···························· ························ ······································· ···· ················53 5 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I Liste des Figures Figure 1 Pyramide des ages du Rwanda (ESD, 1996) ooooooooooooooooooooooooooooooooooooo . oooooo . oooooooooooooooooo 20 Figure 2 Pyramide des ages de la Population Rwandaise (MICS2, 2000) oooooo oo ooooo oo ooooooooooooooooooooo 20 Figure 3 Repartition des ages des membres de menage et par sexe, Rwanda, 2000 000000000000000000000 21 Figure 4 Etat matrimonial (Femmes 15-49 ans) ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo ooooooooooooooooooooo 24 Figure 5 Source d'approvisionnement en eauooooooooo ooooooo oooo ooooooo oooo ooo ooooooo ooo oo ooo oooooo ooooo oooo ooooo oooo oo ooooo 29 Figure 6 Types de toillettes utiliseeso 00 00 00 00 00 00 00 00 00 0 0 00 0 000 00 00 00 00 00 000 00000 00 000 00 00 000 00 0 0 0 0 0 0 00 00 000 00 00 00 00000 0 0 0 00000 0 0 0 31 Figure 7 Prevalence de la malnutrion oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo 33 Figure 8 : Repartition des enfants selon la pratique de l'allaitement matemel et selon l'age, Rwanda, 2000 ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo ooooooooooooooooooooooooooooo 35 Figure 9: Pourcentage des enfants de 12-23 mois qui ont ete vaccines avant 12 moisoooooooooooooooooo41 Figure 10: Repartition en pourcentage des femmes selon le type de personnel de soins prenatals, Rwanda, 2000 oooooo oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo ooooooooo ooooooooooooooooooooooooooooo oooooo oooooooooooooooooooooooooooooo 49 6 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I Remerciements I I I I I I 'I I I I I II I I I I I I 7 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Somma ire L'Enquete a Indicateur multiple 2000 du Rwanda est une enquete sur les menages, les femmes ayant eu une naissance vivante les 12 derniers mois et sur les enfants ages de 0 a 9 ans. Elle est representative au niveau national. Les principaux objectifs de l'enquete sont: • produire des donnees pour apprecier la situation du bien-etre de !'enfant et de la femme a la fin de Ia decennie 1990 et pour preparer la decennie qui commence ; • fournir des donnees actualisees pour evaluer la situation des enfants et des femmes au Rwanda et envisager des actions pour la prochaine decennie; • rendre disponible les donnees necessaires pour faire le suivi des progres accomplis dans l'atteinte des objectifs fixes par le Sammet Mondial en septembre 1990 et pour constituer des donnees de reference pour la prochaine decennie ; • contribuer a ameliorer les bases de donnees et les systemes de suivi de la situation des enfants et des femmes au Rwanda, a renforcer !'expertise nationale dans la collecte, !'exploitation et !'analyse des systemes d'information sociale; Education • Plus de soixante quatorze pour cent (74,5%) des enfants du Rwanda en age de !'ecole primaire (7-12 ans) frequentent ]'ecole. La frequentation de !'ecole primaire est legerement plus elevee dans le milieu urbain (84.2%) que dans le milieu rural (73.8%). Au niveau national, il n'y a pratiquement pas de difference entre filles et gan;;ons en terme de frequentation de l, ecole primaire. • Plus de soixante quinze pour cent (75.7%) des enfants qui entrent en premiere annee d'ecole primaire atteignent eventuellement ]a cinquieme annee. • Une bonne majorite (62.1 %) de la population agee de 15 ans et plus est alphabetisee. En milieu urbain le taux s'eleve a 86.2% alors qu'il est de 60.4% en milieu rural. Le taux d'alphabetisation passe de plus de 70% dans le groupe d'age 15-34 ans a 19.7% dans le groupe d'age 65 ans et plus. Eau et Assainissement • Plus de soixante huit pour cent (68.5%) de la population a acces a une eau a boire salubre. - Plus de quatre vingt onze pour cent (91.5%) dans les zones urbaines et soixante sept pour cent (67%) dans les zones rurales. La majorite (42.5%) s'approvisionne a une borne fontaine et seulement 2% ont le robinet dans la cour ou dans le logement. Plus de soixante treize pour cent (73.4%) de la population du Rwanda vivent dans des menages ayant acces a un systeme sanitaire pour le traitement des excrements. Malnutrition des enfants • Environ vingt neuf pour cent des enfants rwandais de mains de cinq ans souffrent d'une insuffisance ponderale ou sont trop mince pour leur age. D'autre part, environ quarante trois pour cent (42,7%) des enfants de ce groupe d'ages sont rabougris ou trop courts par rapport a leurs ages, et 6, 7% sont emacies ou trop maigres par rapport a leurs tailles. Les donnees montrent aussi qu'il n'y a aucune difference significative dans l'etat nutritionnel de ces 8 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I enfants si l'on considere leur sexe. Par contre, si l'on considere le milieu de residence, les enfants du milieu rural sont generalement plus malnutris que les enfants du milieu urbain. Les enfants dont les meres ont au moins un niveau d'education correspondant au moins a l'ecole secondaire ont une plus faible probabilite de souffrir d'une insuffisance ponderale ou de malnutrition chronique que les enfants dont les meres ont un plus faible niveau d'education. Allaitement maternel Approximativement 61% des enfants ages de moins de 4 mois rer;:oivent du lait matemel exclusif. Entre 6 et 9 mois, 42,6% des enfants rer;:oivent du lait matemel complete par des aliments solides et semi-solides. Cependant a 12-15 mois, 91,5% des enfants sont toujours allaites, alors qu'a 20-23 mois le taux est de 60,9%. Supplement en vitamine A • Au cours des six mois precedant le MICS2, 59,7% des enfants ages de 6-59 mois ont rer;:u la dose elevee de vitamine A. Environ 18.1% n'ont pas rer;:u le supplement de vitamine A dans les six mois, mais en ont rer;:u avant les six mois precedant }'interview. • Le niveau d'education de la mere ou de la personne en charge est aussi lie ala probabilite que }'enfant rer;:oive une supplementation en vitamine A. Le pourcentage des enfants recevant un supplement en vitamine A decro1t de 61.5% pour les enfants dont les meres sont sans education a 59,5% pour les enfants dont les meres ont le niveau de }'ecole primaire et a 51,2% pour les enfants dont les meres ont le niveau de l'ecole secondaire ou plus. • Seulement 31,6% des femmes qui ont eu une naissance vivante les 12 demiers mois ont rer;:u une dose elevee de vitamine A pendant les six demiers mois avant que }'enfant n'atteigne 1 'age de 8 semaines. Po ids faible a Ia naissance • Environ 6% des enfants ont pese moins de 2500 grammes ala naissance. II n'y a pas de difference significative selon le milieu de residence ou selon le niveau d'education de la mere. Couverture vaccinale • Environ soixante treize pour cent (73,4%) des enfants de 12-23 mois qui ont des cartes de vaccinations ont rer;:u un vaccin BCG avant 12 mois et la premiere dose de DPT a ete administree a 72,4% de ces enfants. Le pourcentage baisse legerement pour les doses suivantes de DPT a 71,5% pour la seconde dose eta 70,0% pour la troisieme dose. • Pour la Polio, 72,8% ont rer;:u la polio1 avant 12 mois et le pourcentage baisse legerement pour les doses suivantes (72.3% pour polio2, 70,9% pour polio3). • La couverture du vaccin contre la rougeole avant le premier anniversaire est inferieure a celle de tous les autres vaccins et est de 64,5%. • Le pourcentage des enfants qui ont rer;:u tous les huit vaccins recommandes, avant leur premier anniversaire, est de 61.8%. • La couverture vaccinale est globalement la meme pour les garr;:ons et les filles • Globalement la couverture est plus elevee chez les enfants dont les meres ont le niveau de }'ecole primaire ou plus, alors qu'elle est plus faible pour les enfants dont les meres sont sans education. Maladies Diarrheiques • La majorite des enfants (96.7%) qui ont eu la diarrhee les deux demieres semaines avant l'enquete, ont rer;:u un ou plusieurs des traitements recommandes pour la diarrhee (SRO, TRO). 9 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I • Seulement 4,2% des enfants qui ont eu la diarrhee ont re~u davantage de liquides et ont continuer a manger comme recommande. Infections respiratoires aigues • Plus de six pour cent (6,5 %) des enfants de mains de cinq ans ont eu une infection respiratoire aigue dans les deux demieres semaines avant l'enquete. Environ vingt pour cent (19.7%) de ces enfants ant ete conduit dans une institution de sante appropriee. Prise en charge integnie des maladies de I 'enfant • Environ vingt sept pour cent (27.2%) des enfants de mains de cinq qui ont ete declares avoir eu la diarrhee au cours des deux demieres semaines precedant l'enquete. Parmi ces enfants, environ quatre pour cent (4.2%) seulement ont re~u davantage de liquides et ont continue a manger selon les recommandations contenues dans 1 'initiative de la prise en charge integree des maladies de }'enfant. Si nous considerons les enfants de moins de cinq ans qui ont ete declares malades au cours des deux demieres semaines (56.2%), le taux est encore plus faible (2.2%). • Plus de quatre vingt pour cent (82.9%) des meres /personnes en charge des enfants de mains de cinq ans connaissent au mains deux signes pour aller chercher immediatement des soins aupres d 'une institution de sante appropriee. Paludisme • Au Rwanda, seulement quatre pour cent ( 4.1%) des enfants de mains de cinq ans ont dormi sous une moustiquaire la nuit precedant l'enquete. Cependant 80,4% des moustiquaires etaient impregnees d 'insecticide. • Environ trente cinq pour cent (34.7%) des enfants de moins de cinq ans ont souffert de la fievre les deux demieres semaines precedant l'enquete. Pour le traitement de la fievre, les parents ont donne du paracetamol a dix pour cent (10.0%) de ces enfants, de la Chloroquine a environ sept pour cent (6.9%) des enfants, du Fansidar a 2,4% des enfants, de la quinine a 4,4% des enfants. Globalement, un antipaludeen approprie a ete administre a un peu plus de douze pour cent (12.5%) des enfants. Soins prenatals • Environ soixante pour cent (59.3%) des femmes qui ont eu une naissance vivante les douze demiers mois avant l'enquete sont protegees contre le tetanos neonatal. Plus de la moitie (55%) de ces femmes ont reyu deux doses ou plus d'anatoxine tetanique au cours des 3 demieres annees. • Environ quatre vingt dix pour cent (91 ,2%) des femmes ont ete consultees par du personnel de sante qualifie(medecin, infirmier(e), auxiliaire de sante) Assistance a I' accouchement • Un medecin, une infirmiere, ou un agent de sante ant assiste a }'accouchement d'environ vingt cinq pour cent (24.8%) des femmes. Le pourcentage est plus eleve dans le milieu urbain (68.1 %) que dans le milieu rural (22.1 %). Enregistrement des naissances • Au Rwanda, les naissances de 66,2% des enfants de mains de cinq ans ont ete enregistrees. Par rapport au sexe et au niveau d'education de la mere ou de la personne en charge, il n'y a pas de difference significative dans les chiffres d'enregistrement des naissances. Par rapport au milieu de residence, les resultats montrent que le milieu rural vient en tete avec 66,6% des enfants enregistres, alors que dans le milieu urbain, le taux est de 60.5%. C'est par rapport aux groupes d'ages que la difference semble importante. Le pourcentage croit avec l'age de 10 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I l'enfant en passant de 31.9% pour le groupe d'age <6 mois a 87.8 %pour le groupe 48-59 mois. Situation des orphelins et arrangements concernant Ia residence des enfants • Globalement, environ cinquante neuf pour cent (58,8%) des enfants ages de 0-14 ans vivent avec les deux parents biologiques. Les enfants qui ne vivent pas avec un parent biologique constituent 11.4 % de ces enfants alors que les enfants dont un ou les deux parents sont decedes constituent 26.4% des enfants ages de 0-14 ans. Travail des enfants • Environ deux pour cent (2.3%) des enfants ages de 5-15 ans font du travail remunere alors qu ' environ six pour cent (6.3%) travaillent pour quelqu'un en dehors du menage sans etre remunere. • Un peu plus de soixante pour cent (60.8%) de ces enfants font des travaux domestiques pour moins de 4 heures par jour, alors que 22.4% des enfants font des travaux domestiques pour plus de 4 heures par jours. Ce resultat doit etre interprete avec beaucoup de precautions dans la mesure ou l'enquete a ete realisee pendant les vacances scolaires. 11 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda - - - - - - Principaux lndicateurs Prevalence du retard de croissance Prevalence de l 'emaciation Utilisation del 'eau a boire salubre Utilisation des moyens d 'assainissement du traitement des excrements Soins prenatals Soins a naissance de ! 'enfant - - - - - - - - - - - - de moins 2 ecart-types (-2 ET) et de moins 3 ecart- de reference du NCHS/WHO de moins 2 ecart-types (-2 ET) et de moins 3 ecart- de reference du NCHS/WHO moins 2 ecart-types (-2 ET) et de moins 3 ecart- de reference du NCHS/WHO Proportion de Ia population qui utilise n ' importe queiie source d'eau a boire parmi Ies sources d'approvisionnement suivantes : eau de robinet dans Ie logement ; borne fontaine ; puits a pompe ; puits protege ; source protegee ; eau de pluie Proportion de Ia population qui a, au toutes les autres toilettes a chasse d 12 cour/parceiie: des toilettes connectees au systeme d ' egouts; . latrines ameliorees . latrines traditionneiies au moins une fois durant Ia grossesse par un personnel de sante qualifie. les medecins, les infirmiers et les sages-femmes ; il NE comprend PAS les Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 6.7 68.5 73.4 75.7 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Couverture vaccinate du DTCoq Utilisation du TRO ou Traitement recommande durant les deux dernieres semaines avant l'enquete et etaient dernieres semaines avant l'enquete et etaient 962 Traitement de Ia diarrhee a la maison 4.2 Connaissance soins a chercher 82.9 Utilisation de moustiquaires Traitement du paludisme avec de Ia fievre durant les deux demieres semaines et qui avaient 13 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I. Introduction Contexte de l'enquete MICS2 En septembre 1990, s'est tenu a New-York, un Sommet Mondial sur les enfants. Ce sommet avait regroupe 71 Chefs d'etat et de Gouvemement. Ala fin du sommet, les Chefs d'etat et de Gouvemement des pays participants, dont celui du Rwanda, ont pris un engagement solennel de «tenter d'en finir entre 1990 et 2000, avec les niveaux alarmants de mortalite et de malnutrition qui prevalaient a I' epoque chez les enfants et de proteger le developpement physique et mental de to us les enfants du monde» 1• Un Plan d'action National avait ete elabore par le Gouvemement Rwandais en 1991 sur la base d'une analyse de la situation des femmes et des enfants Rwandais par rapport aux objectifs fixes par le Sommet. L'analyse a permis de mettre en exergue les problemes auxquels font face les femmes et les enfants Rwandais, de meme que l'ampleur des solutions a y apporter. Ces problemes concement : • La sante des femmes et des enfants : la mortalite matemelle reste tres elevee meme si les donnees sur les effectifs reels manquent ; le depistage des grossesses a haut risque dont le taux est estime a 29,7 % est tres difficile ; 1 'amp leur du SIDA pose de reels problemes, particulierement la transmission de la mere a }'enfant; les taux de mortalite infantile et infanto-juvenile restent tres eleves (respectivement 117 pour mille et 198 pour mille) ; le paludisme, les maladies diarrheiques, les infections aigues des voies respiratoires et la malnutrition representent 75% des cas de morbidite et 80% des cas de mortalite ; la poliomyelite et le tetanos sont en baisse, de meme que la rougeole ; la lutte contre la coqueluche et la diphterie a enregistre de bons resultats; la diarrhee est toujours un probleme majeur de sante publique puisque son incidence a quintuple entre1986 et 1990; environ 30% des enfants de moins de cinq ans souffrent de la malnutrition dont 7% de malnutrition severe. Les causes de la malnutrition sont dues essentiellement a l'insuffisance des connaissances de base, aux mauvaises conditions hygieniques, aux maladies et aux soins matemels insuffisants. • L'eau et l'assainissement : l'acces a l'eau potable est de 71% sur le plan national; environ 13% des citadins possedent un branchement prive tandis que 21% s 'approvisionnent a partir des homes fontaines ; le taux de desserte des latrines seches et fosses sceptiques est de 73% en milieu urbain et de 40.8% en milieu rural. • L 'education: l'enseignement primaire n'est pas generalise au Rwanda; les taux d'abandon et de redoublement sont eleves; le taux net de scolarisation des enfants de 7 a 12 ans est de 62% et 46% environ terminent l'ecole primaire; le taux d 'analphabetisme reste a un niveau eleve- 39% de la population est analphabete et particulierement les femmes (56%). • Enfants vivant dans des circonstances particulierement difficiles : la deterioration de la situation socio-economique et l'etat de guerre qu'a connu le pays entrainent une augmentation du nombre d'enfants condamnes a endurer des conditions de vie difficiles. 1 Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF): La Situation des enfants dans le monde, 1991 14 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Compte tenu des proble:mes identifies ci-dessus, les domaines prioritaires retenus dans le Plan National d' Action de la decennie 1990-2000 pour la survie, la protection et le developpement de 1' enfant sont centres sur les secteurs dont le developpement a un impact immediat sur le bien-etre de I' enfant et de la femme. De fayon specifique: • Dans le domaine de Ia sante/Nutrition : reduction du taux de mortalite infantile et infanto-juvenile (qui devraient passer entre 1990 et 2000, respectivement de 117 pour mille a 90 pour mille et de 198 pour mille a 150 pour mille ; reduction de la mortalite matemelle en passant de 300 pour mille a 200 pour mille ; reduction du taux de fecondite de 8,4 a 4 en 2000 ; accroissement du taux de prevalence contraceptive de 12,6% a48%. • Dans le domaine de I 'eau, de I 'assainissement et de I 'environnement: assurer 1' acces a 1 'eau potable en faisant passer le taux de 71% a 80% ; assurer un taux de couverture de 70% en matiere d'assainissement. • Dans le domaine de I 'education et de I 'alphabetisation : porter le taux de scolarisation de 62% a 70%; reduire le taux global d'analphabetisme de 39% a 35%; reduire le taux d'analphabetisme des femmes de 56% a 40%. • Pour les enfants se trouvant en situations particulierement difficiles : assistance, promotion et protection de ces enfants. • Dans le do maine de Ia promotion de Ia femme : proposition des mesures destinees a reduire les inegalites de chance d'acces entre les hommes et les femmes a differents niveaux d'education et d'emploi, et aux ressources financieres et materielles (amelioration du statut juridique de la femme, accroissement du nombre des organisations et groupements feminins, participation des femmes dans la prise de decision a tous les niveaux). Le Plan d' Action du Sommet a recommande la mise en place de mecanismes appropries pour le suivi des progres accomplis dans l'atteinte des objectifs retenus pour la decennie. A l'oree de la fin de la decennie, l'UNICEF, en collaboration avec l'OMS, l'UNESCO et d'autres institutions a developpe un ensemble de 75 indicateurs sur des aspects specifiques de la situation des enfants. La tragedie qu'a connu le Rwanda et qui a atteint son paroxysme en avril 1994 pour se poursuivre pendant 3 mois n'a pas permis de mettre en reuvre le Plan National d'Action qui en fait a perdu de sa substance et de sa pertinence pratiquement des son entree en vigueur. La population vulnerable, en particulier celle des enfants, s'est considerablement accrue, les ressources financieres, au niveau des families, des organisations et de l'etat se sont reduites, le capital humain s'est fondu. Les premieres annees de l'apres-guerre et genocide furent consacrees aux programmes d'urgence, de consolidation de la securite, de la rehabilitation des infrastructures de base. Les conditions normales n'ont ete pratiquement retablies qu'entre 1998 et 1999. Nonobstant ce constat, l'enquete MICS2 a ete organisee afin de foumir, ala fin de la decennie, des informations sur plusieurs de ces indicateurs et de constituer une base de donnees de reference pour la prochaine decennie. L'enquete MICS2 a ete menee par la Direction de la Statistique du Ministere des Finances et de la Planification Economique avec l'appui financier de !'UNICEF. Ce rapport final presente les principaux resultats de l'Enquete MICS2 du Rwanda 15 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Objectifs de I'Enquete Les principaux objectifs de l'enquete sont: • produire des donnees pour apprecier la situation du bien-etre de l 'enfant et de la femme ala fin de la decennie 1990 et pour preparer la decennie qui commence ; • fournir des donnees actualisees pour evaluer la situation des enfants et des femmes au Rwanda et envisager des actions pour la prochaine decennie; • rendre disponible les donnees necessaires pour faire le suivi des progres accomplis dans l'atteinte des objectifs fixes par le Sommet Mondial et pour constituer des donnees de reference pour la prochaine decennie ; De fac;:on specifique, 1. collecter les donnees sur certains indicateurs qui serviront a evaluer les progres realises dans l'atteinte de certains objectifs du Sommet Mondial ; 2. determiner l'ampleur du travail des enfants au Rwanda; 3. determiner Ia prevalence de Ia cecite crepusculaire au Rwanda; 4. degager des informations sur l'etat nutritionnel des enfants et de leurs meres ; 5. degager certains facteurs qui influencent l'etat nutritionnel des enfants (morbidite, tabous alimentaires, pratiques de soins infantiles, securite alimentaire, etc . ); 6. proposer des recommandations pour des actions appropriees en vue d'ameliorer l'etat nutritionnel des enfants et de leurs meres. 7. contribuer a ameliorer les bases de donnees et les systemes de sui vi de Ia situation des enfants et des femmes au Rwanda, a renforcer !'expertise nationale dans Ia collecte, !'exploitation et I' analyse des systemes d ' information sociale ; II. Methodologie de I'Enquete Plan de sondage L'echantillon de l'enquete a indicateur multiple du Rwanda a ete conc;:u de fac;:on a produire des estimations au niveau national. Toute fois une stratification a ete faite- Kigali-ville- Autres villes- Rural, pour ameliorer la representativite de l'echantillon, bien que ces strates n'aient pas ete utilisees dans le present rapport pour faire des comparaisons. La comparaison sera faite principalement en terme de milieu de residence (Urbain-Rural). L'echantillon du MICS2 est un sous echantillon de l'Enquete Demographique et de Sante (EDS). Le tirage a ete fait a deux degres. Au premier degre, 353 grappes ont ete tirees proportionnellement a la taille et au deuxieme degre 4589 menages ont ete selectionnes par tirage systematique. Certaines grappes ayant ete tirees plus d'une fois, un regroupement secondaire a permis d'enqueter dans 325 grappes «secondaires ». L'echantillon n'est done pas auto-pondere au niveau national. Pour le calcul des indicateurs au niveau national, il etait necessaire d'utiliser des coefficients de ponderation. 16 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Repartition des grappes selon les strates, Rwanda, MICS2 Milieu Province Kigali-ville Autres villes Rural Total PVK (Capital) 45 45 Kigali-Rural 4 25 29 Gisenyi 6 25 31 Ruhengeri 4 25 29 Byumba 2 25 27 Umutara 1 25 26 Kibungo 3 25 28 Butare 6 25 31 Gitarama 2 25 27 Kibuye 1 25 26 Gikongoro 25 25 Cyangugu 4 25 29 Total 45 33 275 353 Questionnaires Les questionnaires utilises lors de l'enquete MICS2 Rwanda etaient bases sur le questionnaire modele du MICS2 developpe par l'UNICEF en collaboration avec l'OMS, l'UNESCO, et le BIT. L'utilisation de ce questionnaire permet une comparaison au niveau international, en particulier des indicateurs issus des objectifs du sommet mondial en faveur des enfants (New York,1990). Ce questionnaire a ete neanmoins adapte ala situation specifique du Rwanda. En plus du questionnaire menage, un questionnaire sur les femmes agees de 15- 49 ans et un questionnaire pour les enfants de moins de 10 ans ont ete utilises dans chaque menage. Les enfants de 5 a 9 ans ont ete concemes seulement par le module «incapacites» des enfants. Cependant, les modules mortalite des enfants, 1 'utilisation de la contraception, le Vlli/SIDA, la mortalite matemelle n'ont pas ete couverts dans la mesure ou ils sont inclus dans l'Enquete Demographique et de Sante (EDS) qui s'est deroule presque sur la meme periode. Le questionnaire menage a ete utilise dans chaque menage et a porte sur des informations sur les membres du menage (sexe, age, alphabetisation, statut matrimonial, situation des orphelins . ). Le questionnaire menage a aussi porte sur !'education des membres du menage, le travail des enfants, l'eau et l'assainissement, et !'iodation du sel. Les modules sur les femmes ont porte sur les femmes qui ont eu une naissance vivante les 12 demiers mois precedant 1 'enquete. Ces modules sont : • Anatoxine tetanique • Sante de la mere et du nouveau-ne Les modules sur les enfants ont porte d'une part sur les enfants de moins de 5 ans. • Enregistrement des naissances et education prescolaire • Vitamine A • Allaitement matemel • Soins des maladies • Paludisme • Vaccination • Anthropometrie • Connaissance et traitement de la malnutrition 17 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Le module incapacite des enfants sur les enfants de 2 a 9 ans Sur la base d'une version fran9aise, le questionnaire a ete traduit en langue nationale (Kinyarwanda) afin de faciliter !'interview. Un pre-test a ete organise en debut de la deuxieme quinzaine du mois de juillet 2000 et a permis la finalisation du questionnaire de l'enquete. Pour le questionnaire en fran9ais, se referer a 1 'annexe B du document. Collecte et traitement des donnees Formation des agents La formation des enqueteurs du MICS2 a duree deux semaines au cours de la premiere quinzaine du mois de juillet 2000. La formation a ete faite en fran9ais et en Kinyarwanda, la langue nationale. Cette option a permis de corriger la version du questionnaire qui sera utilise sur le terrain et une harmonisation de la signification des termes utilises. La formation a ete dispensee par une equipe de la Direction de la Statistique appuye par un statisticien que l'UNICEF a mis a la disposition du projet pour la preparation, la collecte et !'exploitation des donnees de meme que pour la redaction du rapport d'enquete. Collecte des donnees La collecte des donnees sur terrain a ete menee par six equipes de sept personnes, chacune comprenant trois enqueteurs, trois controleurs et un superviseur. Un Coordinateur National de l'enquete designe par le Ministere des Finances et de la Planification Economique a supervise !'ensemble du processus sous la direction d'un Directeur national du Projet (Directeur de la Statistique). La collecte des donnees a debute le 27 juillet pour se terminer le 15 octobre 2000. Exploitation et traitement des donnees La saisie des donnees de l'enquete a ete faite sur huit machines en utilisant le logiciel Epilnfo. Cependant, la saisie des donnees etait precedee d'une verification manuelle des questionnaires qui a ete effectue par une equipe de douze personnes chargee d'evaluer la qualite des donnees collectees sur terrain et d'apporter des corrections, le cas echeant. La saisie double des donnees a ete retenue pour limiter les erreurs de saisie. Les programmes de saisie et de tabulations utilisees sont basees sur les programmes standards du MICS2 qui ont ete adaptes au questionnaire du Rwanda. Le traitement des donnees a debute le 18 septembre et s'est termine le 14 decembre 2000. Ill. Caracteristiques de l'echantillon et qualite des donnees Couverture de l'echantillon Sur les 4589 menages echantillonnes, les logements de 4425 menages etaient effectivement trouves, et 4205 ant ete interviewes, soit un taux de reponse de 95%. Pour les femmes sur un total de 862 femmes eligibles (agees de 15-49 ans et ayant eu une naissance vivante les 12 18 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I demiers mois) qui ont ete identifiees, 748 ont ete effectivement interviewees, soit un taux de reponse de 86,8%. D'autre part, 6138 enfants de moins de 10 ans ont ete identifies dans le menages et les questionnaires ont ete remplis pour 6004 enfants, soit un taux de reponse de 97 .8%. En ce qui conceme les enfants de moins de 5 ans en particulier, 3168 ont ete identifies et 3154 ont ete 'interviewes', soit un taux de reponse de 99.6%. Tableau 1 : Taux de couverture de l'echantillon et taux de reponse, RWANDA, 2000 Menages echantillonnes Menages trouves Menages avec interviews realisees Taux de reponses des menages Femmes eligibles Femmes Interviewees T aux de reponse des femmes Enfants de mains de 1 0 ans Enfants de mains de 1 0 ans interviews T aux de reponses des enfants Qualite des donnees Milieu de residence Urbain Rural 1014 931 886 95.2 192 163 84.9 1282 1258 98.1 3575 3494 3319 95.1 670 585 87.3 4856 4746 97.7 Total 4589 4425 4205 95.0 862 748 86.8 6138 6004 97.8 L'evaluation de la qualite des donnees nous permet de verifier la fiabilite des donnees et de specifier les limites de l'enquete, pour une interpretation plus correcte des resultats. L'evaluation de la qualite se fera a travers }'analyse de la structure par sexe et par age de l'echantillon, et !'analyse des non-reponses. Structure par sexe et par age L'interview dans les 4205 menages a permis d'identifier 20400 membres de menages soit, une taille moyenne ponderee de 4,85 personnes par menage. La comparaison de la pyramide des ages obtenue a partir des donnees de l'enquete MICS2 avec celle obtenue a partir de la demiere enquete socio-demographique realisee au Rwanda en 1996, montre une grande similarite entre les deux pyramides, ce qui suggerait que l'echantillon soit assez representatif de la population rwandaise en terme de repartition des groupes d'ages quinquennaux. Les distorsions observees sont dues aux evenements survenus au Rwanda en 1994 (Genocide, guerre civile . ). 19 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Figure 1 Pyramide des ages du Rwanda (ESD, 1996) Pyramide des ages du Rwanda en Novembre 1996 75+ • 70-74 65-69 ~ 60-64 55-59 50-54 45-49 40-44 35-39 30-34 25-29 20-24 15-19 10-14 5-9 0-4 0% 2% 4% Rwanda- Enquete socio-demographique 1996 6% 8% Figure 2 Pyramide des ages de Ia Population Rwandaise (MICS2, 2000) 70 + 65-69 60-64 55-59 50-54 45-49 40-44 35-39 30-34 25-29 20-24 15-19 10-14 5-9 0-4 Pyramide des Ages de Ia Population totale RWANDA MICS 2000 1600 1400 1200 1 000 800 600 400 200 g 500 20 t 1000 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 1500 2000 10% I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Figure 3 Repartition des ages des membres de menage et par sexe, Rwanda, 2000 4.5 4 3.5 3 2.5 ~ 0 2 1.5 1 0.5 0 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 Age en annee revolue 1--Masculin - Feminin I Taux de n3ponses La qualite d'une enquete est affectee par les non-reponses -les non-reponses liees aux personnes eligibles qui n'ont pas pu etre atteintes par l'enquete et celles liees aux informations manquantes pour diverses raisons (refus de reponses, oubli de l'agent intervieweur . ). Pour evaluer la qualite des donnees de l'enquete MICS2 le tableau 3 donne les pourcentages des donnees manquantes pour quelques questions selectionnees. Les donnees sur le niveau d'education et la classe atteinte manque pour moins de un pour-cent (.1%) des membres de menage. Les donnes sur la date de naissance manquent pour la grande majorite des femmes (95.7%) qui ont eu une naissance vivante les 12 demiers mois, de meme que les donnees sur la date de la demiere piqure d'anatoxine tetanique (38.5%). Ceci ne devrait neanmoins pas beaucoup influencer les resultats sur la sante de la mere et du nouveau-ne. Pour les enfants de moins de cinq ans, les donnees sur la date de naissance, le poids et la taille manquent respectivement pour 9,1%, 10,1% et 11.4% des enfants. Meme si le niveau des donnees manquantes toume au tour de 10%, le niveau est acceptable au vu du niveau des donnees manquantes dans d'autres enquetes anthropometriques sur le plan international (Sommerfelt and Boerma, 1994). Tableau 3: Pourcentage de valeurs manquantes pour quelques questions selectionnees, RWANDA, 2000 Niveau d'education des membres du menage Classe atteinte Nombre d'heures travaillees (travail des enfants 5 a 15 ans) Dates de naissance des femmes Date de Ia derniere piqure d'anatoxine tetanique Dates de naissance des enfants de moins de cinq ans A eu Ia diarrhee au cours des 2 dernieres semaines Poids de I' enfant Taille de l'enfant 21 Proportion de valeurs Nombre manquantes .1 .1 4.6 95.7 38.5 9.1 .7 10.1 11 .4 10932 10932 585 748 275 3154 3154 3154 3154 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Les erreurs de sondages Toute enquete par sondage est affectee par des erreurs de sondage qui influencent la precision des valeurs estimees en utilisant les donnees de 1 'enquete. Pour chaque variable, cette precision est evaluee par la variance, c'est a dire l'ecart moyen de la valeur estimee par rapport ala moyenne de toutes les valeurs estimees possibles en utilisant le meme plan de sondage et dans les memes conditions. Le calcul des erreurs de sondage permet ainsi d'evaluer la fiabilite des donnees de l'enquete, de construire des intervalles de confiance, et d'apprecier la validite des conclusions tirees lors de !'interpretation des resultats. Les erreurs de sondage associees a quelques variables importantes sont presentees dans 1 'annexe A. Caracteristiques des membres de menages Les informations sur les caracteristiques des membres de menage nous aident dans !'interpretation des resultats et servent aussi de base pour !'evaluation de la mise en reuvre du plan de sondage. L' enquete MICS2 a permit de recueillir des informations sur quelques caracteristiques des membres de menages, en particulier des informations sur l'age, le sexe, l'etat matrimonial et le niveau d'instruction. Le tableau 4 presente la repartition des menages selon quelques caracteristiques socio- demographiques. Environ 5,5% des menages resident en milieu urbain et 94,5% en milieu rural. La majorite des menages (57,1%) comprennent entre 2 et 5 personnes. Cependant environ dix neufpour-cent des menages (18.5%) comprennent entre 6 et 7 personnes. Environ cinquante deux pour-cent (51.9%) des menages ont au moins un enfant de moins de cinq ans et 82,3 % ont au moins un enfant de moins de 15 ans. Enfin 84,3% des menages ont au moins une femme agee de 15 a 49 ans. Tableau 4:Repartition en % des menages interviewes selon le milieu de residence, RWANDA, 2000 Milieu de residence Total Urbain Rural 5.6 5.4 5.4 2-3 23.6 27.5 27.3 Nombre de membres de menages 4-5 33.5 32.3 32.4 6-7 18.5 21.8 21.6 8-9 12.1 10.2 10.3 10+ 6.7 2.8 3.0 Total 100.0 100.0 100.0 Au moins un enfant age de < 15 76.7 82.6 82.3 Au moins un enfant age de < 5 53.7 51.8 51.9 Au moins une femme agee de 15-49 83.0 84.4 84.3 Nombre 233 3972 4205 Nombre de menages % 5.5 94.5 100 Non pondere 886 3319 4205 % 21 .1 78.9 100 22 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Structures par age et par sexe Repartition de Ia population par groupe d'age et par sexe, RWANDA, 2000 Sexe Total Masculin Feminin % Nombre Non pondere Nombre % Nombre % 0·4 1501 16.0 1594 14.8 15.4 3095 3168 5·9 1495 16.0 1558 14.4 15.2 3054 2970 10-14 1538 16.4 1635 15.2 15.8 3173 3105 Groupe d'age 15-19 1334 14.3 1385 12.8 13.5 2719 2836 menage 20.24 725 7.8 971 9.0 8.4 1696 1847 25·29 492 5.3 697 6.5 5.9 1188 1291 30-34 423 4.5 571 5.3 4.9 994 1059 35-39 399 4.3 525 4.9 4.6 924 955 40-44 342 3.7 480 4.4 4.1 822 818 45-49 272 2.9 368 3.4 3.2 640 603 50-54 189 2.0 266 2.5 2.3 454 439 55·59 114 1.2 197 1.8 1.5 311 303 60-64 127 1.4 180 1.7 1.5 307 284 65-69 100 1.1 109 1.0 1.0 209 193 70+ 218 2.3 196 1.8 2.1 414 387 99 89 1.0 57 .5 .7 146 140 Total 9359 100.0 10788 100.0 100.0 20147 20398 La repartition par groupe d'ages quinquennal des membres de menages presente globalement une allure reguliere, c'est-a-dire qu'elle decroit suivant l'age, en passant respectivement de 16,0% et 14,8% pour le groupe d'ages 0-4 ans pour les sexes masculin et feminin a respectivement 1,1% et 1.0 % pour le groupe d'ages 65-69 ans. Cependant, on remarque aussi bien pour les garyons que pour les filles une distorsion apparente dans le groupe d'ages 10-14 ans. Cette apparente distorsion semble normale dans la mesure ou elle existe aussi bien dans la pyramide des ages de l'enquete socio-demographique de 1996. Femmes agees de 15-49 ans L'enquete a permis de collecter des informations sur les femmes en age de procreer et specifiquement sur les femmes en age de procreer et qui ont eu une naissance vivante les 12 derniers mois precedant l'enquete afin d'evaluer la situation des meres et des nouveau-nes. Sur les 5207 femmes de 15-49 ans, 862 avaient eu une naissance vivante 1es 12 derniers mois avant l'enquete. Les femmes agees de 15 a 19 ans constituent le groupe le plus important, soit 27.7%. Ce pourcentage va en decroissant jusqu'a atteindre 7.4 %pour celles dont les ages sont compris entre 45 et 49 ans. La majorite de ces femmes, soit 60.6% ont un niveau primaire tandis que 31,2% sont sans aucun niveau d'education. S 'agissant de 1 'etat matrimonial, la notion de mariage dans 1 'enquete MICS2 fait reference aux unions formelles et aux unions informelles comme les unions consensuelles. Selon les resultats de l'enquete, environ quarante six pour cent (46,2%) des femmes de 15-49 sont mariees/en union alors que 11,2% sont veuves et 38,4% sont celibataires. Seulement quatre pour-cent de ces femmes sont divorcees/separees. L'analyse selon le groupe d'age suggere que le pourcentage des femmes mariees/en union est minimal (5,4%) a 15-19 ans et atteint son maximum (71,6%) a 30-34 ans pour descendre a 55.7% a 45-49 ans. Le 23 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda ·-·--······-·-·- -·- I I I I I I I I I I I I I I I I I I I pourcentage des veuves est relativement eleve (16,5% a 30-34 ans, 23,4% a 35-39 ans, 26,3% a 40-44 ans et 37,1% a 45-49 ans). Tableau 5: Repartition en% des femmes 15·49 selon caracteristiques socio-demographiques, RWANDA, 2000 % Nombre Non pondere Milieu de residence Urbain 7.0 349 1323 Rural 93.0 4648 3884 15-19 27.7 1385 1481 20-24 19.4 971 1077 25-29 13.9 697 739 Age 30-34 11.4 571 592 35-39 10.5 525 519 40-44 9.6 480 464 45-49 7.4 368 335 Marie(e)/en Union 46.2 2310 2307 Veuf(ve) 11 .2 560 575 Divorce( e) 1.8 90 97 Separe(e) 2.2 108 107 Statut matrimonial Celibataire 38.4 1919 2111 Manquante/NSP .2 9 10 Sans Education 31.2 1560 1414 Primaire 60.6 3030 3060 Niveau d'education de Ia femme Secondaire + 7.9 394 709 Programme non-formel .1 5 7 Manquante/NSP .1 7 17 Total 100.0 4996 5207 Figure 4 Etat matrimonial (Femmes 15-49 ans) g Etat matrimonial (Femmes 15-49 ans) Groupe d'ages Ill! Mariee/En union • Veuve 0 Divorcee/Separee 0 Celibataire 24 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Enfants ages de moins de 5 ans Le Tableau 6 donne les caracteristiques des enfants de moins de 5 ans. II ressort de ce tableau que 48,5% sont de sexe masculin tandis que 51,5% sont de sexe feminin. Approximativement 37.2% des meres des enfants de moins de cinq ans sont sans aucun niveau d'education, un pourcentage de loin superieur a celui des femmes sans aucun niveau d'education dans l'echantillon (31,2%). S'agissant des enfants dont les meres ne vivent pas dans les menages, le niveau d'instruction de la personne en charge de 1 'enfant est pris en compte. Tableau 6 : Repartition en % des enfants de moins de 5 ans selon les caracteristiques socio-demographiques, RWANDA, 2000 Pourcentage Nombre Non pondere Sexe Masculin 48.5 1531 1535 Feminin 51.5 1623 1619 Urbain 6.4 200 744 Rural 93.6 2954 2410 Milieu de residence < 6 mois 13.7 393 381 6-11 mois 13.2 378 377 12-23 mois 20.4 586 597 24-35 mois 18.1 519 524 Age 36-47 mois 17.7 509 510 48-59 mois 16.9 485 475 Sans Education 37.2 1173 1027 Primaire 56.3 1777 1740 Niveau d'education de Ia mere Secondaire + 6.2 196 369 Programme non-formel .0 1 2 Manquante/NSP .2 7 16 Plus pauvre 18.0 567 477 Second groupe 17.9 565 474 Quintile de l'indice de richesse Groupe mediane 19.4 613 514 Quatrieme groupe 20.6 650 563 Plus riche 24.1 759 1126 Total 100.0 3154 3154 IV. Resultats Education L'acces universe! a l'enseignement de base et l'achevement du cycle primaire pour tous les enfants est une des plus importants objectifs du Sommet Mondial en faveur des enfants. L'education est un element moteur pour combattre la pauvrete et favoriser }'habilitation de la femme, la protection de l'enfant contre toute exploitation (travail des enfants) et contre toute exploitation sexuelle, pour la promotion des droits de 1 'homme et de la democratie, la protection de 1 'environnement. Elle influence egalement la croissance demographique. Considerations preliminaires Au Rwanda, l'age officiel de l'ecole primaire est de 7 a 12 ans. Cependant, la collecte sur le terrain s'est deroule pendant les vacances scolaires. Les chiffi·es sur la frequentation scolaire devront done etre ajustes pour tenir compte des ages reels des enfants pendant l'annee scolaire qui s'est achevee. En effet, certains enfants dont l'age reporte lors de !'interview est 7 ans, avaient probablement 6ans pendant l'annee scolaire qui s'est acheve et ne sont done pas eligibles pour la frequentation de l'ecole primaire. Ils devront done etre exclus du calcul du taux de frequentation de l'ecole primaire. De meme, certains enfants dont l'age reporte lors de 25 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I }'interview est 13 ans avaient probablement 12 ans pendant l'annee scolaire sont done eligibles pour la frequentation scolaire. lis devront done etre inclus dans le calcul du taux de frequentation de }'ecole primaire. L'ajustement nous conduit done a considerer les enfants pour lesquels les ages declares pendant }'interview sont compris entre 8 et 13 ans comme etant les enfants d'age d'ecole primaire. Dans ces conditions, }'enfant d'age d'ecole prescolaire (3-7ans) est celui pour qui I' age declare est compris entre 4 et 8 ans. Education prescolaire Moins de deux pour cent (1,5%) des enfants d'age prescolaire ont effectivement sulVl un programme d'education formelle pour les enfants a bas age. II n'y a pas de difference significative selon le sexe. Les resultats suggerent que ce soient surtout les meres qui ont le niveau d'education au mains egal au niveau du cours secondaire qui ont envoye leurs enfants dans les institutions d'education prescolaire (10,8%). D'autre part, ce sont les enfants qui vivent en milieu urbain qui ont plus de chances de frequenter une institution d'education prescolaire. Tableau 9 : Proportion d'enfants ages de 36-84 mois qui ont suivi un programme d'education formelle pour enfants a bas age RW ANDA,2000 Suivant un programme Nombre d'enfants Pondere Non pondere Pondere Non pondere Sexe Masculin Feminin 1.1 2.4 1.9 3.1 1264 1293 126 2431 604 733 1221 1231 1266 477 2020 594 713 1190 Milieu de residence Age Niveau d'education de Ia mere Quintile de l'indice de richesse Urbain Rural 36-47 mois 48-59 mois 60-84 mois Sans Education Primaire Secondaire + Programme non-formel Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Plus riche 9.9 9.9 1.0 1.0 2.9 5.7 .7 1.5 1.3 1.9 .5 .6 1.4 2.1 10.8 15.9 .0 .0 .3 .5 1.0 .9 1.7 1.7 .9 .8 3.4 6.8 1182 1158 135 1 487 498 485 552 533 1053 1124 233 2 421 425 412 485 754 Total 1.5 2.7 2557 2497 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 26 Education de base Le niveau bas du nombre d'enfants de 7 ans qui ont frequente (26.1 %) suggere que beaucoup de ces enfants avaient 6 ans au cours de l'annee scolaire qui s'est acheve et par consequent devront done etre exclus du calcul du taux de frequentation scolaire. De meme, le niveau eleve du taux pour les enfants de 13 ans (75,0%) suggere que beaucoup de ces enfants avaient 12 ans au cours de l'annee scolaire qui s'est achevee et par consequent devront etre inclus dans le calcul du taux de frequentation de 1 'ecole primaire. En conformite avec le constat qui precede, les totaux du groupe d'age 8-13 ans ont ainsi ete retenus pour !'analyse. Ainsi, il ressort du tableau 11 que 74,3% des enfants en age scolaire au Rwanda frequentent l'enseignement primaire. Dans le milieu urbain, 83,5% des enfants sont a 1 'ecole tan dis que dans le milieu rural ils sont 7 4.1 %. Au niveau national, il n'y a pas de difference significative entre gan;ons et filles en terme de frequentation scolaire. Les resultats montrent aussi que 75,7% des enfants entrant en premiere annee primaire atteignent la cinquieme annee primaire (cfr. Tableau 10). En se referant au meme tableau, on constate que le taux est plus eleve dans le milieu urbain (86.7%) que dans le milieu rural (75,0%). De meme 26 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Sexe Milieu de residence Quintile de l'indice de richesse Total l'enquete a montre que le taux est plus eleve chez les filles (78,5%) que chez les garc;:ons (73 ,3%). Tableau 11 : Pourcentage d'enfants d'age scolaire qui sont actuellement scolarises, RWANDA, 2000 Sexe Total Masculin Femlnin A fn!quente Ecole J>rimalre A frequente Ecole primaire A frequente Nombre A freguente Nombre A fr!guente Nombre Milieu de residence Orba1n 83.5 83 84.8 87 84.2 170 Rural 74.1 1651 73.6 1772 73.8 3424 5 .8 344 .5 388 .6 733 6 4.4 299 4.6 300 4.5 599 7 26.1 330 22.7 291 24.5 622 8 60.2 282 62.2 337 61.3 619 Age 9 71.7 240 75.1 241 73.4 481 10 79.4 339 78.2 331 78.8 670 11 78.5 246 84.7 272 81.7 518 12 80.0 350 77.0 336 78.5 686 13 75.0 278 70.0 342 72.2 620 Plus pauvre 63.0 321 62.1 363 62.5 684 Quintile de l'indice de Second groupe 73.7 316 71 .8 357 72.7 674 Groupe mediane 73.0 352 75.4 344 74.2 696 richesse Quatrieme groupe 75.1 382 78.4 429 76.8 811 Plus riche 86.2 363 82.2 365 84.2 728 Total (7-12 ans)* 65.5 1787 66.6 1809 66.1 3595 Total (8-13ans)** 74.5 1735 74.1 1859 74.3 3593 Total (9-12ans)*** 77.8 1175 78.7 1180 78.3 2355 Sommet mondial pour les enfants => Numero 6 Tableau 10: Pourcentage d'enfants entrant en premiere annee du primaire qui atteignent, par Ia suite Ia cinquieme annee, Rwanda, 2000 Pourcentage fn'lquentant Pourcentage frequentant Pourcentage frequentant Pourcentage frequentant Pourcentage d'enfants qui Ia 2 erne annee qui Ia 3 erne annee qui Ia 4 erne annee qui Ia 5 erne annee qui atteignent Ia Seme annee etaient en 1 ere an nee etaient en 2eme annee etaient en 3eme annee etaient en 4eme annee parmi ceux qui entrent en demiere demiere demiere demiere 1ere annee Masculin 96.5 93.0 93.4 87.4 73.3 Feminin 96.0 95.0 93.5 92.1 78.5 Urbain 96.6 96.1 96.2 97.1 86.7 Rural 96.2 93.9 93.2 89.0 75.0 Plus pauvre 97.6 95.4 91 .4 82.5 70.2 Second 94.6 90.8 93.9 87.5 70.6 groupe Groupe 96.1 91 .7 85.5 90.2 67.9 mediane Quatrieme 94.5 95.9 93.0 86.4 72.9 groupe Plus riche 99.2 95.3 99.0 95.2 89.1 962 94.1 93.4 89.5 75.7 Objectif du Semmel Mondial pour les enfants => Numero 6 * L'age officielle a I' ecole primaire est de 7 a 12 ans. L'enquete ayant eu lieu pendant les vacances scolaires, ceux qui on! declare avoir entre 7 et 12 ans avaient en realite entre 6 et 11 ans pendant l'annee scolaire. Les taux obtenus correspondent en fait au groupe d'age 6-11 ans * * L'enquete ayant eu lieu pendant les vacances scolaires, ceux qui ont declare avoir entre 8 et 13 ans avaient en realite entre 7 et 12 ans pendant l'annee scolaire. Les taux obtenus correspondent done aux enfants devant eire a !'ecole primaire. *** L'age officielle a I' ecole primaire est de 7 a 12 ans et l'enquete ayant eu lieu pendant les vacances scolaires. Certains enfants de 5.Q sent deja a I' ecole primaire. A 10-11 ans, ils sent deja au cours secondaires. Le groupe d'age (8-11 ans) soil 9-12 ans parce que l'enquete a eu lieu pendant les vacances son! ceux d'age d'ecole primaire qui sent effectivement a I' ecole primaire. 27 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Milieu de residence Age Quintile de l'indice de rich esse Alphabetisation Au Rwanda la majorite des adultes ages de 15 ans et plus est alphabetisee. Le taux est de 62,1% au niveau national et baisse suivant l'age. Ainsi, les taux sont relativement eleves dans les groupes d'ages 15-24 ans (75,2%) et 25-34 ans (72,4 ans) et baisse sensiblement a partir du groupe d'ages 35-44 ans (55,3%) pour atteindre 19,7% pour le groupe d'age 65 ans et plus. Les chiffres de l'alphabetisation selon le milieu de residence montrent que les adultes du milieu urbain sont plus alphabetises que ceux du milieu rural avec respectivement 86.2% et 60,4%. Tableau 12 : Pourcentage de la population agee de 15 ans et plus qui est alphabetisee, Rwanda, 2000 Urbain Rural 15-24 25-34 35-44 45-54 55-64 65+ Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Masculin Alphabetise(e) lnconnu 90.1 67.3 76.2 74.6 68.3 60.2 48.2 34.2 55.8 62.8 64.5 70.3 .9 1.3 1.7 .7 .2 1.9 1.6 2.0 1.1 1.5 1.4 1.5 Plus riche 84.3 1.0 Sexe Nombre Alphabetise(e) 317 82.9 4418 54.9 2059 74.3 914 70.8 742 45.7 461 28.8 241 18.9 318 4.6 757 41.5 852 47.6 927 51.6 1058 62.7 1141 76.5 Total Feminin Alphabetise(e) lnconnu lnconnu Nombre 1.1 389 86.2 1.0 1.5 5555 60.4 1.4 1.2 2355 75.2 1.4 .5 1268 72.4 .6 1.9 1005 55.3 1.2 3.1 634 42.0 2.6 1.4 377 30.3 1.5 2.9 304 19.7 2.4 1.5 1080 47.3 1.3 1.8 1156 54.0 1.7 1.1 1141 57.4 1.2 1.5 1270 66.2 1.5 1.4 1297 80.1 1.2 Total 68.9 1.3 4735 56.8 1.5 5944 62.1 1.4 Objectif du Sammet mondial pour les enfants => Numero 7 Eau et Assainissement Principa/es sources d'approvisionnement en eau de boisson L'eau a boire salubre est essentielle a une bonne sante. L'eau insalubre peut etre un vehicule essentiel de maladies telles que le trachome, le cholera, la fievre typhoi'de, et la schistosomiase. L'eau a boire peut etre pollue avec des matieres physiques, chimiques et radiologiques, ce qui peut avoir des effets nuisibles sur la sante humaine. Outre sa relation avec les maladies, l'acces a 1 'eau a boire peut etre particulierement important pour les femmes et les enfants, surtout dans le milieu rural, du fait qu'ils portent la premiere responsabilite dans le portage de l'eau qui se trouve souvent a de longues distances. 28 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Nombre 706 9973 4415 2182 1746 1095 618 622 1837 2008 2069 2327 2438 10679 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 13 : Pourcentage de Ia population qui a acces a une eau a boire salubre, Rwanda, 2000 Princi~ale source d'eau a boire Puits Puits non Manquant Total Robinet proteges Mare NSP avec eau a Borne Proteges Total dans sources Riviere Aut res boire maison fontaine sources lac salubre protegees non rote ees Milieu de Urbain 29.6 52.4 9.5 2.2 4.8 1.5 .0 100.0 91.5 residence Rural .3 41.9 24.8 9.4 23.2 .3 .1 100.0 67.0 Plus pauvre .0 4.7 4.2 2.8 6.1 .1 .1 18.0 49.5 Second .0 6.9 5.6 1.8 4.4 .0 .0 18.7 66.8 Quintile de groupe Groupe l'indice de mediane .0 8.1 5.1 1.5 4.7 .0 .0 19.4 67.7 richesse Quatrieme .0 11.4 4.7 1.5 4.2 .0 .0 21 .7 73.9 groupe Plus riche 2.0 11.5 4.4 1.5 2.8 .1 .0 22.3 80.6 Total 2.0 42.5 23.9 9.0 22.1 .3 .1 100.0 68.5 Objectif du Sammet mondial pour les enfants => Numero 4 Figure 5 Source d'approvisionnement en eau Environ quarante trois pour-cent (42,5%) de la population s'approvisionne a une borne fontaine. Les autres sources d'approvisionnement en eau sont par ordre Mare/Riviere/lac (22, 1 %) et Puits proteges/Sources protegees ou amenagees (23,9%). Seulement 2,0% de la population ont un robinet dans la maison c'est-a-dire dans le logement ou dans la cour. La source d'approvisionnement en eau a boire varie beaucoup selon le milieu de residence. En ce qui conceme l'approvisionnement en eau de robinet dans la maison, les pourcentages sont les suivantes : 29,6% pour le milieu urbain, mains de 1% pour le milieu rural. Pour l'approvisionnement a partir d'une mare/riviere\ruisseau\lac: 23,2% pour le milieu rural, 4,8% 29 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Nombre pondere de personnes 1204 18945 3618 3764 3908 4373 4485 20148 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Milieu de residence Quintile de l'indice de rich esse Total pour le milieu urbain. Pour l'approvisionnement a partir d'une borne fontaine, le taux dans le milieu urbain (52.4%) est legerement superieur au taux dans le milieu rural (41,9%). Enfin pour l'approvisionnement a partir d'une source protegee/amenagee: 24,8% pour le milieu rural et 9,5% pour le milieu urbain. Globalement, 68,5% de la population rwandaise s'approvisionne a une source d'eau a boire salubre- 91,5% pour le milieu urbain et 67,0% pour le milieu rural. La population qui utilise de l'eau a boire salubre, est celle qui s'approvisionne aux sources suivantes: eau de robinet, borne fontaine publique, puits protege, source protegee et eau de pluie Installations sanitaires L'elimination inadequate des excreta humains et l'hygiene individuelle sont associees avec une large gamme de maladies dont les maladies diarrheiques, et la poliomyelite. Les systemes sanitaires pour le traitement des excrements comprennent: les chasses d'eau connectees a un systeme d' egouts ou aux fosses sceptiques, les autres latrines a evacuation, les latrines ameliorees, et les latrines traditionnelles. La population qui a acces a un systeme sanitaire pour le traitement des excrements est celle qui utilise les moyens suivants: systeme avec chasse d'eau, Latrines a evacuation, latrines ameliorees et latrines traditionnelles. Plus de soixante treize pour-cent (73,4%) de la population rwandaise vit dans des menages ayant acces a un systeme sanitaire pour le traitement des excrements. Le pourcentage est de 92,0% dans le milieu rural, et de 72,2% dans le milieu rural. Au Rwanda, la maj orite de I a population utilise les latrines traditionnelles : 71,1% au niveau national, 75,5% dans le milieu urbain et de 70,8% dans le milieu rural. C'est aussi dans le milieu urbain que les latrines a evacuation/latrines ameliorees sont le plus utilisees (7,6%) alors que dans le milieu rural mains de 1% des menages les utilisent. Pour ce qui concerne les installations avec chasse d'eau seulement 1% des menages les utilisent au Rwanda. On les trouve surtout dans le milieu urbain (8,9%). Tableau 14: Pourcentage de Ia population qui a acces un systeme sanitaire pour le traitement des excrements, Rwanda, 2000 Type de toilettes utilisees Pas de toilettes Total avec acces a un Chasse Latrines a Latrines Trou dans Ia Total systeme sanitaire pour le d'eau evacuation I traditionnelles ouvert Autre parcelle traitement des excrements, ameliorees Rwanda, 2000 Urbain 8.9 7.6 75.5 5.7 1.0 1.3 100.0 92.0 Rural .5 .9 70.8 19.6 4.7 3.4 100.0 72.2 Plus pauvre .0 .0 2.8 10.3 2.7 2.2 18.0 15.7 Second groupe .0 .0 12.8 4.4 .9 .6 18.7 68.4 Groupe .0 .2 16.7 2.0 .3 .3 19.4 86.9 mediane Quatrieme groupe .1 .3 19.7 1.2 .4 .1 21.7 92.2 Plus riche .9 .9 19.2 1.0 .3 .0 22.3 94.1 1.0 1.3 71.1 18.8 4.5 3.3 100.0 73.4 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 5 30 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Nombre pondere de personnes 1204 18945 3618 3764 3908 4373 4485 20148 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Figure 6 Types de toillettes utilisees Malnutrition des Enfants de moins de 5 ans Etat Nutritionne/ L'etat nutritionnel des enfants est le reflet de leur etat de sante global. Lorsque les enfants ont acces a un approvisionnement adequat en nourriture, ne sont pas assujettis a des maladies repetees, et sont des enfants dont les parents prennent bien soin, ils atteignent leur potentiel de croissance et sont consideres bien nourris. Dans une population bien nourrie, il y a une repartition de frequence standard des tailles et des poids pour les enfants ages de moins de 5 ans. La sous-alimentation dans une population peut etre jaugee en comparant les enfants a cette repartition standard de frequence. La population de reference utilisee ici est le standard NCHS, qui est recommandee par l'UNICEF et l'OMS. Chacun des trois indicateurs de l'etat nutritionnel est exprime en unites d'ecarts-type (z-scores) de la valeur mediane de cette population de reference. Le rapport poids pour l'age est une mesure de l'insuffisance ponderale. Les enfants dont le poids pour 1' age est superieur a deux ecarts-types en dessous de la valeur mediane de la population de reference sont consideres comme ayant une insuffisance ponderale moderee tandis que ceux dont le poids pour 1 'age est plus de trois ecarts-types en dessous de la valeur mediane sont classes comme ayant une insuffisance ponderale severe. Le rapport taille pour l'age est une mesure du retard de croissance (malnutrition chronique). Les enfants dont le rapport taille pour age est superieur a deux ecarts-types en dessous de la valeur mediane de la population de reference sont consideres trop courts pour leur age et sont classes comme ayant un retard de croissance (rabougris) moderee ou severe tandis que ceux dont la taille pour l'age est plus de trois ecarts-types en dessous de la valeur mediane sont classes comme ayant un retard de croissance severe. Le retard de croissance est le reflet d'une malnutrition chronique qui resulte du fait que l'on n'a pas ete nourri convenablement sur une longue periode ou/et que 1 'on a eu une maladie chronique recurrente. 31 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Sexe Enfin, le rapport poids pour la taille est une mesure de la malnutrition aigue ou emaciation. Les enfants dont le rapport poids pour la taille est superieur a deux ecarts-types en dessous de la valeur mediane de la population de reference sont classes emacies moderes ou severe tandis que ceux dont le poids pour la taille est plus de trois ecarts-types en dessous de la valeur mediane sont classes emacies severe. L'emaciation est generalement le resultat d'une deficience nutritionnelle recente. Cet indicateur peut montrer des variations significatives associees a des changements saisonniers dans la disponibilite en nourriture ou ala prevalence d'une maladie severe. Dans l'enquete MICS2, les enfants qui n'ont pas ete peses ou mesures (environ 12% des enfants) et ceux dont les mesures sont en dehors de l'intervalle plausible sont exclus. D'autres part, les enfants dont la date de naissance n'est pas connue sont exclus. Plus d'un enfant sur quatre de moins de 5 ans au Rwanda souffre d'une insuffisance ponderale (29%) et 7, 1% le sont de fa<;on severe. D 'autres part, environ quarante trois pour cent ( 42,7%) des enfants de ce groupe d'age sont rabougris ou accusent un retard de croissance, et 6,7% sont emacies ou trop maigre par rapport a leur taille. Les donnees montrent aussi qu' il n'y a aucune difference significative dans l'etat nutritionnel de ces enfants si l'on considere leur sexe. Par contre, si l'on considere le milieu de residence, les enfants du milieu rural sont generalement plus malnutris que les enfants du milieu urbain sauf pour la malnutrition aigue (Poids/taille) pour laquelle le niveau est de toute fa<;on tres bas. D'une fa<;on generale, les enfants dont les meres ou les personnes en charge ont au moins le niveau d'etude secondaire sont les moins susceptibles d'etre atteints par la malnutrition. L'analyse selon le groupe d 'age montre que les enfants de 12-23 mms souffrent plus d' insuffisance ponderale et d 'emaciation que les enfants des autres groupes d'age. C'est une tendance qui est lie a la periode de sevrage ou les enfants sont exposes a une contamination par 1 'eau, la nourriture et 1 'environnement. Les chiffres montrent que pour le cas du retard de croissance, la prevalence croit avec l'age. Ceci pourrait s'expliquer dans le cas du Rwanda par la situation d'urgence qu'a connu le Rwanda depuis le genocide de 1994. Tableau 15: Pourcentage des enfants de moins de cinq ans qui souffre d'une sous-nutrition severe ou moderee, Rwanda, 2000 Poids/Age Poids/Age Taille/Age Taille/Age : ·2 ET : ·3 ET : ·2 ET : ·3 ET PoidsfTaille :·2ET PoidsfT aille : ·3 ET Milieu de residence Masculin Feminin Urbain Rural 29.5 28.5 18.9 29.6 7.7 6.6 2.4 7.4 1.9 7.9 13.1 44.6 40.8 23.7 43.9 10.7 26.4 47.2 49.3 53.3 58.7 49.4 40.1 27.4 18.0 82.0 46.9 46.1 47.3 45.6 31.0 42.7 18.6 18.6 6.8 19.4 2.4 6.8 19.1 25.0 24.2 28.6 22.9 16.8 10.4 6.6 6.8 6.7 6.7 4.8 8.7 1.4 1.3 1.8 1.3 Age Niveau d'education de Ia mere Quintile de l'indice de richesse Total < 6 mois 6-11 mois 12-23 mois 24-35 mois 36-47 mois 48-59 mois Sans Education Primaire Secondaire + Programme non-formel Manquante/NSP Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Plus riche Objectifs du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 3, 9, 26 8.7 29.8 38.0 35.7 28.0 27.2 34.2 26.7 19.5 .0 82.0 35.2 32.5 31 .1 27.6 21 .3 29.0 32 9.9 4.2 3.4 9.4 6.3 2.4 .0 .0 9.4 7.0 8.4 6.5 5.1 7.1 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda .0 41 .0 24.7 20.1 20.9 18.5 11.3 18.6 15.1 5.3 3.2 1.5 7.7 6.0 7.1 .0 41 .0 6.5 8.8 6.3 6.7 5.7 6.7 .5 1.4 3.7 .6 .8 .4 1.2 1.4 1.5 .0 .0 1.7 1.7 1.1 .9 1.4 1.3 Nombre d'enfants 1163 1241 146 2259 321 347 487 435 424 391 860 1385 156 1 3 435 425 465 493 587 2404 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Q) Cl "' -c Q) ~ :I 0 D. 65 60 55 50 45 40 35 30 25 20 15 10 5 0 0 Figure 7 Prevalence de Ia malnutrion Prevalence de Ia malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans --- ___. ~ / L• .r ., --+- Retard de croissance -lnsuffisance ponderale JZ 1/ __.,._Emaciation / j .,.,- . ._. . - 6 12 18 24 30 36 42 48 54 60 Age (mois) 33 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Al/aitement maternel L'allaitement maternel au cours des premieres annees de la vie de l'enfant le protege contre les infections, constitue une source ideale de nutriments, est economique, sain et renforce le lien affectif entre la mere et I' enfant. Cependant, beaucoup de meres arretent I' allaitement maternel trop tot, et il y a souvent des pressions sur elles pour qu'elles utilisent plutot du lait en poudre infantile, ce qui peut occasionner une croissance irreguliere, une deficience en micro-nutriments. En outre, le lait artificiel peut occasionner les maladies infantiles et diarrheiques si toutes les conditions d'hygiene ne sont pas reunies. L'un des objectifs du sommet mondial pour les enfants enonce que les enfants devraient etre allaites exclusivement au sein 6 premiers mois de la vie, et que l'allaitement au sein devrait continuer avec une alimentation de complement bien jusqu'a deux ans environ. Dans le tableau 16, le statut de l'allaitement au sein est base sur les declarations de femmes sur la consommation des enfants les 24 heures precedant l'interview. L 'allaitement exclusif au sein concerne les enfants qui prennent seulement du lait maternel et des vitamines, des supplements mineraux ou des medicaments. L 'alimentation de complement s'applique aux enfants qui re<;oivent du lait maternel et des aliments solides ou semi-solides. Dans les deux dernieres colonnes du tableau sont inclus les enfants qui continuent d'etre allaites a un aneta deux ans. Les pourcentages selon le milieu de residence, }'education de la mere et le sexe doivent etre interpretes avec precaution du fait de la petite taille de l'echantillon. Tableau 16:Pourcentage d'enfants vivants par pratique d'allaitement, Rwanda, 2000 Ratio de complement Ratio des enfants qui Ratio des enfants qui sont Allaitement exclusif d'aliments solides/liquides sonttoujours allaites toujours allaites Enfants 0·3 Nombre Enfants 6·9 Nombre Enfants 12· Nombre Enfants 20· Nombre mois enfants mois enfants 15mois enfants 23mois enfants Sexe Masculin 59.9 113 45.1 137 91.0 137 62.2 64 Feminin 61.9 116 40.1 138 92.1 130 59.0 45 Milieu de Urbain 80.8 14 45.6 15 77.1 13 43.6 15 residence Rural 59.7 216 42.5 260 92.3 254 63.6 94 Sans Education 71.1 78 35.7 96 90.7 92 73.8 37 Niveau Primaire 55.8 141 46.4 156 93.2 163 57.0 59 d'education de Secondaire + 55.1 11 48.5 22 77.9 12 41.7 12 Iamere Programme non- 0 0 0 .0 0 forme I Manquante/NSP 0 .0 1 .0 0 100.0 0 Plus pauvre 70.1 41 41.7 44 90.6 52 73.7 15 Quintile de Second groupe 53.5 42 43.2 54 92.9 51 78.8 19 l'indice de Groupe mediane 72.0 48 41.0 54 87.9 51 64.3 17 rich esse Quatrieme groupe 52.9 52 49.3 48 95.2 51 45.3 23 Plus riche 57.2 46 39.7 74 91.2 61 54.7 35 Total 60.9 230 42.6 275 91.5 267 60.9 109 Objectif du Sommet mondial pour les enfants => Numero 16 Approximativement 61% des enfants ages de moins de 4 mois sont allaites exclusivement au sein. Entre 6 et 9 mois, 42,6% des enfants re<;oivent du lait maternel et des aliments solides et semi- 34 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I solides. Cependant entre 12-15 mois, ce sont 91,5% des enfants qui sont toujours allaites et entre 20-23 mois le taux est de 60,9%. Tableau 16w: Pourcentage enfants vivants par pratique d'allaitement, Rwanda, 2000 Situation de l'allaitement au sein N'allaite Allaitement La it La it Lait maternel et maternel et maternel et Nombre pas au au sein liquides aliments solides Total enfants sein Exclusif eau /semi-solide seulement seulement 0-1 1.3 69.3 1.3 25.1 3.0 100.0 92 2-3 1.0 58.2 3.1 34.6 3.1 100.0 126 4-5 .4 60.9 .8 30.1 7.8 100.0 151 6-7 1.0 34.2 1.0 31.3 32.5 100.0 121 8-9 1.7 16.6 .8 26.9 53.9 100.0 145 10-11 1.8 6.4 .0 26.5 65.3 100.0 96 12-13 7.8 6.3 1.9 11.6 72.4 100.0 140 14-15 8.8 2.2 1.0 14.8 73.2 100.0 123 Age 16-17 12.8 6.4 3.2 7.7 69.8 100.0 114 18-19 19.5 2.7 .0 1.9 75.9 100.0 91 20-21 35.6 2.1 .0 4.8 57.5 100.0 57 22-23 38.7 5.6 2.5 1.1 52.0 100.0 48 24-25 48.1 3.4 .0 2.4 46.1 100.0 73 26-27 57.2 .0 .0 5.0 37.8 100.0 90 28-29 49.7 1.1 1.1 2.5 45.5 100.0 107 30-31 64.9 1.4 .0 2.7 31.0 100.0 90 32-33 68.1 1.8 .0 3.5 26.7 100.0 70 34-35 71.3 1.6 .0 .0 27.2 100.0 78 Allaitement exclusif au sein inclus les vitamines, les supplements mineraux et medicaments Figure 8: Repartition des enfants selon Ia pratique de l'allaitement maternel et selon I' age, Rwanda, 2000 0 2 4 6 8 1 0 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30 32 Age en mois CJ Allaitement exclusif II La it maternal et eau seulement II Lait maternal et liquides seulement D N'allaite pas au sein Iodation du sel OJ Lait maternel et aliments solides/semi solldes 100% 80% 60% 40% 20% 0% 34 La carence en iode du regime alimentaire est la cause la plus importante de l'attardement mental, qui est evitable, et peut diminuer le quotient d'intelligence moyen (IQ) d'une population jusqu'a 35 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I 13 points. L'iodation du sel est un moyen efficace et mains cher de prevention des desordres dus a la carence en iode (TDCI). Le sel qui est iode de fa9on appropriee contient 15ppm(parts par million) d'iode ou plus. Dans l' enquete MICS2, les enqueteurs ont teste le sel du menage pour determiner le niveau d'iodation du sel en utilisant un kit special (Kit Mannar). Seulement Environ 79,5% des menages avaient du sel qui a ete teste lors de l'enquete MICS2 (tableau 17). Parmi ces menages, 90,3 % avaient du sel qui etait adequatement iode(> 15ppm). Le pourcentage varie de 95,3% pour le milieu urbain a 89,9% pour le milieu rural. Les resultats sur !'iodation doivent etre utilises avec precaution dans la mesure ou le test du sel a ete realise dans seulement environ 79% des menages. Tableau 17 : Pourcentage des menages ayant consomme du sel suffisamment lode, Rwanda, 2000, Rwanda, 2000 Pourcentage des menages n'ayant pas de sel Pourcentage des menages dont le sel a ete teste Resultat du test < 15 PPM 15+ PPM Nombre de menages interviewes Total Milieu de residence Urbain Rural 9.5 16.8 21.7 19.0 20.4 12.6 88.6 78.9 74.9 77.0 74.8 82.5 88.3 79.5 4.7 10.1 1.6 1.9 2.3 2.2 1.6 9.7 95.3 89.9 17.2 17.4 16.5 18.5 20.6 90.3 Quintile de l'indice de richesse Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Plus riche Total 8.3 16.4 Objectif du Sammet Mondial pour les enfants => Numero 14 Supplement en Vitamine A La carence en vitamine A affaiblit le systeme immunitaire des enfants, augmente le risque qu'ils meurent des maladies ordinaires de l'enfance et mine la sante des femmes enceintes et les femmes allaitantes. 11 peut abimer les yeux des enfants et les rendre aveugles. Cependant, la prevention de la carence en vitamine A peut se faire facilement par une supplementation en vitamine A ou par une alimentation riche en micro-nutriments. L'UNICEF et l'OMS recommandent que taus les pays dont le taux de mortalite des mains de 5 ans est superieur a 70 pour mille naissances vivantes, ou la carence en vitamine A est un probleme de sante publique, doivent mettre en place un programme pour le controle de la carence en vitamine A. Sur la base des directives de ]'UNICEF/OMS, le ministere de la Sante du Rwanda recommande qu'il soit donne aux enfants ages de 6-12 mois une capsule de 100,000 ill tousles 4 mois, et aux enfants de plus d'un an une dose forte elevee de 200,000 IV taus les 4 mois. Au cours des six mois precedant le MICS2, 59,7% des enfants ages de 6-59 mois ont re9u la dose elevee de vitamine A (Tableau 18). Environ 18.1% n'ont pas re9u le supplement de vitamine A dans les six mois, mais en ont re9u avant les six mois precedant }'interview. Environ 7.7% des enfants ont re9u un supplement de vitamine A a que1que moment du passe mais leurs meres ou personnes en charge ne pouvaient specifier quand exactement. La couverture de la supplementation en vitamine A est de loin plus elevee dans le milieu rural (61.3%) que dans le milieu urbain (36,7 %). Dans la capitate Kigali, le taux est encore plus faible (17,7%). 36 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 233 3972 840 841 841 842 841 4205 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Sexe Capital Tableau 18: Repartition (en%) des enfants ages de 6-59 mois selon qu'ils ont re~u une dose elevee de vitamine A ou non pendant les six derniers mois, Rwanda, 2000 Masculin Feminin Kigali-ville Re~u: dans les 6 derniers mois 60.4 59.0 17.7 VitamineA Re~u: Avant les 6 Re~u: Pas sure demiers mois quand 18.0 7.4 18.2 8.0 21 .4 21.2 Pas surs'ils ont re~u 2.7 2.5 3.7 Jamais re~u 11.6 12.3 36.0 Total 100.0 100.0 100.0 Milieu de residence Urbain Rural 36.7 16.0 15.4 3.9 28.0 100.0 61.3 18.2 7.1 2.5 10.8 100.0 Age Niveau d'education de Ia mere 6-11 mois 12-23 mois 24-35 mois 36-47 mois 48-59 mois 62.6 62.0 60.5 57.7 55.9 61.5 59.5 51 .2 11.5 1.9 15.9 20.9 23.2 25.1 16.6 18.8 21 .9 3.1 1.4 2.5 31.6 100.0 6.7 3.4 12.1 100.0 9.3 1.9 7.3 100.0 10.0 1.5 7.6 100.0 9.5 3.4 6.1 100.0 9.0 2.2 10.6 100.0 6.9 2.7 12.1 100.0 6.8 2.1 18.0 100.0 1.1 .2 2.2 18.1 Quintile de l'indice de richesse Sans Education Primaire Secondaire + Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Plus riche 11.4 3.1 12.1 3.1 11.7 3.6 1.0 .2 2.2 17.9 1.4 .8 2.1 19.6 1.9 .7 1.9 19.8 13.1 5.2 2.2 .6 3.5 24.6 Total 59.7 18.1 7.7 2.6 11.9 100.0 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 15 Les resultats montrent que qu'il n'y a pas de difference basee sur le sexe. L'analyse selon l'age de l'enfant montre que la couverture de la supplementation en vitamine A dans les 6 derniers mois decroit de fas;on reguliere en passant de 62,6% pour les enfants de 6-11 mois a 55,9% pour les enfants de 48-59 mois. Le niveau d'education de la mere ou de la personne en charge est aussi lie ala probabilite que l'enfant res;oive une supplementation en vitamine A. Le pourcentage des enfants recevant un supplement en vitamine A decroit de 61,5% pour les enfants dont les meres sont sans education a 59,5% pour les enfants dont les meres ont le niveau de ]'ecole primaire et a 51,2% pour les enfants dont les meres ont le niveau de ]'ecole secondaire ou plus. Ceci est conforme au constat qui precede- a savoir les enfants de la capitale Kigali-ville, ou les meres sont les plus eduquees sont ceux qui ont la plus faible probabilite de recevoir une supplementation en vitamine A (17,7%). lnsuffisance ponderale a Ia naissance Les enfants qui naissent avec un poids inferieur a 2500 grammes (2,5 kg) sont classes dans le groupe des bebes avec un poids faible ala naissance. Dans la mesure ou beaucoup d'enfants ne sont pas peses a la naissance, et que ceux qui sont peses peuvent representer un echantillon biaise de toutes les naissances, les poids a ]a naissance qui ont ete obtenus lors de 1' enquete ne peuvent pas etre utilises pour estimer la prevalence de 1 'insuffisance ponderale a ]a naissance parmi taus les enfants. Par consequent, le pourcentage des naissances avec un poids inferieur a 2500 grammes est estime en utilisant deux types d'information contenue dans le questionnaire: la 37 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Total Nombre enfants 1211 1266 102 159 2318 378 586 519 509 485 900 1412 157 448 444 485 490 609 2477 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Milieu de residence perception la mere de la grosseur du nouveau-ne (tres petit, plus petit que la moyenne, moyen, plus gros que la moyenne, tres gros) et ses declarations concernant le poids de l 'enfant (de memoire ou suivant !'inscription sur la carte de sante) si l'enfant a ete pese ala naissance. Au Rwanda, environ 6% des enfants ont un poids ala naissance inferieur a 2500 grammes (tableau 20). Le taux ne varie pas suivant le milieu de residence ou selon le niveau d'education de la mere. Environ 24% des nouveaux -nes ont ete peses ala naissance. Table 20a. Poids et grosseur a Ia naissance Poids a Ia naissance Grosseur a Ia naissance .21 .!!! . . ~ c» ~ Ql $ $ Ql . c . c.> ~ 0 + Ill Ill "' c .s ~J!2 ':Jl ~ lii: 0 ll."' e o- c c ;r ll. lii: U>"' . Ql Ql Ql !_a> a> U) Total N zg' 8. .!0 1:11 ~:~~=>- =>- z >-v "' "' Ill "' Ill en a' o 0 ~a'~ -~ ::::&: "' c -e "' E ::::&: ll. 1- 0:: ll. 1- Urbain .0 75.5 .6 23.9 11.0 31.9 42.3 8.6 4.3 1.8 100.0 Rural 1.5 19.7 1.5 77.3 5.8 37.4 36.4 14.4 4.6 1.4 100.0 Niveau d'education Sans Education 1.0 15.6 1.6 81 .8 7.3 36.3 31.7 17.3 5.9 1.5 100.0 Primaire 1.6 21.9 1.6 74.9 5.0 38.0 39.2 12.3 4.1 1.5 100.0 de Ia femme Secondaire + 2.2 63.9 .0 33.9 10.3 33.0 39.4 13.5 3.2 .5 100.0 Plus pauvre .0 1.6 .0 15.6 1.3 6.0 5.5 3.3 1.0 .2 17.2 Quintile de l'indice Second groupe .5 3.0 .2 14.4 1.3 6.5 5.9 2.6 1.2 .5 18.0 Groupe mediane .0 2.9 .5 16.0 .5 7.1 7.6 3.4 .6 .2 19.4 de richesse Quatrieme groupe .5 4.7 .3 16.1 .8 9.1 8.5 2.4 .8 .0 21.7 Plus riche .5 10.7 .5 11.9 2.2 8.4 9.2 2.4 .9 .6 23.6 Total 1.4 23.0 1.5 74.1 6.1 37.1 36.8 14.0 4.6 1.4 100.0 Tableau 20 : Pourcentage des naissances vivantes survenues au cours des 12 derniers mois dont le poids a Ia naissance est inferieur a 2500 grammes, Rwanda, 2000 Milieu de residence Niveau d'education de Ia femme Quintile de l'indice de rich esse Urbain Rural Sans Education Primaire Secondaire + Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Plus riche Total Pourcentage de naissances vivantes inferleures a2500 grammes 5.3 6.0 7.3 5.4 4.7 7.3 7.6 5.1 5.1 5.1 5.9 Objectif du Sammet Mondiale pour les enfants => Numero 12 Sante de !'enfant Couverture vaccinale Pourcentage de naissances vivantes pesees a Ia naissance 75.5 21.2 16.6 23.5 66.1 9.5 19.1 15.1 24.1 47.3 24.4 Nombre de naissances vivantes Selon les directives de l'UNICEF et de l'OMS, un enfant devrait recevoir un vaccin BCG pour le proteger contre la tuberculose, trois doses de DTC pour le proteger contre la diphterie, la coqueluche, et le tetanos, trois doses du vaccin polio, et un vaccin contre la rougeole avant l'age 38 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 44 704 242 452 55 129 135 145 162 177 748 Nombre 44 704 242 452 55 129 135 145 162 177 748 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I de 12 mois. Dans le MICS2, les enqueteurs ont demande aux meres ou aux personnes en charge des enfants de moins 5 ans, de donner leurs cartes de vaccinations. Les informations sur les vaccins administres aux enfants sont alors transcrites sur le questionnaire. Globalement, les meres ou les personnes en charge de }'enfant ont pu fournir la carte de vaccination pour 61,8% des enfants. Pour 28,7% des enfants, les meres/personnes en charge ont declare que les enfants avaient les cartes, mais elles n'ont pas pules montrer. La mesure de la couverture vaccinate en utilisant seulement les informations basees sur les donnees inscrites sur les cartes de vaccination sont biaises parce que les enfants qui ont une carte de vaccination ont plus de chances d'etre vaccines que les enfants qui n'ont pas de carte. C'est pourquoi, si la carte n' a pas pu etre fournie, les enqueteurs demandaient aux meres ou les personnes en charge de se rappeler si }'enfant a re<;u ou non chacun des vaccins, et pour la DTC et la polio, combien de doses ont ete administrees a 1 'enfant. Le tableau 21a presente le pourcentage des enfants de 12-23 mois qui ont re<;u chacun des vaccins. Pour le calcul, le denominateur inclut les enfants ages de 12-23 mois de sorte que seuls les enfants qui sont assez ages pour etre completement vaccines sont comptes. Dans la partie superieure du tableau 21, le numerateur comprend tous les enfants qui ont ete vaccines a n'importe quel moment avant l'enquete selon la carte de vaccination ou la declaration de la mere. Dans la partie inferieure du tableau, seuls les enfants qui ont ete vaccines avant leur premier anniversaire sont inclus. Pour les enfants sans cartes de vaccination, !'hypothese est que la proportion de vaccins administres avant le premier anniversaire est la meme que pour les enfants qui ont des cartes de vaccination. Environ, 91,8% des enfants de 12-23 mois ont re<;u un vaccin BCG avant 12 mois et la premiere dose de DTC a ete administree a 90,7% de ces enfants. Le pourcentage baisse legerement pour les doses suivantes de DTC a 87,6% pour la seconde dose et a 80,0 % pour la troisieme dose. Pour la Polio, 92,2% ont re<;u la polio 1 avant 12 mois et le pourcentage baisse legerement pour les doses suivantes 89,5.5% pour polio2, 80,2% pour polio3). La couverture du vaccin contre la rougeole avant le premier anniversaire est inferieure a celle de tous les autres vaccins et est de 78,5%. Le pourcentage des enfants qui ont re<;u tous les huit vaccins recommandes, avant leur premier anniversaire, est de 65.4 %. Tableau 2lb : Pourcentage des enfants de 12-23 mois ayant re~u des vaccinations contre les maladies de l'enfance avant leur premier anniversaire pour les enfants avec dates completes sur leur carte de vaccination, Rwanda, 2000 BCG OPT 1 OPT2 OPT 3 Polio 0 Polio 1 Polio 2 Polio 3 Rougeole Toutes vaccinations Pas de vaccinations 100.0 99.3 99.6 97.9 100.0 99.4 99.7 98.1 94.6 91.7 .0 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 22 39 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Vaccines a n'importe que] age avant l'enquete Vaccines avant !'age de 12mois Tableau 21a: Pourcentage des enfants de 12-23 mois ayant re~u des vaccinations contre les maladies de l'enfance quel que soit l'age avant enquHe et avant premier anniversaire, Rwanda, 2000 Carte de vaccination 73.4 BCG Declaration de Ia mere 18.4 Pas vaccine( e) 8.2 Carte de vaccination 72.4 DPT1 Declaration de Ia mere 18.9 Pas vaccine( e) 8.7 Carte de vaccination 71.5 DPT2 Declaration de Ia mere 16.5 Pas vaccine( e) 12.0 Carte de vaccination 70.0 DPT3 Declaration de Ia mere 11.7 Pas vaccine( e) 18.4 Carte de vaccination 58.9 PolioO Declaration de Ia mere 14.6 Pas vaccine( e) 26.5 Carte de vaccination 72.8 Polio 1 Declaration de Ia mere 20.0 Pas vaccine( e) 7.2 Carte de vaccination 72.3 Polio2 Declaration de Ia mere 17.5 Pas vaccine( e) 10.2 Carte de vaccination 70.9 Polio3 Declaration de Ia mere 10.9 Pas vaccine( e) 18.3 Carte de vaccination 64.5 Rougeole Declaration de Ia mere 18.5 Pas vaccine( e) 17.0 Carte de vaccination 61.8 Toutes vaccinations Declaration de Ia mere 9.5 N'a pas tous les vaccins 28.7 Aucune vaccination Rapporte par Ia mere 4.9 A quelques vaccins 95.1 Nombre d'enfants 586 Objectif du Sammet mondial pour les enfants => Numero 22 Tableau 21 : Pourcentage d'enfants ages de 12-23 mois ayant re~u des vaccinations contre les maladies de l'enfance quel que soit l'age avant l'enquete et avant le premier anniversaire, Rwanda, 2000 BCG DTC 1 DTC2 DTC3 Polio 0 Polio 1 Polio2 Polio 3 Rougeole Toutes Aucune Carte de 73.4 72.4 71.5 70.0 58.9 72.8 72.3 70.9 64.5 61.8 0.0 vaccination Selon Ia declaration de 18.4 18.9 16.2 11.7 14.6 20.0 17.5 10.9 18.5 9.5 4.9 Ia mere Selon les 91.8 91.3 88.0 81.7 73.3 92.8 89.8 81.8 83.0 71.3 4.9 deux sources 91.8 90.7 87.6 80.0 73.5 92.2 89.5 80.2 78.5 65.4 4.9 40 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Effectif d'enfants 435 117 552 586 I I I I I I I I I I I I Sexe Milieu de I residence Niveau d'education de Ia mere I Quintilede l'indice de ric hesse I I I I I Figure 9: Pourceutage des enfants de 12-23 mois qui ont ete vaccines avant 12 mois 100 91.8 92.2 89.5 80 Cll Cl ns 60 -c Cll (J . 40 :::1 0 c. 20 0 0 BCG DTC Polio Rougeole TO UTES I• Dose 1 1!1 Dose 2 EJ Dose 3 I Dans le tableau 22, le pourcentage des enfants de 12-23 mois vaccines contre les maladies de 1 'enfance est presente selon quelques caracteristiques socio-demographiques. Contrairement au tableau precedant, les estimations contenues dans le tableau concement les enfants qui ont ete vaccines au moment de l'enquete, meme s'ils n'ont pas ete vaccines avant 12 mois. La couverture vaccinale est pratiquement la meme quel que soit le sexe. Les enfants du milieu rural ont plus de chance d'etre vaccines que les enfants du milieu urbain. Tableau 22 : Pourcentage d'enfants ages de 12-23 mois qui sont actuellement vaccines contre les maladies de l'enfance, Rwanda, 2000 Polio Polio %avec BCG OPT 1 DPT2 DPT3 0 1 Polio2 Polio3 Rougeole Toutes Aucune carte de sante Masculin 90.1 90.6 87.2 81 .1 69.5 90.6 88.4 81.7 81.2 69.8 5.6 73.8 Feminin 93.7 92.1 88.7 82.2 77.7 95.2 91.2 81.8 85.0 73.0 4.1 74.6 Urbain 81.6 83.6 80.3 73.7 79.6 80.9 76.3 69.1 69.7 57.9 15.8 65.1 Rural 92.6 91.9 88.5 82.2 73.0 93.7 90.8 82.7 84.0 72.4 4.0 74.8 Sans Education 87.2 84.8 82.7 75.0 67.6 89.6 87.1 79.1 76.2 66.1 6.7 70.6 Primaire 95.0 95.6 91 .2 85.9 76.4 95.3 91.9 83.8 87.5 74.6 2.9 76.6 Secondaire + 89.6 89.6 88.9 83.5 83.9 88.9 86.6 82.0 80.8 74.7 10.4 75.5 Plus pauvre 91.2 88.9 84.1 72.3 70.0 95.9 88.9 73.5 75.6 61.4 4.1 62.9 Second groupe 90.6 91 .8 89.4 85.9 68.3 90.6 89.2 82.4 90.6 79.8 7.0 75.4 Groupe mediane 92.4 93.6 88.6 83.9 70.9 92.4 91.0 82.7 83.9 70.7 2.9 75.9 Quatrieme groupe 89.4 87.4 86.1 79.9 72.9 89.4 88.2 83.0 77.1 68.3 6.4 77.4 Plus riche 94.4 94.2 90.5 84.8 81.5 95.1 91.2 85.2 86.9 75.0 4.1 77.2 Total 91.8 91.3 88.0 81.6 73.5 92.8 89.8 81.7 83.0 71.3 4.9 74.2 Maladies Diarrheiques Les maladies diarrheiques constituent 1 'une des principales causes de morbidite et de mortalite infantile au Rwanda. La prise en charge de la diarrhee au domicile- par du sel de rehydratation ou par du liquide localement acceptable- peut permettre d'eviter beaucoup de deces dus a la diarrhee. Prevenir la dehydratation et la malnutrition - en donnant plus de liquides et en 41 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Nombre d'enfants 302 284 41 545 202 346 35 104 104 104 119 155 586 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Sexe Milieu de residence Age Niveau d'education de Ia mere Quintile de l'indice de rich esse Total continuant a nourrir 1' enfant malade - font partie des autres strategies importantes pour la prise en charge de la diarrhee a domicile. Dans le questionnaire MICS, on a demande aux meres (personnes en charge) des enfants de moins de 5 ans si ceux-ci ont eu la diarrhee au cours des deux demieres semaines. Dans le cas d'une reponse affirmative, on leur pose une serie de questions sur ce que l'enfant a bu et mange pendant la maladie. On leur demande egalement si 1 'enfant a bu davantage de liquides et consomme plus de nourriture que d'habitude. Globalement, 27,2% des enfants de moins de 5 ans du Rwanda ont eu la diarrhee au cours des deux dernieres semaines precedant l'enquete. Le groupe le plus vulnerable est celui des enfants de 6 a 23 mois qui sont en sevrage. D'autres part, les enfants du milieu rural sont sensiblement plus vulnerables (27,8%) que les enfants du milieu urbain (18,3%). Le tableau 23 montre le pourcentage des enfants qui ont reyu differents types de liquides recornrnandes au cours des episodes de diarrhee. Plus de quatre vingt pour cent des enfants de 6 a 23 mois ont reyu du lait matemel pendant }'episode de diarrhee. Environ soixante dix pour cent (69.7%) des enfants malades ont pris du gruel et seulement 9,6% des enfants ont reyu du SRO. Les enfants dont les meres ont un niveau d'education secondaire au moins sont les plus nombreux a recevoir du SRO (17,4%) et surtout dans le milieu urbain (18,4%). Plus de quatre vingt dix pour cent (96,2%) des enfants ont reyu au moins un des traitements a domicile recommandes. Tableau 23 : Pourcentage enfants de moins de 5 ans ayant eu Ia diarrhee au coors des deux dernieres semaines qui ont re~u du SRO ou TRO, Rwanda, 2000 Aeu Ia Nombre diarrhee enfants Autre au cours de La it Gruel Localement SRO lait ou Eau avec Traitement Aucun des2 moins maternel acceptable laiten aliments recommande traitement dernieres de5 poudre semaines ans Masculin 26.6 1533 61.2 69.1 27.7 10.1 11.5 58.0 96.3 3.7 Feminin 27.8 1621 63.2 70.3 20.0 9.2 8.4 53.4 96.1 3.9 Urbain 18.3 200 42.6 73.5 31 .6 18.4 34.6 56.6 94.9 5.1 Rural 27.8 2954 63.1 69.6 23.3 9.3 8.8 55.5 96.3 3.7 < 6 mois 20.1 393 96.6 13.4 5.0 6.6 6.9 1.9 96.9 3.1 6-11 mois 48.6 378 88.8 67.7 22.1 7.3 11.5 37.3 96.1 3.9 12-23 mois 42.0 586 85.5 81.0 22.2 10.2 10.4 59.7 97.9 2.1 24-35 mois 27.6 519 38.7 76.8 35.7 9.1 11.1 71.5 96.2 3.8 36-47 mois 18.2 509 15.9 72.9 27.2 10.4 9.7 73.1 93.4 6.6 48-59 mois 14.6 485 9.0 76.8 24.0 19.0 6.7 81.6 94.8 5.2 Sans 28.2 1173 64.4 71.1 21 .1 8.8 8.2 52.6 97.8 2.2 Education Primaire 27.1 1777 62.9 68.6 24.7 9.4 9.8 57.2 95.8 4.2 Secondaire + 21.5 196 36.8 71.6 29.3 17.4 21.2 57.7 88.7 11.3 Plus pauvre 32.7 567 62.4 65.5 22.8 6.1 4.6 63.4 97.4 2.6 Second 24.3 565 67.4 72.3 27.9 4.5 1.8 52.9 95.5 4.5 groupe Groupe 30.2 613 62.6 66.1 17.9 11 .3 8.6 54.0 96.7 3.3 mediane Quatrieme groupe 26.5 650 61.1 69.2 22.5 10.3 11.4 54.2 96.4 3.6 Plus riche 23.5 759 58.9 76.5 28.3 15.0 21.5 52.5 94.8 5.2 27.2 3154 62.3 69.7 23.6 9.6 9.9 55.6 96.2 3.8 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 23 42 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Effectifs des enfants ayant eu Ia diarrhee 407 450 37 821 79 184 246 143 93 71 331 482 42 185 137 185 172 178 858 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Sexe Tableau 24 : Pourcentage enfants de moins de 5 ans ayant eu Ia diarrhee au cours des deux dernieres semaines qui ont re~u davantage de liquides et ont continue a manger pendant Ia maladie, Rwanda, 2000 Consommation de liquide au Consommation d'aliments au Ont re~u Aeu Ia cours de Ia diarrhea cours de Ia diarrhee davantage diarrhee Nombre de au cours enfants de Mime Total Un peu Beaucoup Man quanti Total liquides et des 2 moinsde quantite Manquant moins/ moins/ NSP ont dernieres 5 ans Plus I un peu /NSP mime/ Pas du continue a semaines Moins plus tout manger Masculin 26.6 1533 9.2 87.6 3.2 100.0 39.8 55.4 4.8 100.0 3.4 Feminin 27.8 1621 15.1 82.4 2.5 100.0 35.6 58.8 5.4 100.0 4.9 Urbain Milieu de residence Rural 18.3 200 3.7 93.4 2.9 100.0 33.1 61 .0 5.9 100.0 .7 27.8 2954 12.7 84.5 2.8 100.0 37.9 57.0 5.1 100.0 4.3 <6 mois 20.1 393 3.1 92.2 4.7 100.0 34.8 31 .5 33.6 100.0 6-11 mois 48.6 378 9.6 88.4 2.0 100.0 34.7 59.2 6.1 100.0 Age 12-23 mois 24-35 mois 42.0 586 10.8 87.1 2.1 100.0 33.8 65.7 .5 100.0 27.6 519 12.0 85.1 2.9 100.0 39.8 58.9 1.2 100.0 36-47 mois 18.2 509 22.5 71.9 5.6 100.0 39.1 57.9 2.9 100.0 48-59 mois 14.6 485 13.8 84.4 1.7 100.0 51.6 48.4 .0 100.0 Niveau d'education Sans Education Prima ire 28.2 1173 12.0 86.1 1.9 100.0 37.8 58.1 4.2 100.0 27.1 1777 12.8 83.8 3.4 100.0 38.1 56.4 5.6 100.0 de Iamere Secondaire + 21 .5 196 10.0 85.8 4.2 100.0 33.2 59.0 7.7 100.0 Plus pauvre 32.7 567 11 .2 88.8 .0 100.0 40.6 55.4 4.0 100.0 Second groupe 24.3 565 14.5 81 .9 3.6 100.0 44.7 52.6 2.7 100.0 Quintile de l'indice Groupe mediane 30.2 613 8.6 88.1 3.3 100.0 40.1 52.7 7.3 100.0 de richesse Quatrieme groupe Plus riche Total 26.5 650 235 759 27.2 3154 20.1 74.9 8.0 89.3 12.3 84.9 5.0 100.0 31 .2 62.9 5.9 100.0 2.7 100.0 33.1 61.7 5.2 100.0 2.8 100.0 37.7 57.2 5.1 100.0 Objectif du Sammet Mondial pour les enfants => numero 23 Environ douze pour cent (12,3%) des enfants de moins de 5 ans qui ont eu la diarrhee ont bu plus que d'habitude alors que 84,9% ont bu comme d'habitude ou moins que d'habitude (tableau 24). Environ 37,7 % ont mange un peu moins ou la meme quantite ou plus que d'habitude alors que 57 pour cent ont mange beaucoup moins ou pas du tout. Globalement, seulement 4 pour cent ont rer;;u davantage de liquides et ont continue a manger pendant leur maladie diarrheique. Infections Respiratoires Aigues Les Infections Respiratoires Aigues (IRA), caracterisees par des toux et des difficultes respiratoires, sont parmi les principales causes de morbidite et de mortalite au Rwanda Dans le questionnaire MICS, les enfants qui ont une infection respiratoire aigue sont ceux qui ont eu pendant les deux semaines precedant l'enquete une maladie accompagnee de toux avec une respiration rapide ou des difficultes a respirer, ces symptomes ayant pour origine soit un probleme dans la poitrine, soit un probleme dans la poitrine avec le nez bouche, soit un probleme dont la mere ne connait pas 1 'origin e. Environ douze pour cent (12,7%) des enfants de moins de 5 ans ont eu une affection respiratoire aigue dans les deux demieres semaines precedant l'enquete (Tableau 25). Seulement deux pour cent (2,2%) de ces enfants ont ete emmenes a l'hOpital, alors que 16,5% ont ete emmenes dans un centre de sante ou dans un dispensaire. Globalement, environ vingt pour cent (19,7%) des enfants ayant eu l'IRA ont ete emmene chez un foumisseur de service de sante approprie (medecin prive, hOpital, centre de sante, dispensaire, . . . ). 43 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda .0 3.3 3.1 2.6 6.6 6.9 3.3 5.1 .6 4.0 8.0 1.3 6.4 2.2 4.2 Effectif des enfants ayant eu Ia diarrhea 407 450 37 821 79 184 246 143 93 71 331 482 42 185 137 185 172 178 858 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 25 : Pourcentage enfants de moins de cinq ans ayant eu des infections respiratoires aigues (IRA) durant les deuxdernieres semaines qui ont ete traites par les fournisseurs de service de sante, Rwanda, 2000 Aeu une Nombre Agent Foumisseur enfants Centre Nombre infection Hopital de Dispensaire de sante Clinique Medecln Guerisseur Autre de service d'enfants respiratoire de du SMI Prive Traditionnel de sante aigue moins sante Village approprie ayant IRA de Sans Sexe Masculin 11.2 1533 3.0 10.8 3.3 .7 .7 1.4 8.2 26.6 18.5 Feminin 14.1 1621 1.6 13.5 4.9 1.1 .0 1.2 7.1 25.2 20.6 Milieu de Urbain 5.5 200 2.4 14.6 9.8 .0 .0 2.4 7.3 14.6 26.8 residence Rural 13.2 2954 2.2 12.3 4.1 .9 .3 1.3 7.5 26.1 19.5 < 6 mois 10.4 393 .0 9.0 .0 .0 3.0 .0 3.0 17.9 12.0 6-11 mcis 20.8 378 4.7 19.7 6.6 3.1 .0 .0 7.8 20.3 29.5 Age 12-23 mois 14.1 586 .3 16.6 6.6 .0 .0 4.4 4.8 25.9 28.0 24-35 mois 12.0 519 2.0 6.3 3.9 2.0 .0 2.0 11 .8 26.0 16.2 36-47 mois 11.2 509 4.3 11 .2 4.8 .0 .0 .5 9.6 32.3 16.0 48-59 mois 12.5 485 .0 10.1 2.0 .0 .0 .0 6.1 33.6 12.1 Niveau Sans 15.7 1173 2.7 11.0 4.7 1.3 .7 .0 7.5 26.0 16.9 Education d'education Primaire 11.4 1777 1.9 13.0 3.9 .6 .0 2.4 7.5 25.9 21.8 de ta mere Secondaire + 7.3 196 .0 21.0 3.8 .0 .0 1.9 8.6 21 .0 24.7 Plus pauvre 14.4 567 .0 6.0 .0 .0 .0 .0 6.3 28.5 6.0 Second 14.6 565 .0 13.7 4.4 .0 .0 3.0 10.4 22.6 19.6 Quintile de groupe l'indice de Groupe 11.2 613 3.6 5.3 3.6 1.8 .0 .0 7.1 26.7 14.2 richesse mediane Quatrieme 14.4 650 3.9 11.8 1.3 .0 .0 2.6 4.2 22.3 19.7 groupe Plus riche 9.7 759 3.7 25.0 13.1 3.3 1.7 .4 10.3 30.0 40.1 Total 12.7 3154 2.2 12.3 4.2 .9 .3 1.3 7.5 25.8 19.7 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 24 Prise en Charge lntegree des maladies de l'enfance La prise en charge integree des maladies de l'enfance est un programme elabore par l'UNICEF et I 'OMS qui combine les strategies de controle et de traitement des 5 principales maladies qui sont les principales causes de deces chez les enfants- Infections respiratoires aigues, deshydratation due a la diarrhee, rougeole, paludisme et malnutrition. Le programme met }'accent sur }'amelioration de la capacite des agents de sante a prendre en charge les cas, }'amelioration des systemes de sante, des pratiques de prevention et de gestion precoce des maladies de l'enfance au niveau familial et communautaire. La prise en charge appropriee des maladies au niveau familial est une composante de la prise en charge integree des maladies de l'enfance. Le programme enseigne aux meres comment le traitement de la diarrhee ou de toutes autres maladies au niveau familial exige que l'on donne a }'enfant plus de liquides et que l'on continue ale nourrir comme d'habitude. Le tableau 26 presente les resultats sur la fas;on dont se nourrissent ou prennent de I' eau ou autres liquides lorsqu'ils sont malades. Un peu plus de la moitie des enfants (56,2%) ont eu la diarrhee ou autres maladies au cours des deux demieres semaines avant l'enquete. Parmi ceux-ci, 7,8% ont bu plus que d'habitude au cours de la maladie alors que 44,2% ont continuer de manger (un peu moins, meme quantite, ou plus). Globalement, seulement 2,2% ont consomme plus de liquides et ont continue a manger au cours de la maladie tel que recommande par !'Initiative de la Prise en charge Integree des maladies de I' enfance. 44 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 172 229 11 390 41 79 83 62 57 61 184 203 14 82 83 69 94 74 401 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 26 : Pourcentage enfants ages de 0-59 mois reportes malades durant les deux dernieres semaines qui ont re~u davantage de liquides et ont continue a manger, Rwanda, 2000 Fa~on de boire au cours Fa~on de manger au cours de Ia de Ia maladie maladie Ontre~u Enfants reportes Nombre davantage Nombre malades dans les deux d'enfants Total Un peu Manquant Total de liquldes d'enfants dernieres de moins Me me/ Manque moinsl Beau coup /NSP et ont malades de 5 ans Plus Moins INSP me me molns continue i semaines /rien /plus manger Sexe Masculin 54.6 1533 6.3 91 .6 2.1 100.0 46.3 49.1 4.6 100.0 1.8 Feminin 57.7 1621 9.0 89.0 2.0 100.0 42.3 52.1 5.6 100.0 2.7 Milieu de residence Urbain 41 .0 200 3.3 94.8 2.0 100.0 42.0 53.8 4.3 100.0 .7 Rural 57.2 2954 8.0 90.0 2.0 100.0 44.3 50.5 5.2 100.0 2.3 < 6 mois 53.9 393 1.7 93.6 4.6 100.0 39.3 30.4 30.3 100.0 .0 6-11 mois 75.2 378 6.7 91 .6 1.7 100.0 39.1 55.1 5.8 100.0 22 Age 12-23 mois 68.0 586 7.6 90.8 1.6 100.0 37.9 61.5 .6 100.0 1.9 24-35 mois 57.8 519 9.6 88.9 1.5 100.0 47.1 52.3 .6 100.0 1.7 36-47 mois 47.9 509 11 .2 86.7 2.1 100.0 50.7 48.2 1.1 100.0 3.5 4B-59 mois 46.2 485 7.2 91 .0 1.8 100.0 52.8 46.5 .7 100.0 2.2 Niveau d'education Sans Education 57.1 11 73 7.8 91 .1 1.1 100.0 42.3 53.6 4.1 100.0 1.8 Primaire 56.0 1777 8.1 89.3 2.6 100.0 45.4 48.9 5.6 100.0 2.7 de Iamere Secondaire + 51.4 196 4.5 92.6 3.0 100.0 44.2 48.6 7.2 100.0 .3 Plus pauvre 61 .6 567 7.7 92.3 .0 100.0 48.0 48.7 3.2 100.0 2.8 Second groupe 55.4 565 8.3 89.7 2.0 100.0 48.2 48.6 3.1 100.0 3.5 Quintile de l'lndice Groupe 56.4 613 5.3 92.9 1.8 100.0 42.4 52.0 5.7 100.0 .7 mediane de richesse Quatrieme 57.6 650 12.2 84.9 2.9 100.0 39.5 53.2 7.3 100.0 3.3 groupe Plus riche 51.2 759 5.3 91 .5 3.3 100.0 43.8 50.4 5.8 100.0 1.1 Total 56.2 3154 7.8 90.2 2.0 100.0 44.2 50.7 5.1 100.0 2.2 Suivi de IMCI et indicateur du paludisme La promotion aupres des meres/personnes en charge des enfants, du moment approprie pour rechercher des soins pour les enfants malades est une autre composante importante de !'Initiative de la Prise en charge Integree des Maladies de I 'Enfance. Dans le questionnaire MICS2 du Rwanda, on a demande aux meres ou aux personnes en charge des enfants de moins de 5 ans, de nommer tousles symptomes qui les inciterait a emmener ! 'enfant malade dans une institution de soins de sante immediatement. Le tableau 27 montre que la reponse la plus frequente donnee est qu 'elles emmeneraient !'enfant immediatement dans une institution de sante si !'enfant a de la fievre (83,3%). Tableau 27 : Pourcentage de personnes en charge enfants 0-59 mois qui connaissent au moins deux signes pour aller chercher immediatement des soins, Rwanda, 2000 Ne peut Devient Aune A des Adu Boit Connait Effectif des pas encore Developpe respiration difficultes sang au mois personnes boire plus de Ia fievre dans les avec deux en charge /allaiter rna lade rapide a respirer selles difficulte sisnes des enfants Milieu de Urbain 33.7 37.6 92.0 13.9 21 .0 37.3 13.5 85.7 132 residence Rural 49.2 47.9 82.8 19.1 20.4 33.9 12.7 82.7 2124 Niveau Sans Education 50.3 49.7 79.7 18.3 21.0 32.1 13.0 83.5 878 d'education de Primaire 46.7 46.4 85.2 19.1 19.9 35.1 12.5 82.4 1244 Iamere Secondaire + 49.4 38.3 90.1 17.3 21 .9 37.2 13.9 83.8 127 Plus pauvre 45.5 51.5 84.1 16.2 17.0 29.9 11.9 82.3 426 Quintile de Second groupe 49.3 50.8 80.0 20.9 19.6 31 .3 11.2 83.7 418 l'indice de Groupe mediane 49.9 46.4 83.0 19.1 20.7 37.4 13.7 83.0 440 rich esse Quatrierne groupe 49.9 47.8 83.3 19.3 19.8 36.1 11 .2 82.2 465 Plus riche 46.7 41.1 85.9 18.5 24.5 35.1 15.3 83.4 507 Total 48.3 47.3 83.3 18.8 20.5 34.1 12.7 82.9 2256 Suivi de IMCI et indicateur du paludisme 45 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 836 935 82 1689 212 284 399 300 244 224 669 996 101 349 313 346 374 389 1771 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Globalement, 82,9 % des meres/personnes en charge des enfants de moins de 5 ans connaissent au moins deux signe pour aller chercher immediatement des soins. Pa/udisme Le paludisme est une cause majeure du deces des enfants de moins de 5 ans au Rwanda. Le paludisme est aussi source d'anemie chez l'enfant et est a l'origine de beaucoup d'absenteisme a 1' ecole. Les mesures preventives, particulierement 1 'utilisation des moustiquaires impregnes d'insecticide peut permettre de reduire sensiblement le taux de mortalite des enfants due au paludisme. Dans les zones a forte prevalence de paludisme, les recommandations intemationales voudraient que tous les enfants ayant de la fievre soit traite comme s'il avait le paludisme en lui donnant la dose recommandee de comprimes antimalerial. Les enfants qui montrent des signes paludisme grave tels que la fievre et les convulsions doivent etre emmeries dans une institution de sante. D'autre part, il faudrait donner plus de liquides et de nourritures aux enfants en convalescence apres un episode de paludisme. 11 faudrait egalement continuer d'allaiter au sein les enfants en age d'allaiter. Le questionnaire MICS2 du Rwanda comprend des questions sur }'utilisation de moustiquaire par les enfants. Les resultats montrent qu'au niveau national, seulement quatre pour cent (4,1%) des enfants ont dormi sous un moustiquaire la nuit precedant }'interview (Tableau 28). On remarque une difference sensible selon le milieu de residence. En effet, dans le milieu urbain, plus de 33% des enfants ont dormi so us une moustiquaire alors que seulement 2, 1% des enfants ont dormi sous une moustiquaire dans le milieu rural. Pour ceux qui ont dormi sous une moustiquaire, la grande majorite (80,4%) des moustiquaires ont ete traitees avec de }'insecticide. Tableau 28: Pourcentage enfants 0-59 mois qui ont dormi Ia nuit dernii~re sous une moustiquaire impregnee d'insecticide Rwanda, 2000 Dormi sous une Moustiquaire traite moustiguaire Nombre Enfants qui ont NSP enfants NSP dormi sous un Qui Non /manquant Qui Non /manquant moustiquaire Sexe Masculin 4.0 94.8 1.2 1533 82.3 17.3 .4 62 Feminin 4.2 94.5 1.3 1621 78.7 18.7 2.6 68 Milieu de residence Urbain 33.7 64.2 2.0 200 87.6 11.2 1.2 68 Rural 2.1 96.7 1.2 2954 72.5 25.5 2.0 63 < 6 mois 3.3 94.3 2.4 393 80.2 17.7 2.1 13 6-11 mois 4.9 94.4 .6 378 86.2 12.3 1.4 19 Age 12-23 mois 4.2 95.0 .8 586 87.4 12.6 .0 25 24-35 mois 4.4 94.9 .7 519 64.6 28.8 6.6 23 36-47 mois 4.8 94.3 .9 509 83.9 16.1 .0 25 48-59 mois 4.2 95.4 .4 485 76.4 23.6 .0 20 Plus pauvre .4 98.3 1.3 567 50.0 50.0 .0 2 Quintile de l'indice Second groupe .0 98.3 1.7 565 .0 .0 .0 0 de richesse Groupe mediane 1.2 98.0 .8 613 51.8 48.2 .0 8 Quatrieme groupe 1.7 97.2 1.1 650 77.8 22.2 .0 11 Plus riche 14.4 84.3 1.3 759 83.3 14.8 1.9 109 Total 4.1 94.6 1.3 3154 80.4 18.0 1.6 130 Suivi de IMCI et indicateur du paludisme Pour tous les enfants ages de moins de cinq ans, des questions ont ete posees pour determiner la prevalence et le traitement de la fievre. Un peu plus d'un enfant sur trois (34,7%) des enfants de moins de 5 ans ont souffert de la fievre au cours des deux semaines precedant }'interview (tableau 29). La prevalence est plus forte en milieu rural qu'en milieu urbain. Les enfants de 6-23 mois 46 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Sexe Milieu de residence Age Niveau d'educatio n de Ia mere Quintile de l'indice de ric hesse Total sont les plus touches. La prevalence a ete plus forte egalement chez les enfants dont la mere est sans education. Tableau 29 : Pourcentage enfants ages de 0-59 mois souffrant de Ia fievre durant les deux demieres semaines qui ont ete traites avec un Antipaludeen, Rwanda, 2000 A eu Ia fievre Nombre les deux enfants de Paracetamol Chloroquine Fansidar Quinine Autre Ne sais Antipaludeen Masculin Feminin Urbain Rural < 6 mois 6·11 mois 12-23 mois 24-35 mois 36-47 mois 48-59 mois Sans Education Primaire Secondaire + Plus pauvre Second groupe Groupe mediane Quatrieme groupe Plus riche demieres moins de 5 semaines ans 32.6 1533 36.6 1621 20.7 200 35.6 2954 27.1 393 45.2 378 44.1 586 36.8 519 30.0 509 29.8 485 37.6 1173 33.6 1777 27.0 196 38.8 567 36.4 565 34.6 613 35.8 650 29.3 34.7 759 3154 11.3 8.9 35.7 9.0 5.1 11.6 12.3 11.7 7.5 9.6 6.2 10.8 30.3 5.0 6.7 6.4 11.2 20.2 10.0 pas approprie 8.7 2.7 4.7 16.8 41.1 14.8 5.4 2.1 4.2 13.4 38.9 10.6 10.4 .6 13.0 33.1 64.9 22.7 6.8 2.4 4.1 14.2 38.9 12.1 4.8 1.1 1.4 17.3 33.9 6.2 7.6 2.9 4.5 15.0 45.0 14.3 7.8 2.5 6.0 17.1 41.1 15.2 8.8 3.2 5.1 16.8 39.3 13.8 5.2 .0 4.4 11.8 33.4 9.5 7.6 3.4 3.8 14.1 43.3 13.9 7.1 2.6 4.4 11.9 39.7 12.3 6.5 1.6 4.1 16.4 38.6 11.6 10.0 9.3 8.2 24.6 56.3 25.2 7.2 1.7 3.9 9.5 41.5 10.0 5.4 1.2 3.7 13.7 35.5 9.7 4.6 2.3 3.0 13.6 34.5 9.4 6.8 2.1 4.7 11.8 36.7 13.2 10.2 4.5 6.6 26.1 51.0 20.0 6.9 2.4 4.4 14.9 39.9 12.5 Suivi de IMCI et l'indicateur du paludisme On a egalement demande aux meres de foumir des informations sur les medicaments qui ont ete donnees a !'enfant pendant la maladie qu' ils aient ete donnes ala maison ou prescrits dans une institution de sante. Dix pour cent des enfants (tableau 29) ont pris du paracetamol, 6,9% ont pris de la Chloroquine, 4,4% de Ia quinine, 2,4% du Fansidar. Un nombre important d'enfants ont pris autre chose et pour un plus grand nombre encore d'enfants (39,9%) on ne sait pas ce qui leur a ete donne. Globalement, 12,5% des enfants qui ont souffert de la fievre ont ete avec un Antipaludeen approprie. Les enfants du milieu urbain ont plus de chances (22,7%) d'etre traite avec un Antipaludeen approprie que les enfants du milieu rural. C'est aussi le cas des enfants dont les meres ont un niveau d'education correspondant au moins au niveau secondaire comparativement aux enfants dont les meres ont un niveau d'education inferieur. Sante de Ia Reproduction Soins Pr{mata/s Les soins prenatals de qualite peuvent contribuer a prevenir la mortalite matemelle en decelant et en prenant en charge les complications eventuelles et les facteurs de risque, tels que les signes preliminaires de I 'eclampsie, l'anemie et les maladies sexuellement transmissibles. Les soins prenatals offre aux femmes !'occasion d'apprendre a reconnaitre les signes d'une grossesse et d'un accouchement dangereux, a se faire vacciner contre le tetanos, a prendre soins des enfants. Enfin, les soins prenatals offre !'occasion aux femmes enceintes d'etre traite pour les maladies telles que le paludisme et l'anemie. Les injections d'anatoxine tetanique sont administrees aux femmes enceintes pour proteger les nouveau-nes contre le tetanos neonatal qui est l'une des causes majeures de la mortalite infantile. 47 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Effectif enfants ayanteu Ia fievre 500 593 41 1052 107 171 258 191 153 144 441 597 53 220 205 212 233 223 1093 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Deux doses d'anatoxine tetanique pendant la grossesse protege completement le nouveau-ne. Cependant, si une femme a ete vaccinee au cours d'une grossesse anterieure, elle n'aura besoin qu'une dose de rappel pour lui donner une protection complete. On pense habituellement que cinq doses donnent a la femme une protection a vie. Tableau 37 : Pourcentage des meres ayant eu une naissance survenue au cours des 12 derniers mois qui sont protegees contre le tetanos neonatal, Rwanda, 2000 Ont r~u au moins 2 Ont r~u au moins 3 Ont re~u au molns 5 Protege contre le Nombre doses au cours des 3 doses au cours des doses au cours de tetanos de meres demieres annees 10 demieres annees leur vie Milieu de Urbain 72.4 .6 .0 73.0 residence Rural 53.3 4.8 .3 58.5 Niveau Sans Education 43.3 5.5 .5 49.3 d'education de Ia Primaire 58.2 4.3 .3 62.8 femme Secondaire + 72.7 2.2 .0 74.9 Plus pauvre 43.4 4.7 1.9 49.9 Quintile de Second groupe 60.2 3.6 .0 63.7 l'indice de Groupe mediane 44.9 5.8 .0 50.6 rich esse Quatrieme groupe 55.7 3.9 .0 59.6 Plus riche 65.0 4.8 .0 69.7 Total 54.5 4.5 .3 59.3 Objectif du Sommet mondial pour les enfants => Numero 22 Environ 60% des femmes qui ont eu une naissance vivante les douze demiers mois precedant !'interview ont ete protegees contre le tetanos neonatal. (Tableau 37). La grande majorite de ces femmes ont res:u au mois deux doses au cours des trois demieres annees. Les femmes du milieu urbain sont plus nombreuses a etre protegees (73,0%) par rapport aux. femmes du milieu rural (58.5%). II faut cependant remarquer que ces estimations au niveau du milieu de residence sont basees sur peu de cas et doivent etre interpretees avec precautions. Les femmes qui ont un niveau d'education au mains egal a celui de I' ecole secondaire ont plus de chances d'etre protegees que celles qui ont un niveau d'education inferieur. On a demande egalement aux femmes qui ont eu une naissance vivante les 12 demiers mois avant I 'interview si elles ont res;u des soins prenatals. Dans le cas ou elles ont res:u ces soins, on leur demande le type de personnel qui a foumit les soins. Si la femme a res:u des soins aupres d'une personne, toutes les personnes sont enregistrees. Le tableau 38 presente la repartition en pourcentage des femmes qui ont donne naissance les douze demiers mois avant !'interview selon le type de personnel qui a administre les soins. Si la femme a cite plus d'une personne, on considere qu'elle a eu les soins aupres de la personne la plus qualifiee. Presque toutes les femmes du Rwanda ont res:u des soins prenatals et plus de 90% l'ont res;u chez un personnel qualifie (medecin, infirmieres, auxiliaire de sante). Un peu mains de 6% des femmes ont res:u les soins prenatals aupres d'un medecin, la grande majorite (84,1%) aupres d'un(e) infirmier(e). 48 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 44 704 242 452 55 129 135 145 162 177 748 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 38 : Repartition en % des femmes agees de 15-49 ayant eu une naissance vivante survenue au cours des 12 derniers mois selon le type de personnel dispensant des soins prenatals, Rwanda, 2000 Personnel diseensant des soins prenatals Nombre Personnel Pas de de Auxiliaire Accoucheuse Autre/ so ins Total de sante femmes Medecin lnfirmier(e) traditionnelle qualifie de sante Manquant prenatals Milieu de Urbain 32.5 62.0 .6 .0 .0 4.9 100.0 95.1 residence Rural 4.1 85.5 .5 .9 .9 8.2 100.0 90.1 Niveau Sans Education 2.8 83.6 .0 .5 .5 12.6 100.0 86.4 d'educatio Primaire 6.1 85.1 .8 1.1 1.1 5.8 100.0 92.0 n de Ia Secondaire + 15.7 77.9 .5 .0 .0 5.9 100.0 94.1 femme Plus pauvre 3.7 85.1 .0 .9 .0 10.3 100.0 88.8 Second groupe 4.5 85.7 .0 1.8 .9 7.1 100.0 90.2 Quintile de Groupe 2.5 82.6 .0 .8 .8 13.2 100.0 85.1 l'indice de mediane rich esse Quatrieme groupe 3.9 84.8 2.2 .7 .7 7.6 100.0 90.9 Plus riche 12.8 82.6 .2 .0 1.4 3.1 100.0 95.5 Total 5.8 84.1 .5 .8 .8 8.0 100.0 90.4 Objectifs du Sommet Mondial pour les Enfants => Numero 9, 11 Figure 10: Repartition en pourcentage des femmes selon le type de personnel de soins prenatals, Rwanda, 2000 Autres 2.1% Assistance a /'accouchement Pas des soins prenatals 8.0% lnfirmier(e) 84.1% Medecin 5.8% 44 704 242 452 55 129 135 145 162 177 748 La fourniture d'une assistance a !'accouchement par un personnel qualifie peut ameliorer de fa<;on significative le resultat de !'accouchement pour les meres et les enfants par !'utilisation des procedures techniques appropriees, le diagnostic rapide, exact et le traitement des cas de complications. L 'assistance qualifiee a l 'accouchement est definie comme etant une assistance foumie par un medecin, une infirmiere ou une sage-femme. 49 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda I I I I Milieu de I residence Niveau d'education de Ia femme I Quintile de l'indice de I richesse Total Tableau 39 : Repartition en % des femmes agees de 15-49 ayant eu une naissance vivante au cours des 12 derniers mois selon le type de personnel assistant durant l'accouchement, Rwanda, 2000 Personnel assistant dans !'accouchement Pas lnfirmiere/ Sage Accoucheuse Parente Autre/ d'assistance Total Medecin Sage- femme tradition neUe /Arnie manquant re~tue femme auxiliaire Urbain 23.9 41.7 2.5 4.9 17.2 4.3 5.5 100.0 Rural 3.1 16.1 2.9 9.6 45.0 2.7 20.7 100.0 Sans Education 3.2 8.5 .7 8.8 54.7 2.6 21.4 100.0 Primaire 3.6 19.1 4.3 9.9 39.6 3.3 20.2 100.0 Secondaire + 14.9 44.8 .5 6.6 23.8 .0 9.3 100.0 Plus pauvre 1.9 5.6 1.9 12.8 47.6 3.9 26.3 100.0 Seccnd groupe .9 13.8 .9 12.7 52.1 3.6 16.1 100.0 Groupe 3.3 11.8 3.3 6.8 51.7 1.7 21.5 100.0 mediane Quatrieme 4.5 18.9 3.7 7.8 38.3 1.5 25.4 100.0 groupe Plus riche 9.4 32.9 4.0 7.6 31.1 3.6 11.3 100.0 4.3 17.6 2.9 9.3 43.3 2.8 19.8 100.0 Personnel de sante qualifie 68.1 22.1 12.5 27.0 60.2 9.3 15.6 18.4 27.0 46.3 24.8 1 Objectif du Sommet Mondial pour les enfants => Numero 11 I I I I I I I I I I I Au Rwanda, environ 24,8% des naissances survenues au cours de l'anm!e qui a precede l'enquete MICS2 ont ete assistees par un personnel qualifie (tableau 39). Le pourcentage en milieu urbain est environ 3 fois (68,1) que celui du milieu rural (22,1%). D'autre part, plus la femme est eduquee, plus elle a recourt a un personnel qualifie lors de }'accouchement (60,2% pour le niveau secondaire et plus, 27% pour le niveau primaire et 12,5% pour les femmes sans education). Au Rwanda, durant l'annee qui a precede le MICS2, tres peu d'accouchements ont ete assistes par un medecin (4,3%), avec une grande disparite selon le milieu de residence (23,9% pour le milieu urbain et 3, 1% pour le milieu rural. Les infirmieres ou les sages-femmes ont assiste dans 17,6% des cas. L'analyse selon le milieu montre que dans le milieu urbain la majorite des accouchements est assistee par une infirmiere ou une sage-femme (41,7%), alors que dans le milieu rural la majorite des accouchements est assistee par une parente ou une amie(45,0%). Selon le niveau d'education de la femme, les femmes plus eduquees sont assistees surtout par les infirmieres ou les sages femmes (44,8%) alors que les femmes sans education ou de niveau de l'ecole primaire sont assistees surtout par des parentes ou amies, respectivement 54,7% et 39,6%. Droits de I'Enfant Enregistrement des naissances La Convention Intemationale sur les droits de }'enfant stipule que chaque enfant ale droit a un nom, a une nationalite et le droit a la protection contre la privation de son identite. L'enregistrement des naissances est un moyen primordial pour garantir ces droits aux enfants. Au Rwanda, les naissances de 66,2% des enfants de moins de cinq ans ont ete enregistrees (tableau 40). Par rapport au sexe et au niveau d'education de la mere ou de la personne en charge, il n'y a pas de difference significative dans les chiffi·es d'enregistrement des naissances. Par rapport au milieu de residence, les resultats montrent que le milieu rural est legerement plus favorise (66,6%) que le milieu urbain (60,5%). C'est par rapport aux groupes d'age que la difference semble importante. Le pourcentage croit avec l'age de }'enfant en passant de 31,9% pour les enfants de moins de 6 mois (87,8%) pour le groupe 48-59 mois 50 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Nombrede femmes 44 704 242 452 55 129 135 145 162 177 748 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 40 : Repartition en % des enfants ages de 0-59 mois selon que Ia naissance est enregistree ou non et les raisons de non-enregistrement, Rwanda, 2000 Situation de !'enregistrement des Raison de non-enregistrement naissances Ne sais pas Total Manquant Total Naissance Naissance si CoOte Doit se Ne savait pas En Autre /NSP enregistn!e pas naissance trop deplacer qu'on devait retard s enregistree enreg is tree cher tres loin l'enregistrer Sexe Masculin 65.8 33.3 .9 100.0 11.6 4.8 4.7 4.0 71.3 3.6 100.0 Feminin 66.7 32.5 .9 100.0 11.1 4.7 9.8 4.2 65.4 4.8 100.0 Milieu de Urbain 60.5 37.1 2.4 100.0 10.1 10.5 2.2 2.5 65.6 9.1 100.0 residence Rural 66.6 32.6 .8 100.0 11.5 4.3 7.6 4.2 68.5 3.8 100.0 < 6 mois 31.9 67.5 .6 100.0 8.3 5.7 8.1 1.0 74.5 2.5 100.0 6-11 mois 53.3 45.6 1.1 100.0 13.0 3.9 6.7 3.3 70.5 2.4 100.0 12-23 mois 65.1 34.1 .8 100.0 14.1 4.5 6.3 4.3 69.2 1.6 100.0 Age 24-35 mois 66.8 32.4 .8 100.0 13.9 4.1 6.6 4.0 66.2 5.2 100.0 36-47 mois 78.6 21.0 .4 100.0 12.2 4.2 6.0 9.4 65.1 3.0 100.0 48-59 mois 87.8 11.5 .7 100.0 11.0 3.2 4.4 11.0 60.6 9.8 10,0.0 Sans 65.7 33.3 1.0 100.0 10.7 3.8 9.1 2.6 69.0 4.8 100.0 Niveau Education d'education de Primaire 66.6 32.8 .6 100.0 11.6 4.7 6.4 5.4 68.2 3.8 100.0 Iamere Secondaire + 66.1 32.0 1.9 100.0 13.7 11.3 3.9 .9 66.0 4.3 100.0 Total 66.2 32.9 .9 100.0 11.4 4.8 7.3 4.1 68.3 4.2 100.0 lndicateur du Suivi des droits de l'enfant Pour les enfants dont la naissance n'a pas ete enregistree, le cout, la distance, le manque de connaissance ne constituent pas les raisons principales du non-enregistrement. En effet, globalement, ces raisons representent 23,5% des raisons. Plus de 68% des raisons ne sont pas specifiees. D'autres etudes sont necessaires pour identifier ces raisons. Situation des orphelins et arrangements concernant Ia residence des enfants Les enfants orphelins ou qui vivent loin de leurs parents sont plus vulnerables en termes de pauvrete, de discrimination, de privation de droits de propriete et d'heritage, de divers abus, de negligence, d'exploitation (travail, sexe). Le suivi de la situation des orphelins et les arrangements concernant la residence des enfants permet d'identifier les enfants a risque et de suivre les changements dans le temps. Au Rwanda 58,8% des enfants ages de 0-14 ans vivent avec les deux parents (Table 41). Un peu mains de dix pour cent des enfants vivent avec leurs meres alors que le pere est vivant. Environ 3% des enfants ne vivent avec aucun parent alors que les deux parents sont vivants. Un peu plus de 16% des enfants vivent avec leur mere, leur pere etant decede, et 26,6% des enfants ont au mains l'un de leurs parents decede. C'est le groupe age 10-14 ans qui est le plus eprouve avec presque 40% des enfants ayant au mains un parent decede. 51 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda Nombre d'enfants 1533 1621 200 2954 393 378 586 519 509 485 1173 1777 196 3154 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 41 : Pourcentage d'enfants ages de 0-14 ans dans les menages et qui ne vivent pas avec un parent biologique, Rwanda, 2000 Condition de vie "' "' "' . . c •GI Gl Gl . . "0 J!! . . .J .J c c c c !!! •GI c:c . Gl . . . <: ~:: . Gl Gl Gl Gl . "' •GI !!! !!! "' Gl <: CUI . "' E E E E ·c; CL "0 . "' "' ~.0!: Gl- .!!! Gl .J!!GI ~ <: Gl . <: f!:g ~·~ .J!!GI ~ CL =- = •G) "' "' <: > "'"' . . ::1-GI "' Nombre >< <=- CL.O!: Q.U Gl <: GI"O Gl <: GI"O Gl Total :d -~ !!! "' <: ="E •GI e.~ tn•GI "' "'"' UJ•GI Gl . Gl . Gl <: > <=-o e-:d e·i!: e-li: "0 1:.2 "' d'enfants "'E ,. . =- CL "0 "'E Gl . <: . <: •GI "0 .G)> tn.S! "' Gl "' Gl •GI Gl •GI "0 :a >< "' . - "'0 "' 0 E ._ E !!! CLI!! ca.e ~.a "' .!!! u- "'"' "'"' ·u; ~ i Gl "' "'.G) Gl > Gl . >< . >< ca•GI Gl •GI .!! •G» "' "0 . -C. -c. ~~ :I:! Gl "'"' "'"' Gl "' Gl "' . . . ~ 0 > "' > ~e ~e > Gl > Gl Gl Gl Gl Gl CL Gl 0 "' > •GI ca-o "'-o > > ~ > .5 :I:! Glc. > •GI :I:! :I:! "' "' "' z <: > ~~ > > 5 :I:! 5 :I:! ;:) z Gl Gl > > z z Sexe Masculin 59.4 1.3 2.1 2.9 4.1 8.7 16.7 1.1 1.9 1.7 100.0 10.4 26.1 Feminin 58.1 1.3 2.8 3.8 4.5 9.3 16.2 .7 2.0 1.5 100.0 12.3 26.6 Milieu de Urbain 55.1 1.0 3.9 3.4 7.5 8.7 15.3 1.1 1.5 2.5 100.0 15.8 29.2 residence Rural 59.0 1.3 2.4 3.3 4.1 9.0 16.5 .9 2.0 1.5 100.0 11.2 26.2 0-4 ans 75.5 .5 .6 2.0 .7 10.2 8.5 .7 .4 1.0 100.0 3.8 10.7 Age 5-9 ans 55.4 1.5 3.2 4.0 4.5 8.6 17.7 1.2 2.0 2.0 100.0 13.1 28.9 10-14 ans 45.7 1.8 3.6 4.1 7.6 8.3 22.9 .8 3.3 1.8 100.0 17.2 39.3 Total 58.8 1.3 2.5 3.3 4.3 9.0 16.4 .9 1.9 1.6 100.0 11.4 26.4 Suivi de l'indicateur sur les droits de !'enfant Travail des Enfants II est important de faire le suivi de !'importance du travail des enfants et les differents types de travail dans lesquels ils participent pour diverses raisons. Les enfants qui travaillent ont mains de chance de frequenter l'ecole et risque plus d'abandonner l'ecole. Cet etat de chases peut pieger les enfants dans un cycle infernal de pauvrete et de handicaps. Souvent, les conditions de travail des enfants ne sont pas reglementees et tres peu de garde-fous sont mis en place pour les proteger contre toutes sortes d'abus. D'autre part, de nombreux travaux sont intrinsequement dangereux et d'autres presentent des dangers mains evidents. Ce sont les dangers tels que !'exposition a des pesticides dans les travaux agricoles, le transport de charges lourdes, et les fouilles dans les depots d'ordures. Les resultats de l'enquete MICS2 au Rwanda montrent qu'environ deux pour cent (2,3%) des enfants font du travail remunere (tableau 42). Presque le triple (6,3%) font du travail non paye pour quelqu'un qui n'est pas membre du menage. Dans l'enquete MICS2, les travaux domestiques sont les travaux tels que faire la cuisine, faire des courses, faire du nettoyage, laver les habits, chercher de l'eau, et porter les enfants. Environ soixante pour cent (60,8%) des enfants de 5 a 15 ans ont fait des travaux domestiques pendant mains de 4 heures par jour alors que 22,4 pour cent l'ont fait pour au mains 4 heures par jour. Globalement, les garyons sont plus nombreux a faire des travaux domestiques de mains de 4 heures par jour alors que ce sont les filles qui sont les plus nombreuses a faire des travaux domestiques de plus de 4 heures par jour. Globalement les enfants du milieu rural font plus de travaux domestiques que les enfants du milieu urbain. 52 Enquete a Indicateur Multiple, MICS2, Rwanda 4534 4788 491 8831 3095 3054 3173 9322 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Tableau 42 : Pourcentage d'enfants ages de 5-15 ans qui travaillent actuellement, Rwanda, 2000 Travaux Travaux Travaux de Travail domestiques domestiques: famille Travaillent Nombre Travail paye non < 4 heures 4 ou plus (ferme ou actuellement d'enfants paye /jour /jour commerce} Sexe Masculin 2.7 5.7 63.4 19.2 30.4 44.3 Feminin 1.8 6.8 58.3 25.4 24.2 42.1 Milieu de Urbain 2.2 3.7 54.1 17.4 6.1 24.8 residence Rural 2.3 6.4 61.1 22.6 28.3 44.1 Age 5-9 ans .7 4.3 63.2 8.8 9.4 19.6 10-15ans 3.5 7.9 58.8 33.3 41.7 62.2 Plus pauvre 3.0 5.5 61.0 22.3 24.2 41.0 Quintile de Second groupe 2.7 7.6 58.8 24.0 27.8 45.3 Groupe mediane 2.7 6.8 62.4 23.1 29.7 44.0 l'indice de Quatrieme rich esse 1.7 5.6 groupe 61.5 22.2 29.8 45.1 Plus riche 1.4 6.1 60.1 20.4 24.5 40.3 Total 2.3 6.3 60.8 22.4 27.3 43.2 Suivi de l'indicateur sur les droits de l'enfant Les enfants de 5 a 15 ans qui soit ont fait du travail remunere ou non pour quelqu'un qui n'est pas membre du menage, soit ont fait plus de quatre heures de travaux domestiques par jour, soit ont fait d'autres travaux de famille sont consideres comme 'travaillant actuellement'. Globalement, 43,2% des enfants de 5 a 15 ans sont classes comme 'travaillant actuellement'. I1 n'y a pratiquement pas de difference selon le sexe. Selon le milieu de residence, environ vingt quatre pour cent (24,8%) des enfants du milieu urbain travaillent actuellement alors que dans le milieu ruralle taux est significativement plus eleve (44, 1 %). 53 Enquete a lndicateur Multiple, MICS2, Rwanda 3327 3502 332 6498 3054 3776 1315 1286 1339 1499 1391 6829 - - ---------- -- - - • MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PLANIFICATION ECONOMIQUE B.P 46 KIGALI • REPUBLIQUE RW ANDAISE DIRECTION DE LA STATISTIQUE ENQUETE A INDICATEURS MULTIPLES «MMCS 2000 » PREFECTURE COMMUNE SECTEUR CELLULE ZONE MILIEU(l = PVK 2 = Autres-villes 3=Rural) N°DUMENAGE No DE QUESTIONNAIRE DANS LE MENAGE N° DE L'ENQUETEUR QUESTIONNAIRE D'ENQUETE CODE : CODE: CODE: CODE: CODE: CODE: CODE: CODE: CODE: LU LU I_U LLU LU u LU LU LU NOTE : Les renseignements foumis au moyen du present questionnaire sont couverts par le secret statistique. lis ne peuvent en aucune maniere etre communiques a une administration fiscale, de contrOie economique ou judiciaire. • ~~ unicef9J' -• • MODULE DE RENSEIGNEMENTS SUR LE MENAGE • • • MODULE DE RENSEIGNEMENTS SUR LE MENAGE Nous sommes du :MINECOFIN· Nous travaillons sur un projet portant sur la sante de la famille et !'education. Je voudrais vous parler de ces sujets. L'interview prendra environ 45 minutes. Toutes les informations que nous recueillons resteront confidentielles et vos reponses ne serontjamais divulguees. Avec votre autorisation, je voudrais parler a toutes les meres ou d'autres personnes en charge d'enfants dans le menage. Puis-je commencer rnaintenant? HIS N° de Ia grappe N° du Date de !'interview Numerode Nom et Prenom du chef de Milieu de residence menage (Jour I Mois I Annee) 1' enqueteur menage Noms 3. ····· ·· ·· ······ ···· ··· ······· ······ ······ ·· ··· ·· I_LLI LLI I_U/ LUI LLLLI I_LI ·· ····· ······ ···· ····· ·· ·· ······· ···· ·· ········· Hl9 .Hl9B HelL HCIU Nombre de pieces dans le Occupation du chef de menage Possedez-vous dans votre menage les biens suivants 7 Avez-vous du stock logement alimentaire jusqu'a la recolte prochaine I . Agnculture/Eievage/Peche 2. Commerce 3. Employe "' ., 4. Artisanat Q) tl . . ·a ,., 5. Profession liberale/direction :s ~ bl) .!3 6. Construction "' -~ ~ ~ 'E Q) ·a 0 7. Autres independants -a ~ e -cl "' ~ ., <.J 0 0 s:: . Q) Cll 8. Defense et securite :.2 0 0 l ~ 0 ~ ·a ., ~ :;; ., -; ~ 0 9. Autres > > E-- .: Cll E-- 0. Sans I. Uui I. Uui I. 0UI I. Uul I. Uui I. OU! I. OU! l.OU! LOU! LOU! 2. Non 2. Non 2.Non 2.Non 2. Non 2.Non 2.Non 2. Non 2.Non 2.Non ~I w Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll • • • HllO Hill HlU HlU HU4 Hll5 Resultat de I' interview menage ? Nombre de femmes (eligibles) Nombre de questionnaires Nombre d'enfants de moins Nombrede Code de I' agent de I 5 a 49 ans dans le menage femmes entierement remplis de I 0 ans dans le menage questionnaires enfants de saisie de moins de 10 ans entierement remplis 1. Remph Nomore Nomore Nomore Nombre 2. Refuse 3. Pas a Ia maison 4. Logement non retrouveldetruit 5. Autre (a preciser) Ll. . I. Ll L Ll 1- Ll 1- Ll L Ll IDMEM Taille du menage : l_l_l - ------. ---- • • • . ENREGISTREMENT DES MEMBRES DU MENAGE N° de Ia grappe--- N° du menage-- or Pourriez-vous no us citer le nom de chaque personne qui vit habituellement ici c-a-d une personne qui partage le rep as avec vous et passe habituellement Ia nuit dans cet enclos/maison. N' oubliez pas de citer egalement les personnes qui vivent ici mais qui sont presentement absentes (a l'ecole ou au travail). Veuillez commencer par enregistrer les personnes adultes, le code 01 sera attribue au chef du menage et ainsi de suite . Eligibles Identification Femmes ~our module: Sante des enfants Travail des enfants HL1 HL2 HL3 HL4. HLS. HL6. tL7. N" de ligne Nom et Prenom Sexe Age Encerclez le numero de Pour chaque enfant age de Pour chaque enfant age de moins de ( a son demier anniversaire) ligne si Ia femme est 5-15 ans, vous enregistrez le 10 ans, vous enregistrez le numero de agee de 15 a 49 ans. numero de ligne de Ia mere ligne de Ia mere ou de Ia personne en ou de Ia personne en charge charge de I' enfant. de I' enfant. 1. Masculin En annees revooes Numero de ligne Numero de ligne Numero de ligne 2. Feminin 99=NSP 01 1-1 Ll-1 01 1-LI 1-I_J 02 1-1 1-1-1 02 Ll-1 1-1-1 03 1-1 Ll-1 03 LLI LI_J 04 Ll 1-1-1 04 1-1-1 1-I_J 05 1-1 1-LI 05 1-1-1 1-I_J 06 Ll U_J 06 LLI LI_J 07 u I_J_I 07 I 1-1 I Ll 08 Ll LLI 08 LLI Ll-1 09 Ll U_J 09 LLI LLI 10 Ll 1-1-1 10 1-1-1 LLI 11 u 1-1-1 11 LLI Ll I 12 u U_J 12 1-LI LLI 13 Ll I I I 13 I I I LLI 14 u LLI 14 1-1-1 1-LI • • • ENREGISTREMENT DES MEMBRES DU MENAGE (Suite) N" de Ia grappe ___ N" du menage __ "" Pouniez-vous nous citer le nom de chaque personne qui v~ habituellement ici c-.1-d une personne qui partage le repas avec vous et passe hab~ellement Ia nuit dans cet enclos/maison. N'oubliez pas de ctter egalement les personnes qui vivent ici mais qui son! presentement absentes {a I' ecole ou au travail). Veuillez commencer par enregistrer les personnes aduttes le code 01 sera attribue au chef du menage et ainsi de sutte . Pour Jes personnes agees de 15 ans et plus Pour Jes personnes agees de moins de 15 ans N"de HLS. HLB.B. HLB.C HLS.D HLB.E HLS.F HL9 HL10 HL11 HL12 HL13 La Peut-il/elle Dans quelle Peut-il/elle ecnre Dans quelle langue? Peut-illelle faire du A-t-iVelle suivi un Situation La mere La mere biologique Le pere biologique Si en vie : est-ce ligne lire une lettre langue? (VOIR une lettre ou une {Voir Codes langues) calcul ecrit cours matrimoniale de biologique de de (nom) vit-il dans de (nom) est-il que le pere ou un journal LES CODES petite note facilement, d'alphabetisation ? (nom)? (nom) est-elle cemenage? encore en vie ? biologique de facilement, lANGUES) facilement, difficilement au encore en vie ? (nom) vit-il dans difficilement difficilement ou pas du tout? cemenage? ou pas du pas du tout? tout? 1. Facilement 1.Kinyarwanda 1. Facilement 1.Kinyarwanda 1. Facilement 1.0\li 1. Marie(e)/en union 1. Oui 1. Oui 1. Oui 1.0ui 2. Diflicilement 2.Fra~is 2. Difflcllement 2. Fran98is 2. Diff1cilement 2. Non 2. Veuf(ve) 2. Non+ HL12 2. Non 2.Non +HL15 2.Non 3. Pas du tout 3. Anglais 3. Pas du tout 3. Anglais 3. Pas du tout 9.NSP 3. Divorce( e) 9. NSP+ HL12 9. NSP+HL15 9. NSP 4. Kinya-F~is . 9. NSP 4. Kinya-Frar1'13is. 9. NSP 8. N 4. Separe(e) 5. Kinya-Anglais. . 5. Kinya-Anglais. 5. Gelibataire Si3 +HL8.E 6. Frany.Anglais. Si3+HL8.E 6. Fran98is-Anglais. SI9+HL8.E 7. Parmi les 3 Sl9 +HL8.E 7. Parmi les 3 premieres langues premieres langues 01 1-1 Ll 1-1 Ll 1-1 Ll Ll 1-1 Ll Ll 1-1 02 1--l Ll 1-1 1-1 1--l Ll 1-1 1-1 Ll 1--l 1-1 03 1-1 1-1 Ll Ll 1-1 1-1 Ll l_l Ll 1-1 1-1 04 Ll I-I Ll 1-1 I-I 1--l 1--l 1-1 Ll 1-1 1-1 05 Ll 1-1 l_l 1-1 1-1 Ll 1-1 Ll Ll Ll 1-1 06 Ll 1--l Ll Ll Ll Ll 1--l 1-1 Ll Ll 1--l 07 1-1 1-1 Ll Ll Ll Ll 1-1 1-1 1--l Ll 1-1 08 Ll Ll 1-1 Ll Ll 1-1 Ll Ll Ll Ll Ll 09 Ll Ll Ll I I I I I I I I 1-1 1-1 Ll 1-1 10 Ll Ll Ll Ll Ll 1--l Ll 1-1 Ll Ll Ll 11 Ll 1-1 1-1 1-1 Ll 1-1 Ll Ll Ll Ll 1-1 12 Ll Ll u u 1--l Ll Ll Ll u Ll u 13 1-1 1-1 1-1 Ll Ll Ll 1-1 1-1 1-1 Ll 1-1 14 Ll 1-1 u Ll Ll Ll Ll Ll Ll 1--l u • MODULE SUR L'EDUCATION/FREQUENTATION SCOLAIRE N"de ligne 1.0ui+ED16 2. Non Raison non- frequentation 1. Manque de moyens 2.Ecole trop eloignee 3. Pas important 4.0rphelins 5.Autres 9. NSP + Membredu OUEL ESTLE PLUS HAUT NIVEAU D'ETUDES ATTEINT? LA DERNIERE CLASSE QUE (nom) A ACHEVEE ACE NIVEAU? 16A.~ : 1. PRIMAIRE 2. POSt- PRIMAIRE 3. SECONDAIRE 4. SUPERIEUR 5.PROGRAMMENON~ORMEL 9.NSP 16.8.~: 99NSP Si moins d'une classe, inscrivez 00. • A quel niveau et dans quelle classe (nom) etait-il/elle? 20.A . ~: 1. PRESCOI.AIRE 2. PRIMAIRE 3. Post- PRIMAIRE 4. SECONDAIRE 5. SUPERIEUR 6. PROGRAMME NON-FORMEL 9.NSP 20.8.~: 99NSP Si moins d'une classe, inscrivez 00. • N° de Ia grappe ___ N° du menage __ Au cours de I' an nee scolaire passee qui s'est achevee en juillet 1999 (Nom) a-t-il/elle frequente I' ecole a un certain moment? 1.0ui 2. Non + Membre du menage suivant 9. NSP+ Membre du menage suivant ED22 Durant l'annee scolaire qui s'est achevee en juillet 1999 a quel niveau et dans queUe classe etait (nom)? 22.A . ~: 1. PRESCOLAIRE 2. PRIMAIRE 3. Post- PRIMAIRE 4. SECONDAIRE 5. SUPERIEUR 6. PROGRAMME NON-FORMEL 9. NSP 22. B. CLASSE : 99NSP Si moins d'une classe, inscrivez 00. . • • • MODULE SUR LE TRAVAIL DES ENFANTS N° de Ia grappe-- - N° du menage-- ~Le module suivant s'adresse a Ia personne en charge de chaque enfant age de 5 a 15 ans qui vit dans Ie menage. Reprenez Ie N° de Ia ligne de chaque enfant eligible, repris sur Ia fiche d'enregistrement des membres au menage. CL1 CL1B CL2 CL3 CL4 CLS CL6 CL7 CL8 CL9 . -· N"de N"de Nom de I' enfant Au cours des 7 derniers Combien Au coors de l'annee Au cours des 7 derniers jours, Si oui durant les Au cours des 7 Si oui depuis les 7 lignede ligne de jours, (nom) avait-ll/elle d'heures passee, (nom) avail- (nom) avail-ill elle aide aux 7 derniers jours, demiers jours, (nom) demiers jours, I' enfant personne exerce un travail environ a-t-il iVelle fait un travail travaux de ce menage? environ combien avait-ll/elle fait environ combien en charge quelconque pour le /elle travaille ? quelconque pour Par exemple : d'heures avait-il d'autres travaux pour d'heures avait-il de compte de quelqu'un qui (Si plus d'un travail, quelqu'un qui n'est -Faire Ia cuisine, /elle passe en lecompte de Ia famille /elle fait ce l'enfant n'est pas du menage? additionnez toutes pas du menage ? -Faire des achats faisant ces (dans une ferme ou travail? les heures de travail effectuees) Sl c'est non - Nettoyer Ia maison travaux dans les affaires) ? Si c'est non inscrlre 3 et inscrire3 -Laver les v~tements, menagers? passer a CL.5 -Chercher de reau, - Garder les enfants - Domestique/Y aya Sioui Nombre d'heures Sioui Nornbre d'heures Nornbre d'heures 1.0ui, 1.0ui, 1.0ui, paye (Especes ou 1.0ui, paye 2. Non-? CLB 2. Non-? Membre du nature) (Especes ou menage suivant 2. Oui, non paye nature) 2. Oui, non paye I. J -' L -'- _I L -' L -'- _I L _I I. -' L l J L _I L .L _I I. J -' L -'- .I I. -' I. _L J L _I L _I L -'- _I I. _I L -'- .I I. .l _I L _L .I l .I I. _I_ -' l -' l J l J. J L J l _I_ _I I. .L -' L J -' L _I L _1. _I I. _I L _I I. -'- _I L _I I. -'- -' L .L J L _L .I L _I L _L .I L _I L _I L _ L _I I _ _I L .l _I I. .L J L _L .I L J L _L .I l .L L J L _I_ .I L J L J _I I. .L -' L .1. J L _I L _L J L _I L J L _I_ J l _I L .L -' L _I _I L J _I L _I L _I_ _I L -' L _I L _L _I L _I L -'- -' L _L _I I _ .L -' I. .I I. J J L J I. .I I. -'- _I L -' I. .L -' L J .I I. .L -' I. J I. .L -' I. _I L _I L J -' L J I. .L .I • •• • ·. ·-· . N° de la grappe ___ N° du menage __ MODULE SUR L'EAU ET LES SANITAIRES MODULE SUR L'IODATION DU SEL or Posez les questions de ce module une seule fois pour le menage visite. Notez un seul code par reponse. Si un enquete donne plusieurs reponses, emegistrez Ia " Demander au menage un echantillon de sel de cuisine source ou toilettes Ia plus utilisees. utilise Ia veille. Apres avolr teste le sel ecrlvez le code correspondant au resultat du test WS1 WS1B WS2 WS3 WS4 WS4B WS5 Sl1 Quelle est Ia source principale F aites-vous Combien de temps Quel type de toilettes Est -ce que ces Vous lavez-vous Que faites-vous avec les sellas Le resultat du test d'iodation d'eau a boire pour les bouillir l'eau faut-il pour aller 111- utilisez-vous dans votre toilettes se les mains avec du savon des petits enfants (0-3 ans) quand membres de votre menage ? avant de Ia bas, prendre de menage? trouvent dans apres avoir utilise les ils n'utilisent pas les toilettes ou consommer? l'eau et revenir? votre logement, toilettes? les latrines ? votre cour ou votre oarcelle ? 1. Eau robinet dans logement 1. Oui Eau surplace . 888 1.Chasse d'eau avec 1. Oui 1.0ui 1. lis utilisent toujours les 1. Non iode 0 PPM (pas de couleur) 2. Eau robinet dans courl parcelle 2. Non Ne sail pas . . . 999 egouts ou fossa septique 2. Non 2. Non toilettes/latrines 2. Moins de 15 PPM (couleur faible) 3. Borne fontaine 2. Latrines a evacuation 9. NSP 2. Jetees dans les toilettes/latrines 3.15 PPM ou plus (couleurvive foncee) 4. Puits a pompe 3. Latrines ameliorees a 3. Jetees en dehors de Ia cour 9. Sel pas teste 5. Puits protegee ventilation 4. Enterrees dans Ia cour 6. Source protegee/amenagee 4. Latrines traditiomelles 5. Ne sont pas jetees!Restent par terre 7. Eau de pluie (sans systeme de Nombre de minutes 5. Trou ouvert 6. Autre captage) 6. Latrines publiques 7. Pas de petits enfants dans menage 8. Eau en bouteille 7.Autre 9. Puits non protege 8. Pas de toilettes dans 10. Source non protegee parcelle/ brousse/ champ 11. Mare/ Riviere I Ruisseau I Lac 12. Camion citeme, vendeurd'eau Si8o+WS4B 13. Autre (a predser) 99. NSP Ll-1 1-1 1-LI-1 Ll 1-1 Ll Ll Ll Si 13 preciser . . . . . Si 7 preciser . Si 6 preciser . . . •• • • . - ~- ., . QUESTIONNAIRE DE LA FEMME • •• • . . QUESTIONNAIRE DE LA FEMME N° de Ia grappe N° du menage-- ('A~lNJ:f()l.tMA .lUN DESJ:1'1(MMI(S r:r Ce module doit etre administre a toutes les femmes agees de 15 a 49 ans (les femmes eligibles). Wl1 Wl2 WI3A WI3B W14 Est-ce que la derniere naissance avait lieu durant /es 12 derniers mois, c 'est a W delignede Nom de Ia femme Date de naissance Age (en annees Quand avez-vous accouche de Ia dire, depuis (inscrivez Ia date) ? 1-L1t1-1-1tLLLU Ia femme revalues) demiere (meme s'illelle est ( reprendre les decede/e)? n• des femmes eligibles) entre 15et49ans Si date de naissance 99/99/9999 : NSP connue~WI4 88188/8888 : N'est pas concemeec) PASSEZ A LA FEMME ELIGIBLE SUIVANTE (ENTRE 15-49ANS) Oui, naissance vivante durant les 12 Non, pas de naissance vivante durant les derniers mois. ¢ P ASSEZ AU 12 derniersmois. ¢ PASSEZA LA MODULE SUlV ANT FEMME ELIGIBLE SUlV ANTE (ENTRE 15-49 ANS) Mois An nee lam Jay LLI LU LLLU LLI LLVLLVLLLU 0 0 LLI LU I I I I I LLI LLIILLVLLLLI 0 0 LLI LLI I I I I I LLI LLJI-LIILI LLI 0 0 LLI LU I I I I I LLI LLI~ LVLLI-1 I 0 0 LLI I_J__J I I I I I LLI LLVLLVLLLU 0 0 LLI LLI I I I I I LLI LLVLLVI I I I I 0 0 LLI LU I I I I I LLI LLJILLJILLLLI 0 0 LLI LU I I II I LLI LLVI LVLLLU 0 0 • • • MUUULE UE LA ~·tcMMtf . csr Ce module doit etre administre a toutes les femmes agees de 15 a 49 ans et qui ont eu une naissance vivante au cours des 12 derniers mois WJ5 WI6A W16B WJ7 N" de ligne de Ia femme Etes-vous enceinte ? Poids de Ia femme Taille de Ia femme Avez-vous/ Avez-vous eu une (reprendre les n• des femmes alimentation speciale en !ant que eligibles) entre 15 et 49 ans femme enceinte ? 1.0ui ~WI7 1. Qui 2.Non 2. Non 9. NSP~W17 9. NSP L .l _I l _I L_l J _1 , L J L _I_ J J.L J 1__1 L .L J l _I LJ. _l _ _i.L J l_l_ .L _1. L _I LJ L .l J l _I L_l_U.L J l .l .L _1, l _I l_l L .l _I l J L .L _LI. L J Ll_ULJ l_l L .l J l J l LLJ. L _I L J _L _I. L _I L_l L _l J l -' l_L.l J. l J l_l _l _1. L J LJ l .l -' L J l Ll J,LJ LJ_LJ.LJ LJ I __ L J L J l _U J, L J L _L_l J.L_I LJ ------- ---------------------- - - - - - - • • • N° de Ia grappe ___ N° du menage __ MODULE SUR L' ANATOXINE TETANIQUE ~ Ce module s' adresse a toutes les femmes qui ont eu une naissance vivante au cours des 12 demiers mois TI1 TI2 TI3 TT4 TI5 TI6A TI6B m Avez-vous une carte ou Quand vous etiez Si oui, combien Avez-vous reyu une Si oui : combien Quand avez-vous recu Ia Depuis combien Additionner les reponses a un autre document oil enceinte de votre demier d'injections injection n n'importe de doses avez- demiere dose ? d'annees avez-vous TI3 et TI5 pour obtenir le son! inscrites vos enfant, avez- vous reyu antitetaniques avez-vous quand avant votre VOUS reyu? re9u Ia demiere dose ? nombre total des doses au vaccinations ? une injection en haul du reyu au cours de votre demiere grossesse, au cours de Ia vie bras ou de I' epaule, une demiere grossesse ? cours d'une grossesse piqOre antitetanique ? precedente ou entre les grossesses ? 1. Oui (carte vue) 1. Qui Ne sait pas = 99 1. Qui Nombre de doses Date de Ia demiere dose Nombre d'annees Nombre de doses 2. Qui, (carte non vue) 2. Non +TI4 2. Non + Module suivant MMIAA 3.Non 9. NSP +TT4 SiTT3<2 +TT4 9. NSP + Module suivant NSP~ 99199 Si TI3 >= 2 + module suivant (MN1) Mois I An nee l J l -' UJ l -' LlJ IJJ/IIJJJ L _L J L_lJ l -' l J UJ L J '--'--' I LVI II I J l j_ l l_lJ l J L J LlJ l -' l -'--' II VI II II UJ l.l J L J L J L_lJ L J l _L J l_j _ _l/11111 LLJ LlJ L J L J l _L J L J L _l J l.Un_l I I I l Ll LLI L J l -' LJJ l -' l_l-' I I Ill I I I I L Ll '--'--' L -' L J tj_J L J L_l J I I Ill I I I I LJ.J l.LJ L J l -' L_l J L _I LLI IIVfllll l Ll L_l_J • • • N° de Ia grappe _ _ _ N° du menage __ MODULE SUR LA SANTE DE LA MERE ET DU NOUVEAU-NE <rReprenez les memes codes d'identification mentionnes ci-haut, continuez !'interview. N° de MNl MN2 M.['ljj JMN4 MNS JMN6 JMN7 ~8 ligne de Au cours des deux Avez-vous vu quelqu'un pour les Qui vous a assiste pendant Ala (Nom) a- Combien pesait I' enfant a Ia Quand vous etiez Au cours de Ia femme premiers mois apres Ia soins prenatals au sujet de cette !'accouchement de votre demier enfant? naissance, le t-il!elle naissance? enceinte de votre cette grossesse- derniere naissance, grossesse? demier enfant ete pestYe demier enfant, li, avez-vous avez-vous r~u une etait-il!elle : ala avez-vous eu des soutrert de Ia dose de vitamine A ? naissance difficultes pour cecire voir a Ia lumiere nocturne? dujour? I. Qui Poidspris du Poids donne de I. Qui I. Qui 2.Non i .!11 1.0ul camet memoire 2. Non 2. Non 9. NSP j ~ ~ I. Tres groslse 2. Non 9. NSP 9. NSP ·~ g I!! ~ j ·m 2. + groslse que Ia 9.NSP "" ~ 1 '2 §> l! ~" "' = Q) ~ moyenne NSP=9999 ., 2' NSP"'9999 j ii ~ " 3.Moyenne "' j "' ~ j ~~ Pas pese=8888 Pas pes.!=8888 11 4. + petit/e que Ia ·~ I-= J~ ·~ I J!! g ]! ~~ §><= i~ s~ "' o., ~;, j,g moyenne ~<= .,> ~~ !if"' ~~ 5. Tres petit/e ~~ .Ei~ "'~ :z< ",g "'~ a.~ Engr Engr ' ci <rici ci<ri 'd ;::;;ci <'<ci 'a <cici <Oci 9. NSP I_/ I Ll u u I I u u u u u u I I I I I I Ll LJ Ll I LLI I I I I I I LJ LJ LLJ Ll u u u u u u u u u u u u Ll Ll Ll I_LI Ll LLLLI LJ LJ LLI Ll u u u u u u u u u u u u L1 LJ Ll LLLLI LLLLI LJ LJ LJ_j Ll u u u u u u u u u u u u Ll Ll Ll LLLLI I LLLI LJ Ll LJ_j Ll u u u u u u u u u u u u L1 Ll Ll I LLI I I_]_J L1 Ll LJ LJ_j LJ u u u u u u u u u u u u u Ll Ll LLLLI LLLLI LJ LJ LJLI LJ LJ LJ u u u u LJ u u u u u Ll Ll Ll I I I I I I I I I I Ll Ll -• QUESTIONNAIRE DESENFANTS DE MOINS DE 5 ANS • --~-----~~ -~ -~- ~----- • • QUESTIONNAIRE DES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS ccr Ce volet du questionnaire s'adresse a toute femme qui ala charge d'un enfant de moins de 5 ans vivant avec elle. MODULE SUR L'ENREGISTREMENT DES NAISSANCES ET EDUCATION A BAS AGE. BR2 N" de Ia ligne de N" de ligne Age de I' enfant I' enfant de personne (en annees revalues) en charge de I' enfant 3 Date de naissance de I' enfant LLIILLILLLLI LULLJII I I I I BR4 Est-ce que (nom) a-t-illelle un certificat de naissance? Puis-je le voir? 1= Oui, vu 2= Oui, pas vu 3=Non; 9=NSP BR5 Est-ce que Ia naissance de [nom]aete enregistree ? Oui . BR8 2=Non 9=NSP.,.BR8 BR& Pourquoi Ia naissance de (nom) n'a pas ete enregistree ? 1.Pas 2. Longue 3. Ignorance 4.Retardlevite amende S.Ne satt pas ou 6. Autre 9. NSP • N° de la grappe _ _ _ N° du menage __ BR7 Savez-vous comment enregistrer Ia naissance de votre enfant 1. Qui 2.Non Si moils de 3 ans _.Module suivant BRB (NoM) A-1-il/elle frequente un programme d'education formelle pour enfants en bas age au cours de l'annee qui vient de se terminer? d' enfants ou 1.0ui 2. Non _.Module suivant 9. NSP _.Module suivant • •• • . N° de Ia grappe _ _ _ N° du menage __ QUESTIONNAIRE DES ENFANTS DE MOINS DE 5 ANS (suite) MODULE SUR LA VITAMINE A ET CECITE CREPUSCULAIRE MODULE DE L' ALLAITEMENT N" de Ia N"de !!!~ lignede lignede ., "' ., ., ~~ Depuis hier a cette heure.Q a-t-iVelle reQU une des choses "0 I <: ·g <: ·~ personne I' enfant ~ <'· g~ ('- suivantes: iil-5 :g_ ·~ ~ ~§_ ~~ ~~ en charge ~~ 1~ ~~.!!! ~ <'· BF 3A. Supp~ts de vitamines ~.!2" E ~::>~ .!!! ~ de renfant ~ 2l ~ ~ j~ <: Q) <U BF 38. Eau po1able ~~ ~~~ ~-c-o :S! BF 3C. Eau sucree ou jus "" ::> Q) ~ C:.l!l "'=-"'E -4) e ll~ <>E <: ~ 5 ~ ~ e "' ~ BF3D. SRO ~8 .!1! e c.~.!!!.,., 8 ~~ ~ g~:; g Q) .JI!,.,ai:m ,!g <: BF 3E. Latt .(0 ~ ('• +< ~~e ~ er-e g.lli!~ + Q) .lil~ ~ .9.! BF 3F. Autres liquides (a preciser en bas de Ia page) .,., ·5~ :f!c:--· ~ ~ ""1:8 "' ]! it~ '[ ·~ ?;! E f;!C:iil~ e BF 3G. Aliments/semi-solides ~ -~ 8~ 0 ~ ~~ u; .a 1i) .s 1;;~3!~ ;;. s~ CCL UJ .!!! w .!!! WG>-o w VA1 VA2 VAl VA4 VAS VA6 BF1 BF2 BF3. BF4 1.0ui 1.VISilede 1.0ui 1.0ui 1.0ui 1. 01i 1. Oli 2. Noo+Module routineCS 2. Non 2.Non + 2. Non 2.Non+BF4 2. Noo+BF4 lA 38 3C 30 3E 3F 3G stivant 2.JNV 9. NSP+BF4 9. NSP+Module 3.V1Si111 d'enfan1 9.NSP allattement 9.NSP 1.0ui 1.0ui 1.0ui 1. Qui 1. Oui 1. Oui 1. Oui 1. Oui suivant maladiauCS 9.NSP+ 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non Nombre de mois 4.Aun allatternent 9. NSP 9.NSP 9. NSP 9. NSP 9. NSP 9. NSP 9. NSP 9. NSP NSP=99 9.NSP L J. J L J. J L J L .L J 1. J L J 1. _\ L J 1. J L J L J L J L J L J L J L J I. J l J LL.I LLI Ll '-'-' Ll Ll Ll Ll Ll I I Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll LLI LLI Ll '-'-' Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll LLI LLI Ll LLI Ll Ll Ll I I Ll Ll I I Ll I I Ll Ll Ll Ll Ll '-'-' '-'-' Ll '-'-' Ll Ll Ll Ll Ll 1-1 Ll Ll 1-l Ll Ll Ll Ll Ll • • • . . . N° de Ia grappe N° du menage MODULE SUR LE TRAITEMENT DES MALADIES N" de N'ligne "' Cl3. Au cours de ce demier episode de diarrMe, (nom) a-t-il/elle bu une des choses suivantes : Au cours de -+Ia Au coors de Ia (Nom) a-t-iVelle Quand (nom) etait Les Avez-vous ligne de persoone .,._ ~>< maladie (nom) a- maladie a-t-illelle eu une maladie malade de Ia toux, symptomes demande des "0 :::." "':::> I' enfant en charge !!!&.; i:;~ t-iVelle bu mange mains, a avec Ia toux au respirait-iVelle plus etaient-ils conseils ou de !'enfant § .sa·iij eQ; beauooup mains, peu pres Ia coursdes 2 rapidement que dus a un traitement en => ~E g=> ~cr a peu pres Ia memequantite demieres d'habitude avec un problema dehors de Ia co "0 m U).!!!$ ~ -~-* ·i:: ~ ., "" merna quantile ou plus que semaines? soufre court et rapide dans Ia maison 7 "' "' -.;-, __ "0 c "' ou plus que d'habitude? ou avait-il des poi1rineou a .!!1-<p !il ~ "0 Q) :::> ,g ~~ "!!!. c "'""" "' ~~ ~j~ d'habitude ? difficuttes a respirer 7 unnez "Ct)-,::, e!!l 2 e .!2 ·~ 'E ~ "' ~E ~ .G boucM? jf Q. al - ~ .9i8_ "" 1!? ""'-~ <'· ~ ~-; . ~~ ~~~ "" 0 Q. -jg.ll! 'E ~ t~ a: :::> ~ 8l~ -o:g~ en 0 ~~ "'I ~~ "':::> J!l "'"' .g ('- ~ =s ~~~ Sll!2! Ill 'b "' i¥ -oo ~~ sr ~ .,-~ "'"' j!- 'E ~ c "'t:;:, ~ 1!~ :::> _g: 1!? ~~ 5l I!!~ i5 !1! -l§ ~§j l ~~ :::> :::> Q) c -' ~8. ~ .!!! §g~ ~e cc e a: -z;.jg.!l! :::::1~-<2) <C r:a ~ B Q w . ~ ::c -WN~ <~~ c::; c::; (.) c::; c::; c::; c::; c::; Cl1 Cl2 CI3A CI3B CI3C Cl30 CI3E CI3F CJ3G CI3H Cl31 Cf4 CIS Cl6 Cl7 CIS Cl9 1. Oui 1.0ui 1.0ui 1.0ui 1. Oui 1. Oui 1.0ui 1. Qui 1. Oui 1. Oui 1. Oui 1. Beaucoup 1. Pas du lout 1.0ui 1.0ui 1. Nez bouche 1.0ui 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non 2.Non 2.Non 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non 2. Non mains ou rien 2. Beaucoup moins 2. Non-+ Ct11 2. Non-+ Ct11 2. probteme 2. Non 9.NSP 9.NSP 9. NSP 9.NSP 9. NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9. NSP 9.NSP 2. A peu pres Ia 3. Un peu moins 9. NSP-+ Cl11 9. NSP -+CI11 dans Ia 9.NSP m6me quantite 4. Environ Ia poitrine 1+CI3 1+CI4 3. Plus que ml!me quantile 3. Les deux 1+CI5 d'habHude 5. Plus que 4. Autre 2+CI11 9. NSP d'habitude 9. NSP 9+CI11 9. NSP Sl 4 (ricloez 1+CI11 2+CI11 4+CI11 9+CI11 Ll_l LLI 1-J 1-J 1-J 1-J 1-J 1-J 1-1 1-1 1--1 1--1 1-1 1-J 1-1 1--1 1-J 1-1 1-J LLI '-'-' 1-1 1-1 1-J 1-1 1-1 1-J 1-J 1-J 1-J 1-1 1-J 1-1 1-1 1-1 1-J 1-1 1-1 U_l U_l 1-1 1-1 1-J 1-J 1-J 1-J 1-J 1-J 1-1 1-1 1-J 1-J 1-1 1--1 1--1 1-1 u l_l_l U_l 1-J 1-J 1-J 1-J 1-J 1-1 1-J 1-J 1--1 1-J 1--1 1-1 I-I 1-1 1-J u 1-J '-'-' '-'-' 1-J 1--1 1--1 1-J u 1--1 1-1 I-I 1--1 1-1 1--1 1-J 1-1 1-1 1-J 1--1 1--1 t t t E I I t 1. HOpital (') g [ [ O.Non ::i: ~ !"> 0 F E I I I E 2.CS C:• [ g ~ [ [ [ L 0. Non C> - tD N < 0 • c: E E I E I E E 3. Dispensaire (') V> ::i: ~ [ [ O.Non ~ CD n =r 4. Agent de (') "" . c: :::> I E E E I I I sante du C> [ [ [ [ village 0 [ 0. Non c;; 3 CD 3. E E E E I E I 5. Clinique SMI ~ . ., 0. Non . [ [ C> m E E E E I[ E I 6. Clinique (') ::i: Mobile C> [ 0. Non "" E [ E E I E 7. Medecin ~ I prive . '- [ [ 0. Non ~ E E E E [ E [ 8.Guerisseur (') traditionnel ::i: 3: C> O.Non :I: 0 - - c c: r- 9. Pharmacie (') m I F I E - E I ou vendeur de ::i: 5! Ch c [ ll- [ medicaments c: - 0. Non ;:u r- m I E I E I I [ 10. Parente ou (') -i amis . ~ [ [ [ [ e L 0. Non :::::j m • 3: E I~ E E 11. Autre (') I I E 0. Non ::i: m [ [ C> z '- :::0:: -i c m 1. Entant ne (') (') Ch [ [ [ [ [ peut pas boire ::i: ::i: 3: [ [ . . ou taler > )> 'U > 0. Non 0 5; .0 c 2.Enfant g c: iii !2. V> Ch [ [ [ [ [ devient [ I . V> plus malade tD '< - - 3 Ul 0. Non "0 c 0. ;::;: 3. Enfant g 11! ~ V> [ [ [ [ [ [ [ developpe une 0 Q;' fievre s. 0. Non § c. c: 4. Enfant a une (') ar [ [ [ [ [ respiration ::i: ~r [ [ . rapide 0 3 CD• c. z 0. Non §I CD 0 Q. 5. Enfant a des g ~ [ [ [ [ [ difliculte . ~ [ [ sa resplrer m 0. Non ~ CD :::> 6.Enfant a du ~ [ "" [ [ sang dans les . c: [ [ [ [ . [ "" :::> sellas ~ 0. Non !2: jg' 7. Enfant bolt (') ~ [ [ [ [ [ [ [ difficilement ::i: CD . 3. 0. Non G) c. CD V> "' :::> "" ;;.; IIQ . ~ 'CI 'CI "" I I I z • 0 Q. = 5! ""' = ~ 8. Autre (') c;;: [ [ [ [ [ [ [ 0. Non ::i: ., . :I: IIQ "" I I . ,. --- - • • • MODULE SUR LE PALUDISM£ N° de Ia grappe -- - N° du menage-- N" de ligne N" de ligne ML 1. ML2. ML3. ML4. ML5. ML6. de I' enfant personneen (Nom) a-t-il souffert (Nom) a-t-il ete consulte (Nom) a-t-il pris Quel medicament prescrit a l'etablissement de sante (Nom) Avez-vous donne a (nom) Avez-vous donne a charge de d'une fievre durant les dans un etablissement de un medicament a-t-il pris? un medicament contre Ia (nom) un medicament !'enfant deux demieres sante pour cette contre Ia fievre ou le paludisme qui fievre ou le paludisme contre Ia fievre ou le semaines? maladie? lui a ete present a l'etablissement avant d'etre conduit a paludisme durant cette de sante? l'etablissement de sante maladie? 1. Qui 1. Oui 1.0ui 0 Q) 1. Qui-+ ML7 1.0ul i .s 2. Non-+ MLS 2. Non-+ ML6 2. Non-+ MLS :> a 2. Non-+ ML.B 2. Non-+ ML.B 9. NSP-+ MLB 9. NSP-+ ML6 9. NSP-+ MLS [ :2 !!! 9. NSP-+ MLB 9. NSP-+ ML.B ~~ :§§ i8 :§ § .gg 35:t= oz LLZ oz <Z z~ .:o Nc:i MO •o ~0 cicci I. J. J I. J. _I Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll l. • L J I . J. J Ll Ll Ll Ll Ll L l I I Ll I I Ll Ll I. _L J I. _L J Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll I. _I_ J I. .L J Ll Ll I I Ll Ll Ll Ll I I 1-1 Ll Ll L J J L .l J L J L J J. .I L -1 l _J l J I. .I I • • L I . .L L J Ll L J J L J .I l J L J L J L J l J l J l J L J L J l J Ll • • • ! N" de ligne N"de ligne ML7. ML8. ML9. ML 10. de I' enfant personne Quel medicament lui avez-vous donne ? (Nom) a-t-il dormi Cette Depuis combien de en charge sous un moustiquaire moustiquaire moisla de I' enfant Ia nuit demiere ? etait-elle traitee moustiquaire avec un produit a-t-elle ete traitee anti- Ia demiere fois ? moustique? 1. Paracetamol 2. Chloroquine 3. Fansidar 4. Quinine 5. Medicaments 6. Autre O.NSP 1. Oui 1.0ui Nombre de mois o. Non 0. Non 0. Non O.Non traditionnels 0. Non 8. llsait 2. Non -+ Module 2. Non -+ Module 0. Non suivant suivant NSP = 99 9. NSP + Module 9. NSP -+ Module suivant suivant l _I _ _I L _l _I Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll L J. _I l _L _I I. _l _I Ll Ll Ll Ll Ll I-I Ll Ll Ll I. J. _I l _L _I L J _f Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll 1-1 L l _I I. J. _I I. -'- _I Ll Ll Ll Ll Ll 1-1 I-I Ll 1-1 I. _L _I I J J I. J -1 Ll Ll Ll 1-1 Ll 1-1 I-I 1-1 Ll I. -L J L J -1 I. -L _I Ll Ll Ll Ll Ll Ll Ll 1-1 Ll L -1. -1 • • MODULE SUR LA VACCINATION IM 1. 1M2 IM3.A. IM3.B. IM3.C. IM3.D. M4.A. N"de N" de Ia (Nom) A quelle date a+D I A-t~l/ elle rec;;u 1e A-t-111 elle rec;;u 1e A-t-11/ elle rec;;u le (Nom) A-t~l/ elle rec;;u A-t-il/ elle reyu le ligne ligne de possede-t- elle ~~~ 1e vaccin vaccin VPOO ? vaccin VP01 ? vaccin VP02 ? le vaccin VP03 vaccin DTC1 ? De Ia iVelle une BCG? renfant personne carte de en vaccin- charge ation? de I' enfant 1. Oui, vue 44 si vaccin a ete donne 44 si vii:Cin a ete donne 44 si vaccin a ete donne 44 si vaccin a ete donne 44 si vaccin a ete donne 44 si vaccin a ete donne 2. Oui. non mais date pas mais dale pas mais date pas mais date pas mais date pas transcrite. mais date pas transcrite. vue transcrite. transcrite. transcrite. transcrite. +IM.7 3. Non+ Jour I mois I annee Jour 1 mois I annee IM.7 Jour I Mois I Annee Jour I mois I annile Jour 1 mois 1 annee Jour I mois I annee 1-LI LLI LJ 1-1.1 ~_J_J ~_J_J_J_J L.U~~ L.U~ LJ_J_J_J L.U~ I_J_J_J_J L.U ~ LJ_J_J_J LJ_J ~ L.U.J.J LLI LLI LJ L.U~~ L.U U.J U_J_J_J L.U~ LJ_J_J_J L.U ~_J_J L.U.J.J I.J.J~ L.U.J.J I.J.J ILLJ i_J_J_J.J LLI LLI LJ L.U~~ L.U~~ L.U U.J L.U.J.J L.U~ L.U.J.J L.U U.J L.U.J.J L.UILU L.U.J.J I-Ll LLI u L.U~~ L.U~~ L.U~ L.U.J.J L.U~ L.U.J.J L.U U.J L.U.J.J L.U ILLJ LJ_J_J_J LU LLI Ll I.J.J ~ ~.J_J_J_J L.UU.J~ L.U ILU L.U.J.J L.U~ LJ_J_J_J L.U~ LJ_J_J_J LJ.J U.J L.U.J.J LU LLI LJ L.UU.J~ L.U U.J U_J_J_J LJ_J~ L.U.J.J I.J.J ~ I_J_J_J_J L.U ~ L.U.J.J LJ_J ~_J_J LJ_J_J_J Note sur IM6 :Emegistrez 'Oui' seulement si l'enquete mentionne le BCG, la OPV 0-3, le DPT 1-3, et/ou la rougeole Insistez sur le type de vaccin et emegistrez '66' dans la colonne correspondant au jour en 1M2 a IM5 • N° de Ia grappe-- - N° du menage-- IM4.B. IM4.C. IM5. A-t-il/ elle reyu 1e A-t-il/ elle reyu le A-t-il/ elle ete vaccine vaccln DTC2 ? Vaccin DTC3 ? contre Ia rougeole ? 44 si vii:Cin a ete donne 44 si vaccin a ete donne 44 si vaccin a ete donne mais date pas transcrite. mais date pas mais date pas transcrite. transcrite. Jour I mois I annee Jour 1 mois 1 annee Jour I mois I annile L.U ~ L.U.J.J L.U~ L.U.J.J L.U~ j_J_J_J_J L.U ~_J_J L.U.J.J L.U ~ L.U.J.J L.U~ LJ_J_J_J L.U U.J L.U.J.J L.U U.J L.U.J.J L.U U.J LJ_J_J_J L.U ILLJ L.U.J.J L.U~ LJ_J_J_J L.U~ L.U.J.J L.U ~_J_J L.U.J.J I.J.J U.J L.U.J.J L.U~ LJ_J_J_J LJ.J U.J L.U.J.J L.U ~ LJ_J_J_J L.U~ L.U.J.J • • • MODULE SUR LA VACCINATION N° de la grappe-- - N° du menage-- IM6. IM7. IM8.A. IM8.B. IM 9. (Nom) a-t- IM10. IM11 IM12. IM13. IM14. IM 15 N"de N" de Ia (Nom) a-t-illelle (Nom) illelle r99tJ des A quel moment Combien de fois (Nom) a-t-illelle Combien de (Nom) a-t-il/elle r~u (Nom) a-t-illelle participe ligne lignede Ia En plus des (Nom) a-t- r~u une presente-t-il/ vaccinations par a-t-illelle r~u Ia a-t-illelle r99tJ r99tJ des fois? des vaccinations par a l'une des joumees natio De personne vaccinations iVelle rec;u des injection a elle une gouttes dans Ia premiere dose ? ces gouttes? vaccinations par injections (au bras) de vaccination ? renfant en charge indiquees sur vaccinations l'epaule cicatrice bouche pour le injection (a Ia contre Ia rougeole a de l'enfant cette carte, pour lui evner (nom) a-t-iVelle d'attraper des gauche qui BCG?(a proteger contre cuisse ou Ia fesse, I' age de 9 mois ou Decembre 1997, Polio rec;u une autre maladies? laisse une l'epaule les maladies a I' age de 9 mois plus tard? Campagne A vaccination cicatrice (BCG, gauche)? (polio). ou plus) contre le Janvler-Oecembre 1998,Polio, quelconque y contre Ia DTC? ~ampagne B. oompris les tuberculose) ? Aout-Septembre 1999 Polio de vaccinations campagne C ~dans 1.0ui 1.0ui 1. Oui 1. Duran ties Nombre 1. Qui Nombre 1. Qui A B c uneJNV? 2.Non 2.Non 2. Non + IM.12 deux semaines 2. Non+ IM.14 2.Non 1.Qui 1. Qui 1. Qui 9.NSP 9.NSP 9. NSP + IM.12 apres Ia 9. NSP+ IM.14 9.NSP 2.Non 2.Non 2. Non naissance 9.NSP 9.NSP 9.NSP 2. Plus tard 1. Oui + IM.15 1.0ui Ll Ll Ll Ll LLI Ll Ll Ll Ll 1-1 Ll 2. Non +IM.15 2. Non+ IM.15 9. NSP + M.15 9. NSP+ IM.15 1-LI LLJ u u Ll Ll Ll Ll I. J.J 1-l Ll Ll Ll Ll 1-l LLJ LLI u u Ll Ll Ll Ll I J.J Ll Ll Ll Ll Ll Ll LLJ LLI u '--' Ll Ll I I Ll lJJ Ll Ll Ll Ll Ll Ll LLJ LLl u u Ll Ll Ll I I LLI Ll Ll Ll Ll Ll Ll LLl LLl u u Ll Ll Ll I I I.J J Ll Ll Ll Ll Ll 1-l LLl LLl u u l _I I. _I l _I l J LLI Ll Ll Ll Ll Ll Ll • • • N° de Ia grappe-- - N° du menage-- MODULE SUR L' ANTHROPOMETRIE <7" Apres a voir complete les modules pour to us les enfants, I' operateur pese et mesure chaque enfant. Si I' enfant a moins de 2 ans mesurez sa taille en position couchee. N" de Nom de I' enfant W deligne Retranscrire AN1 AN2 AN2B AN3 AN4 AN5 lignede personne en I' age de Le poidsde La taille de I' enfant en Cm Presence Code d'id de Resultat Y a-t-il un autre enfant dans le menage I' enfant charge de I' enfant I' enfant d'CBdeme celui qui est eligible pour les mesures !'enfant Enfant moins de Enfant de 2 ans ou qui apris Ia anthropometriques ? 2 ans (Prennez Ia taille plus mesure CoucM) (Prennez Ia faille Debout) Sirentant a En Kg 1. Oui 1. Mesure 1. Oui-+Enreglstrer les mesures pour moinsde 2.Non 2. Absent rentant 2 ans prenez Ia 3. Refuse 2. Non-+ T ermlner rinterview avec ce Iaine (couche) 4. Autre (A preciser) m6nage en remerclant tous les participants de leur <XJOperation. U-1 . . . l-U l-U --·- ---·- ---·- u 1-1-1-1 u Ll l-U . . . . . . . 1-U 1-1-1 --·- ---·- ---·- u 1-1-1-1 u Ll 1-LI . . . . . 1-1-1 1-U --·- ---·- ---·- u 1-1-'-' Ll Ll 1-1-1 . . 1-U 1-U --·- ---·- ---·- Ll 1-l-U Ll Ll 1-1-1 . . . . . l-U I-Ll --·- ---·- ---·- Ll l-LLI Ll u • . . . • ··. , . . "' . MODULE SUR LA CONNAISSANCE & • TRAITEMENT DE LA MALNUTRITION . ~- • •• • . MODULE SUR LA CONNAISSANCE ET LE TRAITEMENT DE LA MALNUTRITION N° de Ia grappe-- - N° du menage-- <r Ce module s'adresse a Ia personne en charge de !'enfant de moins de 5 ans. N°de Ia N°de Ia AM) AM 2. Existe-t-il un enfant AlVI3 NY14 NYIS I NY16. Existe-t-il des lignede personne Savez-vous malnutri dans le menage ? L'enfant frequente-t-il II y a -t-il un de vos enfants Quelle est Ia raison principale aliments speciaux pour les !'enfant en charge identifier un actuellement un service ayant Ia malnutrition qui ne pour laquelle I' enfant malnutri enfants dont tu as Ia de enfant ayant Ia nutritionnel? fh\quente pas un service ne frequente pas un service charge? !'enfant malnutrition ? nutritionnel? nutritionnel ? I.Oui I.Oui I.Oui I.Oui !.Pas d'aliments au SN I.Oui 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Longue distance 2.Non 3 .Mauvais accueil Si non•KM6 Sinon•KM6 Sinon•KMS Sinon•KM6 4.N'a pas le temps 5.Autre LU LU LJ 1_1 LJ l_l_l '-' Ll_l LU 1_1 1_1 1_1 I_LI '-' I_U I_ I_ I l_l '-' l_l I_LI '-' l_l_l LLI l_l 1_1 l_l l_l_l Ll I_LI Ll_l Ll 1_1 l_l l_l_l '-' • • • . . N° de Ia grappe- -- N° du menage-- MODULE SUR L'INCAPACITE DES ENFANTS ar Ce module s'adresse au chef du menage ou a son representant. Se renseigner sur les personnes en charge d'enfants ages de 2 a 9 ans du menage visite. IJl I. IJl}B IJU Ul3 Ul4 IJIS IJ16 Ul7 . IJIS. IJ19 IJIIO lllll.A Ulll.B . U1}2 N°de Nom de !' enfant N°de ligne Compare a Compare a .Est-ce que Quand VOUS Est-ce que Est-ce que Est-ce que Est-ce que Pourles Pourles Compare a ligne personne d'autres d'autres (Nom) demandez (Nom)ades (Nom) pique (Noin) (Nom) est enfants ages enfants d' autres de en charge enfants, est -ce enfants est -ce semble (Nom) de faire difficultes parfois des apprend a capable de de 3-9 ans: agesde2 enfants du !'enfant de que (Nom) a que (Nom) a avoirdes quelque chose, pour marcher crises, faire des parler du Est-ce que Ia ans : Est-ce memeage, !'enfant ou avaitun des difficultes troubles de est-ce qu'il/elle ou bouger les devient raide choses tout (peut- fa~on de que (Nom) est-ce que retard serieux pour voir a Ia !' audition? se faire bras ou est-ce ouperd commeles il/elle se parler de peut (Nom) parait pours 'asseoir, lumieredu (Utilise un comprendre en qu'il/elle connaissance autres faire (Nom) est nommerau arrit\re( e) se tenir debout jourou ala appareil parlant, peut manque de ? enfants de comprendre difft\rente de moinsun mentalement ou marcher? tombee de Ia accoustique, dire des mots force et/ou a son age. en parlant, lanormale objet? /lent( e) nuit? a des reconnaissables une raideur peut dire des (Pas assez par d'esprit? troubles de ? dans les bras mots claire de exernple un !'audition, ou les jarnbes reconnaissab sorte animal, un totalement les? qu'iUelle jouet, une sourd? soit entendu tasse, une parses cuillere)? farniliers ) ? l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui l.Oui 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 2.Non 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP 9.NSP L J. J . . . . . . I _L I Ll Ll Ll L l J Ll Ll 1-' Ll 1-' I_ _I_ -' Ll LU . . . . . . . . . LLI Ll Ll Ll LLI 1_1 Ll 1-' Ll I-' LLI I I l _l _I . . . . . . l. 1 I Ll Ll Ll L l J Ll I I 1-' Ll Ll L I _I 1_1 L l J . . . l J. J 1_1 1-' I I I _I_ J 1_1 1_1 I I I I 1-' I _I J Ll ~ I _I J ··························· ·· ········ I l J 1-' Ll L.J l J. J I_! I I I I L.J Ll I _L J I I Rassemblez tons les questionnaires de ce menage et verifiez que les numeros d'identification figurent en baut de cbaque page. Inscrivez le nombre des questionnaires remplis sur Ia page de couverture. Terminez )'interview avec ce menage en remerciant tons les participants de leur cooperation et de leur accueil.

View the publication

You are currently offline. Some pages or content may fail to load.